Evenements

Avignon 2018

Coup de cœur total sur L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine.  La performance de deux comédiens d’exception, Jean-Louis Cassarino et Hervé Dubourjal, qui sur fond de congrès, jouent avec la sensibilité d’une salle conquise, avec une verve jubilatoire d’intelligence. Le texte de Ruwen Ogien,  porté par deux trublions en grande forme, étourdit nos sens pour un partage hallucinant. Un spectacle audacieux et intelligent qui nous invite à penser la morale autrement, à ne pas manquer.

Une mise en scène de Eric Bu et Hervé Dubourjal.

Coq Héron Productions et Compagnie Tabard – Sellers.

Théâtre Barretta  – 12 place Saint Didier – Avignon à 14h15

Autre coup de cœur :

Zorba, d’après le roman de Nikos Kazantzakis, adapté et mis en scène par Éric Bouvron, avec sur scène : Moussa Maaskri, Éric Bouvron, Isabelle Andréani, Alexandre Blazy, Vanessa Kerigève.

Sur une musique originale de Karerina Fotnaki, Nikos, en 1920, un écrivain natif d’Athènes, vient chercher un nouvel art de vivre en Crête, où il rencontre ce Zorba, qui va l’initier aux plaisirs de la vie, de la danse et des femmes.

Une équipe de choc, déjà très bien rodée, de la musique comme on l’aime, de la poésie, des pas de danse sur fond de Sirtaki, et surtout ce grain de folie qui nous emmène au cœur de la Méditerranée, pour notre grand plaisir.

Atelier Théâtre actuel, 80 rue Guillaume Puy – Avignon.

Barrefoot Production et Coq Héron Productions.

Et encore :

Toujours au Théâtre Actuel :

Le CV de Dieu, de Jean – Louis Fournier avec Jean – François Balmer et Didier Bénureau. Dieu, ayant perdu La foi et ne croyant plus en lui-même, se sait condamné à revenir sur terre parmi les hommes ordinaires. Il envoie son curriculum vitae afin de trouver un emploi, mais  il se trouve que le CV est vide et il est confronté à la dure réalité de la vie ici-bas.

Casting époustouflant , émotion et rire garantis.

Coprod: La Pépinière Théâtre, metteuse en scène Françoise Petit – scénographie et costumes Jean Bauer.

Les Misérables– d’après le roman de Victor Hugo

Mise en scène et lumières de William Mesguich.

Cosette devenu femme raconte son histoire… Misérable, c’est également l’histoire de la résistance contre la violence et la pauvreté.

Une fable musicale et forte, théâtre musique et poésie se côtoient dans une mise en scène sobre et efficace et rythmée.

Spectacle à partager en famille et à ne pas manquer.

Adaptation théâtrale Charlotte Escamez – composition musicale d’Oscar Clark – illustrations de Séniphine. Alice Trouvet accessoires. Avec Estelle Andrea, Oscar Clark ou Lucas Gonzalez, Julien Clément, Magali Paliès.

Théâtre de l’Alizé, 15 rue du 58e RI Avignon

Duras – Pivot. Apostrophes.

Le 28 septembre 1984, Bernard Pivot reçoit Marguerie Duras en direct dans son émission ; un véritable morceau d’anthologie dans l’histoire de la télévision.

Durant une heure, Sylvie Boivin et Claude Gallou vont interpréter l’intégralité de cette rencontre historique et éblouissante en recréant la force et la vitalité de cet échange ébouriffant et inoubliable.

Mise en scène de Claude Gallou.

Intime Compagnie  – Avignon.

Autre coup de cœur : La Basilique Effacéede Maurice Desmazures, au Théâtre du Tremplin. Un mauvais présage ? Un incendie ; la colère de Dieu, ou action humaine ? Alors que le maître abbé hésite à trancher la question, apparaît une femme…

Dans le rôle de Louise, les jours impairs, on peut assister à la performance époustouflante de la magnifique comédienne dramaturge Delphine André. Cette pièce confidentielle nous plonge dans la magie d’un beau texte, à la partition rare.

Mise en scène : Émile Azzi – interprètes : Delphine André, Émile Azzi, Florian Gicquiaud, Philippe Pasquini, sur une scénographie de Long Ha.

 

San Fernando : une comédie désopilante de Benjamin Pascal, mise en scène par Thomas Salsmann

Avec Leonardo Rivillo, Hugo Lalire, Numa Vitalo et Thomas Salsmann.

Un otage, un putch, un journaliste, un représentant en armurerie…La région la plus paisible du globe va devenir une véritable poudrière.

Rendez-vous donc tous à San Fernando et Viva la Revolucion!

Compagnie Sapiens Ludens.

Théâtre de l’Ange – 15 rue des Teinturiers  – Avignon.

 

Nous avons clôturé en musique avec Années Folles,spectacle présenté par La Divine Compagnie et Les’ Arts Mêlés, avec des chansons de Francis Poulenc et Kurt Weil, Joséphine Baker et Cole Porter. Sur fond de dadaïsme et de crash boursier de 1929, en passant par Coco Chanel et Magritte, jusqu’au Charleston et la vache qui rit, attendez-vous à un délicieux cocktail plein de surprises, un duo de choc, idéal pour un retour à Paris en chanson.

Théâtre Pixel Avignon – 18 rue Guillaume Puy.

 

Mylène Vignon et Sabine Hogrel

Avignon, le 16 juillet 2018