Lettres

Le secret de Cracovie

Pour cette nouvelle année, j’aimerais vous conseiller une lecture qui pourra accompagner vos soirées au coin du feu. Par chance, ils viennent d’être ré autorisés en Ile De France.

Le secret de Cracovie est en vente dans toute bonne librairie et aura une particularité qui séduira les lecteurs de Saisons de Culture : il est écrit par le couple d’écrivains polonais Malgorzata et Michal Kuzminski.

 

L’histoire nous emmène dans les ruelles et places de Cracovie à la fin des années 30, peu avant l’invasion allemande. Un chasseur de trésor se retrouve poursuivi par de dangereux ennemis envoyés par les commanditaires les plus inattendus. Course poursuite, intrigues, légendes et rebondissements, le tout sur un fond de romance et d’élégance. Le rythme est entrainant et les détails historiques renforcent le récit. La complémentarité des auteurs se ressent dans ce roman qui allie habilement différents genres de littérature, et nous retransmet certaines mœurs de l’époque.

Ce polar historique est particulièrement bien documenté de par les spécialités des écrivains : Malgorzata Fugiel-Kuzminskaest, anthropologue spécialisée dans les approches transversales de la culture, est mariée à Michal Kuzminski, journaliste, expert des médias et chef de service au sein de la revue hebdomadaire Tygodnik Powszechny.

Vivant tous deux à Cracovie, ils signent ici leur premier roman commun.

 

Et pour vous donner un avant-goût de ce qui vous attend, voici le résumé du 4ème de couverture :

 

« C’est la fête de Pourim, et le carnaval juif bat son plein. À Cracovie, Kroke en yiddish, le vieux quartier de Kazimierz — ainsi nommé en souvenir du roi Casimir III le Grand, protecteur des Juifs au XIVe siècle —, est en liesse. Mais en ce printemps de l’année 1939, l’antiquaire Jacob Rosenberg se voit confier un étrange manuscrit en provenance de Prague, et conservé depuis des siècles par une société secrète : la Confrérie des Alchimistes.

 

Or, ce document à teneur religieuse, tenue pour hérétique par l’Église Catholique, pourrait causer de grands bouleversements s’il venait à être découvert. Une chasse au trésor acharnée, et entachée de sang, s’engage alors pour retrouver le parchemin. Les Nazis espèrent en tirer profit, tandis que le Vatican veut empêcher qu’il ne tombe entre les mains de ses ennemis.

 

Cette lutte décisive voit s’affronter trois protagonistes : le prince russe Romanov, recruté par les hitlériens, le moine espagnol Carlos, dépêché secrètement par le Saint-Siège, et un membre de la pègre varsovienne, Messer, à la solde d’un riche collectionneur américain. Avec la jeune Juive Rebecca, l’amour vient imprégner cette sulfureuse intrigue, et la pimenter d’une subtile note passionnée.

 

Ce roman pittoresque évoque d’une manière très riche et vivante la vie juive à Cracovie dans l’ambiance surannée de l’avant-guerre. C’est aussi un policier fascinant, empreint de culture et d’érudition, qui sait, avec bonheur, entraîner son lecteur jusqu’au bout du mystère. «

Laurent Bellin