Lettres

Yunbo et Daniel Bart

Youbo est peintre après avoir été professeur d’Anglais. Elle est aussi la petite fille, sur la couverture du livre. Daniel est cinéaste et theâtreux. C’est également un homme de télévision, coordinateur général des Césars, des 7 d’or et des Molières. Bō est leur premier roman. Je les ai rencontrés au Sélect et nous avons passé uTexte intégral

Anachronique du flâneur N°18

Cher lectrice, cher lecteur,

J’aimerais sous-titrer cette 18e anachronique du flâneur « Ode à la peinture peinte ». Car je continue à trouver la peinture, sous toutes ses formes, extrêmement fascinante. J’ai appris à l’aimer quand on l’appelait « peinture informelle », « expressionisme abstrait », « paysagisme abstrait », « abstraction géométrique ». Décriée dans la première partie du XXe siècle, puis portée aux nues dans la seconde, maintenant qu’elle est devenue un genre parmi d’autres, et parce qu’on la dit parfois « passée de mode », Texte intégral

“Les anachroniques du flâneur n° 1-14” de Marc Albert-Levin – le livre.

Par Sergiusz Chądzyński

Dès les débuts de “Saisons de culture” Marc Albert-Levin partage avec les lecteurs sa passion pour les arts. Infatigable, tel un marin qui navigue de port en port, il bourlingue parmi les caisses des bouquinistes au bord de la Seine, il voyage à travers les galeries d'art parisiennes et il sillonne les librairies pour nous  rendre compte, dans les merveilleuses chroniques de ses flâneries et des rencontres avec les personnages intéressants. Texte intégral

Anachronique du flâneur N° 16 – 17

Chère lectrice, cher lecteur

Merci de bien vouloir déchiffrer ce message jeté sur le net (parmi des milliards d’autres et dans tant de langues différentes) comme on jette une bouteille à la mer. J’entends Kimson mon fils, dès son plus jeune âge parlant avec la voix de la sagesse même, me demander : « Pourquoi penses-tu que ce que tu écris puisse intéresser quelqu’un d’autre que toi ? » Pourquoi, en effet ? Ceci n’est pas un S.O.S. Je ne suis pas en perdition. Le seul naufrage qui me guette est aussi prévisible que banal et inévitable. Texte intégral

Auteurs en dédicace à Levallois

Par Véronique Grange-Spahis

Dans le cadre de l’exposition « Mise en lumière » du Collectif Autrement, un « mini-salon » du Livre est proposé !

Parce que la culture est pARTage, It Art Bag, partenaire de l’exposition, s’est associé pour initier cette rencontre avec des auteurs de talents qui vous dédicaceront leurs derniers ouvrages : romans, essais, poésies… Il y en a pour tous les goûts.

Texte intégral

Combat et Création

Par Sergiusz Chadzynski

Dans le catalogue des éditions « Noir sur Blanc », paru à l’occasion du trentième anniversaire de l’officine nous trouvons une abondance d’auteurs et de titres ce qui atteint amplement son objectif d’être une vitrine des cultures séparées du reste du monde par le rideau de fer et aussi, comme le dit Véra Michalski , la cofondatrice, une passerelle entre les peuples. Le rideau de fer disparu, la maison d’édition continue inlassablement à travailler et à présenter des textes traduits du russe et du polonais. D’autres pays : comme l’Albanie, l’Autriche, la Bulgarie, la Lettonie ou la Roumanie ne sont pas non plus oubliés.

Texte intégral

Mylène Vignon en dédicace : Le souffleur de l’ombre

Par Sergiusz Chądzynski

Ce froid et pluvieux samedi du 9 décembre n’incitait pas à sortir, tant les circonstances décourageaient : certaines stations du métro parisien fermées, les embouteillages, les foules dans les rues. Pourtant, les amis des belles lettres ont répondu présent à l’appel de notre rédactrice en chef Mylène et ils sont venus participer à la dédicace de son dernier roman, Le souffleur de l’ombre. Texte intégral

L’anachronique du flâneur N° 13-14

Par Marc Albert-Levin

Il paraît que dans certains hôtels en Inde, il n’y a pas de 13e étage et que l’on passe directement du 12e au 14e. Par peur de perdre quelque lecteur ou lectrice superstitieux (se), j’ai décidé de faire de cet article une anachronique double, même si cela la rend deux fois plus longue et du même coup deux fois plus illisible.  Texte intégral

Poème de saison

Par Jean-Paul GUEDJ

PORTRAIT D’AUTOMNE

L’Automne est aussi rousse que sont verts ses yeux.
Elle porte la robe grège d’un ciel de septembre.
Et avant que l’hiver ne les laisse dans leur chambre,
Sur des feuilles mortes, elle fait marcher les dieux.
Texte intégral