Lettres

L’anachronique du flâneur N° 5

Par Marc Albert-Levin

Aujourd’hui, comme toujours, je voudrais bien commencer par la fin, par ce qu’il y a de plus neuf, de plus nouveau. Par exemple, par la présentation, hier soir, jeudi 20 juin, à La Lucarne des Ecrivains, d’un ouvrage de Régine Deforges, paru en avril 2013 aux Editions de la Différence : « Les Filles du Cahier volé ».  (Voir à la fin de cette Anachronique)
Mais je traine comme un boulet le désir de parler des grands disparus de l’année dernière, Sooky Maniquant en janvier 2012 et Oscar Niemeyer, en décembre de la même année. Sans oublier Stéphane Hessel, en février 2013. Les deux derniers, passés à très peu d’intervalle de l’autre côté du rideau de l’air, n’ont pas besoin que je batte du tambour pour eux. Ils sont mondialement connus, et laissent derrière eux des œuvres architecturales et littéraires qui assureront sans doute longtemps leur présence dans le souvenir des êtres humains. Le mystère serait plutôt : « quel lien votre flâneur inconnu pouvait-il bien avoir avec eux ? »

Texte intégral

Ode à la Femme

La Lucarne des écrivains 115 rue de l'Ourcq 75019 M° Crimée

EXPOSITION-VENTE SCULPTURE PEINTURE EDITION
du lundi 4 au samedi 16 mars 2013

Nathalie-Noëlle RIMLINGER

VERNISSAGE : MERCREDI 6 MARS à partir de 18 heures.
suivi d'un débat sur  L'ANARCHISME autour du livre
« Henri Fabre et le combat anarchiste des Hommes du Jour (1908 – 1919) »
Nathalie-Noëlle Rimlinger, avec la collaboration de François Gaudin, aux
Éditions de Champtin)

Texte intégral

Kronos

Journal intime inédit de Witold Gombrowicz

Quarante-quatre ans après sa disparition, la maison d'édition polonaise publie le journal très intime et inédit de Witold Gombrowicz, écrivain polonais, considéré comme l'un des plus grands auteurs du XXème siècle.

Le Vol d’Icare

Performance d'inspiration Butô d'Anaïs Bourquin
Galerie Christian Berst le 20 avril 2013
lors du finissage de l'exposition de Davood Koochaki « Un conte persan »
et de la dédicace de l'essai d'Henri-Hugues Lejeune paru aux éditions Unicité

La rage d’écrire

Quelques centaines de romans paraissent à cette rentrée littéraire. Beaucoup ?
Chaque année, en France, 70 000 livres sont publiés. Enorme ?
Malgré cela, 40 000 manuscrits, dont des milliers de romans, ne
trouvent pas preneurs chez les éditeurs submergés.
Des centaines de journaux et des milliers de magazines remplissent les
kiosques ou les boîtes à lettres. Pour finir souvent à la poubelle, à
l'instar des tracts publicitaires..
Comme les 100 millions d'exemplaires de bouquins qui sont pilonnés par
an, pour 500 millions de livres vendus remplissant à ras bord les bibliothèques.

Texte intégral