Evenements

Sacralisation du consumérisme

Une sérigraphie dénonciatrice de Patricia Camet

Exposée à la galerie Georges Verney – Carron à Lyon, l’artiste péruvienne Patricia Camet présente son œuvre Emoticons, une juxtaposition de moulages en céramique, organisés en mètres carrés. Ces moulages sont autant de portraits simplistes (traits des yeux et de la bouche uniquement) qui frappent par l’association paradoxale de leur familiarité et de leur étrangeté de caractéristiques anthropologiques et industrielles. En effet, ce n’est qu’après coup que l’on se rend compte que les modèles de ces moulages font partie de notre quotidien, qu’ils sont ces emballages en plastique standardisés qui conditionnent nos produits de consommation.

Texte intégral

Une surprise heureuse

Par Henri-Hugues Lejeune

Notre poétesse s'est aguerrie: avec "Une Garance pour le violoncelle" Mylène Vignon nous donne ici, aux éditions « UNICITE » une preste plaquette ; ce qu'il faut juste de temps et de souffle pour tenir son propos: un feston poétique à l'existence, de la séquence des jours, voire des heures.
Elégante et dégagée, elle apporte avec elle, sans prétention, divers paradoxes plus forts qu'ils ne veulent en avoir l'air. Mylène Vignon, qui est féminine en diable (nulle malice à ce propos) réussit à n'être jamais féministe. Trop humaine, trop rêveuse, trop poète, trop intelligente et maligne aussi pour s'engluer là: et pourtant certaines de ses rêveries semblent écrites avec du rouge à lèvres!

Texte intégral

Le Monaco Danse Forum

Saisons de Culture est heureux de soutenir Le Monaco Dance Forum qui se tiendra du 15 au 18 avril 2014 au GRIMALDI FORUM.
Au programme, le Ballet du Grand Théâtre de Genève avec Jiri Kylian sous La Présidence de S.A.R La Princesse de HANOVRE.
 Une belle collaboration avait commencé alors, avec la publication de notre première de couverture avant la lettre: été 2013.
 L'affiche de Michal Batory annonçait  la saison des ballets de Monte-Carlo. Une alchimie réussie entre l'artiste, l'équipe d'organisation, et Saisons de Culture.
 
Mylène Vignon

www.balletsdemontecarlo.com
Texte intégral

De fil en aiguille

Mycontemporary tisse du lien

En ce mois de la photo commençant, l'incontournable site artistique donne suite à l’exposition du Royal Monceau et dévoile de nouveaux talents émergeants.
 Situé au cœur d’ un quartier historique d’un Paris aux multiples secrets, l’Atelier Gustave ajoute  le charme  à l’émotion ressentie face aux œuvres des six artistes sélectionnés dans une idée de parcours initiatique à caractère résolument sacré.
D’entrée de jeu, les sphères  d’Adrienne Jalbert interpellent par leur dynamique : alliage des transparences, en opposition avec la masse et l’alchimie des matières. Un méticuleux travail de maillage plus ou moins  enrichi d’éléments minéraux  et de métaux précieux. Le cylindre fermé, dans son équilibre non euclidien, forme une protection dont l'on peinerait à s'échapper.  Nous sommes à nouveau dans vraie  proposition de cette géométrie romantique et sacrée à laquelle nous sommes conviés d’une expo l’autre.

Texte intégral

23è Salon du Dessin 2014

Présenté par Louis de Bayser

Un vent nouveau souffle sur le Salon du dessin, auquel participent 23 musées internationaux  du 26 au 31 mars 2014 place de la Bourse – Palais Brongniart – à Paris :
La 15è semaine du dessin consacrée au musée du Louvre, le musée Rodin, la Maison de Victor Hugo et la collection Hermès étudieront l’intérêt qu’ils célèbrent. Invité privilégié ; le musée des Beaux-Arts de Nancy, sans oublier le Centre Pompidou, présent sur ce Salon du dessin 2014.

