Portraits

Yann Pradal

C’est grâce à l’intervention du photographe Bruno Vigneron que Yann Pradal est entré tout naturellement dans le choix des personnalités sélectionnées par Saisons de Culture. Nous l’avons rencontré au théâtre de la Pépinière dans un seule en scène dont il est l’auteur. Texte intégral

Thierry Tessier,  historien de la mode

Entretien avec Mylène Vignon

Le nom de Thierry Tessier rayonne sur l’art de la mode et de la couture à Paris et à travers le monde. Il se rend fréquemment en Chine pour y diffuser le savoir-faire à la française, lors de masterclass, où il est accueilli avec les honneurs qu’il mérite. Ses conférences sur l’histoire de la mode et du costume, sont appréciées par les plus exigeants. Texte intégral

Marc Albert – Levin

Entretien avec Mylène Vignon

Nous avons fait la connaissance de Marc, un soir de printemps 2011 à la librairie La Lucarne des Écrivains où il présentait un numéro de la gazette éponyme. J’ai immédiatement été conquise par la gentillesse et l’érudition de cet homme très cultivé, qui s’est avéré pour mon grand bonheur, désireux de nous gratifier de sa plume si personnelle. Est née rapidement la première flânerie qui allait être suivie par ses précieuses anachroniques, que l’on retrouve dans un livre du même titre : Anachroniques du flâneur- n° 1 à 14,publié chez nous, en 2017, aux Éditions Saisons de Culture. Texte intégral

Augusto Foldi

Entretien avec Mylène Vignon

J’ai fait la connaissance du travail d’Augusto Foldi, lors de l’exposition Déjeuner en l’air organisée par Aude Ambroggi dans The big Galerie, à Paris. Je connaissais déjà l’homme, croisé à plusieurs reprises dans le cercle des amis de Sophie Sainrapt, notamment à l’Atelier Pasnic, prenaient vie ses gravures au Carborundum. Texte intégral

Anna Marchlewska

Entretien avec Mylène Vignon

Anna Marchlewska est photographe et graphiste. Elle a créé en 2011,  le mouvement Les Amazones, réunissant au fil des jours, des semaines et des ans, des femmes aux parcours atypiques. D’origine polonaise, elle travaille sans relâche et parcourt le monde, dans le but d’y trouver de nouveaux sujets à immortaliser de son art. Texte intégral

Entretien avec Aliska Lahusen

Par Mylène Vignon

Comment dois-je t’annoncer, sculpteur ou peintre?

Peintre ou sculpteur? Il s’agit de notions anciennes et qui datent. Actuellement, je crois que les plasticiens travaillent et pensent en idées, images, concepts. Personnellement, je passe en permanence, tant au niveau de ma pensée que de la réalisation, de deux à trois dimensions. En fait, je travaille ma peinture avec des techniques de sculpteur, utilisant les oxydes, les grattages, les superpositions, et dans mes sculptures, par le travail sur la matière, comme le plomb ou l’étain, l’utilisation du verre, des transparences, des pigments et, surtout, de la laque traditionnelle, la couleur et les reflets prennent une très grande importance. Ce que je retire de mes réflexions sur les volumes se retrouve dans mes tableaux et inversement également. Texte intégral

Elisabeth Duda

Entretien avec Mylène Vignon

Nous nous sommes rencontrées dans le cercle très privé des amis du célèbre affichiste Michal Batory, puis retrouvées dans le groupe des Amazones de la photographe Anna Marchlewska. Tu voyages en permanence entre ta France natale et ta Pologne d’origine, où tu joues la comédie et tourne pour le cinéma. Texte intégral

Sam McInnis ou la peinture plaisir

Olivier de Champris a rencontré Sam McInnis lors de sa dernière exposition, "Neverland", à la Galerie Almine Rech à Bruxelles. Entretien

Voici un artiste qui ne se paie pas de mots. Il le dit d'emblée: "je peins par plaisir". Des toiles colorées, des nature-mortes, des portraits de Michael Jackson ou de la Princesse Diana. La jeunesse et la maturité ont rendez-vous dans cet entretien. Où l'on découvre le secret des jeunes artistes américains : y croire et y aller.

Prince George & Prince William, 2018, courtesy of the Artist and Almine Rech Prince George & Prince William, 2018, courtesy of the Artist and Almine Rech

Texte intégral

Jiang Shanqing

Sur les rives de l’art

C’est en compagnie de mon ami l’éditeur Alin Avila, que j’ai rencontré ce grand artiste aux multiples talents, dans son incroyable atelier parisien, dont l’architecture extérieure n’est pas sans rappeler la Cité Interdite de Pékin. Entourés de nombreux amis, nous avons été conviés à tutoyer les nuages. Texte intégral

Pascal Aubier, cinéaste engagé

De la Nouvelle Vague à nos jours

Pascal Aubier est né à Paris, près du Jardin du Luxembourg, dans l’immeuble où son grand-père avait fondé une maison d’éditions éponyme, dirigée ensuite par sa tante et reprise plus tard parFlammarion. C’est dans cette même maison, que dans son grand salon rempli de livres, de sculptures et de tableaux, je l’ai rencontré.Avec un plaisir et une ferveur non dissimulés, il m’a livré son histoire.Dès l’âge de vingt – deux, après ses études au Lycée Louis Le Grand, il décide de se rendre en URSS. Son père, Jean Aubier, décédé alors qu’il n’avait que treize ans, fut pendant la guerre membre du Réseau du Musée de L’Homme fondateur du Journal clandestin Résistance. C’est lui qui lui révéla que c’étaient les Soviétiques qui avaient battu les Nazis et sauvé le monde, la Guerre Froide allant empêcher la menace atomique lancée par les  Américains. À l’école, les choses n’étaient pas enseignées de cette façon. Texte intégral

Esther Ségal

Par Mylène Vignon

Esther Ségal est arrivée dans l’équipe Saisons de Culture, présentée par la peintre Sophie Sainrapt, lors d’une réunion au Café de Flore. Elle est rapidement devenue l’une de nos rédactrices, en proposant la rubrique Les coups de cœur d’Esther Ségal. Son prochain livre,  Le sentier des étoiles est à paraître prochainement dans la collection de notre maison d’édition éponyme.Texte intégral

Jacqueline Boyer

De Tom Pillibi à aujourd’hui

Enfant de la balle à cent cinquante pour cent, Jacqueline Boyer raconte sur scène son incroyable épopée. Mère : Lucienne Boyer. Père : Jacques Pills. Belle-mère : Édith Piaf (deuxième épouse de Jacques). La petite Jacqueline naît au début des années quarante à Paris, de l’union de deux monstres sacrés Texte intégral