Redaction

Florilège du 28 février 2018

Notre Florilège hivernal s’est tenu au café de Flore en présence de nombreux amis. Le poète Alain Pizerra a irradié la soirée de ses textes extraits du recueil « Caïman écorché », paru récemment aux excellentes Éditions Unicité, en présence de l’éditeur François Mocaër et de ses invités. Le public a été conquis. Nous avons évoqué les différentes activités de Saisons de Culture et les projets immédiats. Les artistes ont échangé sur leurs diverses actualités, selon l’habitude, lors de nos Florilèges.Mylène et Woytek

Jacques Chancel au Panthéon de Saisons de Culture

Un géant nous a quittés en cette veille de Noël 2014, parti sur l'autre rive du Grand Echiquier de la vie.
Nous ne l'oublierons pas. Il fut un pair pour toutes personnes de notre profession. Il était respectueux de celles et ceux qu'il accompagnait en lumière et ils sont très nombreux.
Ami des arts, des lettres, du sport, ami de tous, nous retiendrons une maxime qui lui tenait à cœur:
 Ne donnons pas au public ce qu'il attend, mais ce qu'il souhaite avoir.
Toute l'équipe de la rédaction de Saisons de Culture salue un Homme qui a marqué le temps.
 
Mylène Vignon

Florilège hors saisons: automne hiver 2017

Notre équipe Saisons de Culture se réunissait le lundi soir 20 novembre 2017 au café de Flore, autour de Michal Batory affichiste, Marc Albert - Levain et Mylène Vignon écrivains, qui présentaient leur actualité respective.

Nous avons été très nombreux à avoir répondu à l’invitation et l’ambiance fut aussi festive que littéraire, en cette belle soirée de cœur d’automne germanopratin.

La rédaction

Le Panthéon de Saisons de Culture accueille Florence Ride

La rédaction de Saisons de Culture a la tristesse d'annoncer la disparition de Florence Ride, écrivaine et amie. Toutes deux partagions le même éditeur: Editions Unicité.
Nous l'avions rencontrée lors de la dédicace de son roman " La passante du sans souci " entourés de nombreux amis. Florence rejoint le Panthéon de Saisons de Culture. Enrichissons nous du beau souvenir de sa lumière et souhaitons lui belle vie sur l'autre rive.

Mylène Vignon

Clo Baril au Panthéon de Saisons de Culture

Clo Baril nous a laissé orphelins, nous qui l’aimions pour ses couleurs, sa douceur et son immense générosité. Le bleu de Clo s’en est allé au fil du destin, là où tout est beau, là où tout va bien. Trace de turquoise, goutte d’eau, blanche à l’infini, un jaune mêlé au gris, peinture et musique confondues. Elle était aussi violoncelliste.

Elle lègue à ses amis : Un céruléum pour voler haut. Un bleu de cobalt pour le bonheur. Un bleu d’outremer pour stimuler l’esprit. Un violet de cobalt pour la rêverie. Un indigo … Un noir profond pour voir Titien, ou une garance qui fait entendre le violoncelle (…)*.

Texte intégral

Été 2017 au Café de Flore

Notre comité de rédaction à été comme de coutume suivi d'un after au premier étage du Café de Flore, à la fraîche!

Nous avons accueilli pour des lectures très éclectiques: Esther Ségal pour "Rédemption",  Sophie Sainrapt et Pascal Aubier pour "Les Quatre Petites Filles", Alain Pizerra pour "Le Caïman Écorché", Camille et Eric Turlot pour "Noctambulismes",  ainsi que leurs éditeurs.

Texte intégral

Le ciel accouche d’une étoile -Jean-Louis Bertucelli

L'équipe de rédaction rend hommage à Jean-Louis Bertuccelli, cinéaste et photographe qui nous a quittés le 5 mars 2014 et ceci n'est pas une scène de film.
Nous l'avions rencontré via son ami Pascal Aubier, afin de réaliser un portrait qui lui fut consacré dans nos pages.
Belle rencontre avec cet homme rempli d'humanité et d'Humilité, dans le cadre du vernissage de ses récentes photos à la galerie GNG rue Visconti à Paris en 2013.
Jean-Louis a marqué de son sceau l'histoire du cinéma français.

Mylène Vignon


Jean Louis Bertuccelli Cinéaste, photographe et compositeur

Hommage à Madeleine Malraux

J'ai appris avec une grande tristesse la disparition de Madeleine Malraux survenue le 10 janvier 2014.
Cette magnifique pianiste et concertiste, qui avait côtoyé le Général de Gaulle et les plus puissants de la planète auprès de son mari André Malraux, était une grande dame éprise de culture.
Elle avait en janvier 2012 écrit à mon ami Rodolphe Oppenheimer, Président de l'association des décorés des arts et des lettres, qu'il pouvait la considérer comme la marraine de l'association.
Son souvenir nous restera cher !
Adrien Perreau

A propos de Madeleine Malraux