Arts

Ode à Médine

Théâtre Darius Milhaud

Tout commence par l’étrange ballet d’une femme : Magda et de son rapport très intime à la terre. Intime, car c’est là que le drame s’imprime dans la douleur d’une mère. La terre est bien assez noire pour évoquer le rite d’une danse Butô et réveiller l’enfant qui sommeille en nous.

Par le cri, les silences et le geste de la comédienne Maïté Cotton, l’auteure, Sabine Revillet nous révèle que seule la poésie peut concéder la force de permettre l’inacceptable.

Maïté Cotton disperse sa voix entre trois personnes : son mari tyrannique, sa fille enterrée vivante, et sa propre culpabilité…

Drame de l’honneur en Orient dont on ne possède pas spécialement les codes et qui nous laissent une impression d’inanité. Saluons la prestation de la comédienne, très habitée par ce rôle magnifique de difficultés.

Mylène Vignon

 

Ode à Médine de Sabine Revillet

Comédienne : Maïté Cotton

Conception et mise en scène : Stéphanie Correia

Vidéo : Stéphane Broc

Tous les lundis à 21h du 7 mars au 2 mai 2016

Le jeudi 21 et vendredi 22 avril à 21h

Théâtre Darius Milhaud, 80 allée Darius Milhaud 75019 Paris

Réservations 01 42 01 92 26