Texte intégral

Masculin / Masculin

L'Homme Nu dans l'Art de 1800 à nos jours Par Henri-Hugues Lejeune

Cette importante manifestation, minutieusement préparée, sans doute profilée de manière à faire face aux polémiques pressenties ou évidentes, aux nécessités d'exposition didactique du ou des sujets qu'elle comporte, réussit-elle son difficile pari?
La conviction et la richesse des collections du Musée d'Orsay comme les coopérations qu'il a déclenchées à ce sujet (Leopold Museum de Vienne), l'intelligence et le professionnalisme de ses organisateurs lui ont procuré l'arsenal et les arguments nécessaires pour soutenir les thèses qu'elle implique et affirme.

Texte intégral

« Agnus Dei »

Des formules en anorexie, des millimètres de peinture écaillée par le temps, qui réduit son pigment comme le lait de la crème. Le peu se change en épaisseur, les pellicules amoindries recèlent en éclats de vieillesses. Palimpsestes méthodiques, Opalka ne cesse de tournoyer entre ses mesures quasi hiératiques, ses déversements jusqu’à l’absurde du trop au rien, du trop du rien, au rien de rien qu’il n’atteindra qu’à son rien final, c’est dire si c’est un tout. Pot de peinture noir qui devient blanc. Tremper le pinceau, tourner calmement, l’en extraire et apposer sereinement et sans lyrisme des signes de suites mathématiques, chaque touche toujours plus éclatante de l’empreinte de finitudes. Imaginer toutes ces toiles, elles qui ne sont que des écrans boulimiques de particules toutes leurrées par les plaintes du temps. Et voir comme des pellicules, entrelacs, et noeuds de toiles et voguer dans les trames binaires à la recherche du sens.

Texte intégral

Salon DRAWING NOW – 8ème édition

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce nom, qui n’est pas sans rappeler nos amis anglo-saxons, représente bel et bien un salon français : celui du dessin contemporain. Certains se rappelleront le Carrousel du Louvre qui l’a abrité durant quatre ans, d’autres le découvriront pour la première fois. Une constante demeure : la nécessité d’y faire un tour. Prenez note : Drawing Now c’est du mercredi 26 au Dimanche 30 Mars, au Carreau du Temple.

Texte intégral

Simon Hantaï

Par Henri-Hugues Lejeune

Il s'agit ici de la première vraie rétrospective de Simon Hantaï (1922-2008),
la plus importante et la plus "panoramique" de son oeuvre, puisqu'il est mort si récemment. Elle révèle et suit avec éclat le parcours riche et complexe de ce peintre français d'origine hongroise qui a tant cherché et tâtonné.

Texte intégral

Kama Sokolnicka

Par Susana Sulic

Troubles du sommeil est le titre de l’exposition de KAMA Sokolnicka à la Progress Gallery à Paris du 24 janvier au 15 mars 2014.

L’artiste propose une réflexion sur la complexité de notre perception et de notre conscience.
La plupart des objets présentés sont marqués par un étonnant mystère. L'artiste plasticienne KAMA Sokolnicka, s'exprime à partir de nuances minimalistes. Sous forme de collages, de dessins et de reproductions - pour la plupart des techniques mixtes, un éventail de mondes intimes s’ouvrent au spectateur dans le bel espace et l’architecture intérieure de la galerie.

Texte intégral

L’ANGE DU BIZARRE

Le Romantisme noir de Goya à Max Ernst

Il fallait avoir laissé de côté le Romantisme pour oublier à quel point il était pervers et n'ignorait rien du mal. Moyennant quoi on pouvait le laisser languir peu à peu, se couvrir de poussière voire se vêtir d'une certaine naïveté.

C'était d'autant plus facile que le sombre cortège qui l'avait escorté tout au long avait été réclamé par ses héritiers, le symbolisme, le fantastique, le surréalisme, toutes les révolutions et les modernités possibles et imaginables, la psychanalyse enfin, qui mettaient l'homme en face de la cruauté qui est la sienne et qui captive notre attention désormais.

Texte intégral