Evenements

Michał Batory : Masterclass

par Sergiusz Chądzyński

Lors de notre dernier Florilège au Café de Flore, Michał Batory a partagé avec nous son point de vue sur la situation de l’enseignement de l’affiche. Il a également souligné qu’il ressentait besoin de transmettre une partie de son savoir-faire à des graphistes attirés par l’aventure de la création d’affiches, c’est pourquoi il propose des «master classes» au cours desquelles il sera un guide sur la voie de la création complète d’un tel objet. Texte intégral

Un Américain à Paris

Par Sergiusz Chądzyński

L’histoire du journal est liée à la ville de Paris. Le plus français des journaux anglophones, l’International Herald Tribune est devenu avec le temps une référence dans les kiosques du monde entier.  Son histoire prend néanmoins ses racines à New  York, car son homme providentiel est Gordon Bennett junior, propriétaire  du New York Herald.

Texte intégral

Pas brut du tout le Jaber

Par Théodore Blaise

L’art brut, ça n’existe pas.  Et pas de “pourquoi pas », ça n’existe plus !
L’usurpation de ce syntagme employé à toutes les sauces libertaires à propos de pratiques qui confondent licence et liberté, peu de savoir-faire avec le « non-faire », est en vogue. N’est-ce pas un des penchants du monde de l’art que de baptiser d’un nom « banquable »,tout et n'importe quoi, des machins et autres riens pour qu’ils brillent sous une appellation usurpée. Texte intégral

La bande dessinée polonaise invitée à Paris au Salon de BD 2019. Comics now/ Komiksy

Par Mylène Vignon (avec les extraits du texte de Renaud Chavanne, le président de l'exposition)

En l’honneur des 100 ans de histoire de la bande dessiné en Pologne, SoBD organise une exposition dédiée aux maîtres de la bande dessinée qui ont marqué la Pologne durant plus d’un siècle. La bande dessinée a toujours été un vecteur de communication en Pologne. Les artistes et chercheurs polonais se sont attachés à étudier de près ce qu’on nomme aujourd’hui le 9 ème art.

Cette exposition patrimoniale présentée initialement à Cracovie en 2018, est la plus grande rétrospective consacrée à la BD en Pologne. Des dizaines de pièces se verront déplacées à Paris du 21 novembre au 7 décembre 2019. Société Historique et Littéraire Polonaise de Paris (Bibliothèque Polonaise) 6 Quai d Orléans Paris.

(L'extrait du texte)

"La Pologne est cette année le pays invité du salon SoBD. L’occasion de découvrir une production ancienne et abondante, puisque la bande dessinée existe en Pologne, à l’instar de très nombreux autres pays, depuis le XIXe siècle.

Texte intégral

L’exposition immersive « Van Gogh, la nuit étoilée »

Par Sabine Hogrel

N’avez-vous jamais eu cette sensation d’un tourbillon en regardant une peinture ? Cette sensation de ne faire plus qu’un quand votre œil se laisse envahir par les pigments, submerger par les sillons ; multiples passages du pinceau. Et si vous pouviez vivre cette rencontre avec les grands noms de l’histoire de l’art de manière immersive, vous immerger totalement dans leur univers pictural ? Texte intégral

Michał Batory « Rétroperspective »

Par Sergiusz Chądzyński

Située au centre de la ville de Varsovie, facilement accessible, la « Stanska art gallérie » attire l’attention par son agencement feutré, le décor sombre des murs et des espaces très éclairés. Ceci fait d’elle un lieu idéal pour promouvoir ce qui est de mieux dans l’art d’antan et celui d’aujourd’hui, un endroit rêvé pour accueillir l’exposition de Michał Batory sous un titre très parlant de « Rétroperspective ». Texte intégral

Exposition Woytek Konarzewski

Un événement après le salon de la Bande Dessinée au cœur de Paris

Photographe de presse (Sipa Press) et de mode (Guerlain, Hermès, Givenchy,…), Woytek Konarzewski
est aussi un portraitiste revendiquant une filiation avec les jeunes artistes polonais provocateurs de l’Entre-deux-guerres et tout particulièrement la figure de Witkacy. Dans sa collaboration avec le théâtre d’Elizabeth Czerczuk, dont il a signé de splendides photos de scène, il opère la jonction avec d’autres grands noms de la littérature et de la dramaturgie polonaise : Witold Gombrowicz et Tadeusz Kantor.
Texte intégral

Nobody is perfect, de Sabine Hogrel

Par Geneviève Charpentier

Nobody is perfect ? Pas sûr !

Les femmes passent beaucoup de temps à plaire, travailler, cuisiner, lessiver, … alors pourquoi ne pas changer de sexe. C’est ce que décide Audrey depuis qu’elle a rencontré Adrien, un homosexuel dont elle vient de tomber complètement frapadingue. Malgré les bons conseils de Victor, son meilleur ami, notre amoureuse ne change pas d’avis. Mais voilà la mère d’Audrey qui débarque chez elle avant l’heure, on se demande bien pourquoi puisque les 36 ans de sa fille c’est pour le lendemain. Aussi, lorsqu’Adrien sonne à la porte, la température monte, les corps se tendent, il devient difficile de reprendre ses esprits. Texte intégral

Éclairer les transparences

Photographies de Bruno Vigneron

L’idée de cette exposition est née de la rencontre entre Bruno Vigneron et Sophie Jansen, directrice des établissements de Lyon cité de la Fondation de l’Armée du Salut. Ensemble, ils ont imaginé de mettre en lumière ces parcours de vie.

L’inauguration aura lieu symboliquement pour l’ouverture de la Journée Mondiale du Refus de La Misère, et sera clôturée le 31 mars, en clôture de la trêve hivernale,  fin de la période de la mise à l’abri initiée par les services de l’Etat. Texte intégral

Derniers jours de l’exposition « Recyclage / Récits-collages » de Marc Albert-Levin

Finissage le mercredi 28 août de16h à 21h. Décrochage le samedi 31 août 2019

Est-il possible de recycler sa mémoire, afin d’éviter la perdre ? Ou est-ce, par définition, une notion totalement éphémère, illusoire, puisque tout ce qui apparaît est appelé un beau jour à disparaître ? Vos souvenirs colorés seraient-ils plus durables si vous les plongiez au préalable dans une machine à laver ? Vous aurez beau faire tourner et  essorer, serez-vous satisfait du résultat lorsque vos souvenirs auront séché ? Texte intégral

Rembrandt au Musée national de Varsovie

Par Sergiusz Chądzyński

 Le titre de l’exposition au Musée national de Varsovie « Rembrandt en personne » suggère une approche très spéciale et particulière du maître de la gravure. Les quarante objets, appartenant à la collection du musée, sont exposés sous l’œil vigilant de Joanna Tomicka. L’idée du commissaire est de montrer aux visiteurs le développement de la technique de l’eau-forte à travers presque quarante ans d’activité de Rembrandt en tant que graphiste. On peut admirer les œuvres aux sujets très variés aussi bien concernant la religion que la vie quotidienne, celles produites par l'artiste au début de sa carrière et celles réalisées au crépuscule de sa vie. Parmi d’autres les nus féminins, ce qui est rarissime à cette époque où le nu est toujours présenté sous un prétexte, témoignent de l'exceptionnelle liberté d’esprit de Rembrandt.Texte intégral