Arts

Attention aux Pièges à Cons

Par Pascal Aubier

On est souvent abusés. Par la vox populi, les rumeurs, les assertions publicitaires et même par les amis. Après un été désastreux de jambes et bras cassés, ma femme et moi, avides de retourner au cinéma avons cru bien faire en cédant aux conseils. Bien mal nous en a pris. I Feel Goods’appelle le film! Une comédie avec Dujardin que nous aimons bien, réalisé par Delépine et Kerven er avec en prime la grande Yolande Moreau. Totalement plat. Consternant même. Avec Mammuth et avec Moreau et Depardieu ils avaient réussi à nous faire rire et à nous attendrir. Là, c’est raté. On voit bien les idées qui auraient pu être drôles mais qui ne le sont pas. Tout nous était sympathique mais rien ne passait. Comment dire ? Les bonnes intentions ne font pas les bons films. Les bons acteurs non plus. Il y a un truc important qui s’appelle la mise en scène, la direction d’acteurs, le cadrage, le tempo, le décors – ici les entrepôts d’Emmaüs  font peine à voir. Le seul décor un peu excitant c’est une espèce de monumentale construction Stalinienne trouvée en Bulgarie ou je ne sais où. Elle mérite un film à elle seule mais dans celui-ci, elle ne sert que de faire valoir. Et passez muscade. – Bref déception et ennui.

Comme j’aime ceux qui aiment le cinéma, je leur dis de se méfier de ce film piège à cons. Pardon.

Quelques jours plus tard, un chanteur que nous aimons beaucoup nous recommande A Star is Born. Un film Américain. Avec Lady Gaga, « une révélation ». Affligeant encore, long, nian-nian et donc consternant. Elle n’est pas mal, Lady Gaga avec son long nez et sa grande bouche. Mais ça ne permet pas de passer deux heures avec son mec qui se bourre de coke et dont on devine dès le début qu’il va faire mal finir les choses. Je préférais la première version avec Judy Garland. Je n’ai pas vu celle avec Barbra Streisand. J’attendrai encore un peu. Remake, remake oui mais si de mieux en mieux, si non c’est ridicule. Encore une fois pardon.

La semaine prochaine nous irons voir Cold War du même qui fit Ida pour notre plus grand bonheur. Espérons qu’il n’y aura pas tromperie.