Evenements

Akira Inumaru

Au retour du jardin

Buveur de lumière, Akira Inumaru soulève l’éternelle question de la vie. Né au Japon - pays du soleil levant-, il se trouve à la croisée d’une technique très précise et d’une philosophie qui relève de la poétique de l’âme.

Texte intégral

Pierre Bettencourt

Ériger la Merveille

Il est des créations à propos desquelles il n’est d’autre issue que de se tourner vers leur créateur.

Pierre Bettencourt est d’évidence de ceux-là.

Je connais son œuvre, l’admire, la savoure plutôt (et je crois qu’il eût préféré ce mot) depuis de longues années.

Texte intégral

Seuls au monde

Au Théâtre Popul’air

Quand la femme devient l’enfer de l’homme

par Christina Bejani

Un petit théâtre où des artistes à la veine comique viennent roder leur spectacle.

Attirant par son affiche crépusculaire, où un homme et une femme sont en ombre chinoise, on opte rapidement pour ce voyage en terre inconnue, celui de la fin du monde.

Texte intégral

Festival d’Avignon le 70ème

Par Katy Sroussy

La culture, l’information, l’éducation et la création restent les grandes priorités des équipes du Festival, rassemblées par Olivier Py, ainsi que celles des artistes engagés et présents. Unique, aux facettes multiples et universelles, le Festival 2016 s’est clôturé le 24 juillet avec un bilan heureux : il y eut 63 spectacles, 289 représentations dans 39 lieux prestigieux et une fréquentation mobilisée de 167 000 entrées et un taux de fréquentation de 95%, soit plus de 6,5% de plus qu’en 2015, un vrai succès. L’affiche dessinée par Abel Abdessemed a représenté son « Cheval de Turin » qui se cabrait, rageur comme ce Festival.

Texte intégral

Séries Mania, saison 8

Le rêve continue…

L’âge d’or des séries

Véritable consécration pour cette 8e saison, 53 000 spectateurs, 70 séries et web-séries. Une sélection toujours plus audacieuse, abordant des thématiques parfois dérangeantes, troublantes, violentes ; autant de facettes de notre société… Des séries se jouant de tous les codes, complexifiant de plus en plus les lignes narratives, poussant les limites de la créativité jusqu’à nous faire douter des nôtres. Séries Mania s’impose comme le premier festival de la série internationale avec un palmarès cette année encore sous le signe de la qualité et de la diversité. « Nous sommes vraiment dans un âge d’or de la télévision » dixit Damon Lindelof, le président du jury de la compétition officielle, un âge d’or qui ne fait que commencer.

Texte intégral

Magritte au Centre Pompidou

Par Henri-Hugues Lejeune

Quand on va voir une exposition de Magritte, il convient tout d’abord de se souvenir que l’on n’y va pas que pour s’amuser, un mot a été créé pour lui : pince-sans-rire.

Si, en bon surréaliste, il doute de la réalité et met le monde en question et nous avec, il le fait avec un imparable sérieux.

Texte intégral

Séries Mania saison 8

Le rêve continue…

Et oui, ça y est, la 8e saison de séries mania est lancée ! Au programme, un marathon de créations télévisuelles du monde entier ; du taillé sur mesure pour tous les amoureux de séries. Cette année encore, une programmation ensorcelante qui met l’eau à la bouche.

Texte intégral

Une Folie de Sacha Guitry

Théâtre Rive Gauche

Le chef d'œuvre de Sacha Guitry, mis en scène par Francis Huster réunit autour d'Olivier Lejeune, Lola Dewaere, Manuel Gélin, Marianne Giraud, en alternance avec Mathilde Hennekine et Alice Carel, sur une musique de Raphaël Sanchez.

 noter la performance de l'acteur principal Olivier Lejeune, qui sert l'auteur avec un talent et une tonalité telle, que l'on croit entendre Guitry en personne.

En 1934, le divorce est un sujet encore très délicat; avec "Une Folie", Sacha Guitry, en véritable visionnaire, brise ce tabou avec humour et finesse.

Texte intégral

Le p’tit monde de Renaud

Mise en scène d'Elise Roche au Théâtre du Palais-Royal

Avec eux, on peut dire que le voyage dans le temps est réussi ! Eux, ce sont les personnages des chansons de Renaud Séchan qui nous embarquent là-bas sans scrupules et avec une énergie tatatanesque : ils s'appellent Gérard Lambert, la Doudou, le Beauf, la Pépette, Lucien, Manu ou la Teigne, ils ressemblent à des personnages de bande dessinée, ils ont la pêche, l'envie de vivre, des revendications, pas peur du ridicule, de la hargne, du vague à l'âme, de l'auto-dérision et le désir de changer la société... comme quand on est une bande de jeunes qui « s'fend la gueule ».

Texte intégral

« Djihad » au Théâtre des Feux de la Rampe.

De quoi cette pièce est-elle le nom ?

Djihad, les lettres apparaissent dans la lumière sur le rideau rouge bientôt laissé dans la pénombre, avant de laisser place à un décor dépouillé, un désert noir.

Désert de la cité, puis de l’aéroport avant d’arriver à celui créé par les bombes, on se demande alors si le néant n’est pas dans le cœur de ces hommes qui se jettent dans la gueule du loup sans broncher ; ces hommes partent faire le djihad comme on irait faire une croisière et ne cessent de se convaincre eux-mêmes de la gravité de leur choix alors que pour nous, spectateurs, il apparaît comme dérisoire.

Texte intégral

Sophie Sainrapt

Traces de Femmes

Sophie Sainrapt expose sur la Sorgue cet été 2016 des encres sur papier et lavis sur les cimaises de la galerie Retour de Voyage.

Le choix de Sophie est apparu évident pour les galeristes. Les dessins de l'artistes sont publiées régulièrement par les éditions du Renard Pâle, en amont de cette belle rencontre...

Son œuvre généreuse et d'une grande liberté d'expression a conquis Marie-Claude Marseille et Frédéric Dole. La sélection avait eu lieu dans l'atelier de Sophie à Paris.

Place Rose Goudard 84800 L'Isle-sur-la- Sorgue

www.lamaisonsurlasorgue.com

MV

Dossier de presse

Exposition d’art contemporain sino-française

“l’Est éveillé, l’Ouest émerveillé”

Cette exposition réunira la peinture, la photographie, la sculpture contemporaine en céramique, des vidéos d’art…

Les sept artistes vont présenter leurs œuvres les plus représentatives de ces dernières années, ainsi que les pièces les plus emblématiques de leur création. L’exposition sera suivie d’un débat entre les artistes invités, mettant en rapport, les techniques traditionnelles et l’art contemporain.

Texte intégral