Arts

AVIGNON – 72°Festival IN, la suite

Par Katy Sroussy

Engagé, Pertinent, Fascinant, Tragique, Baroque, Hilarant, Violent… Ainsi fut nommé le 72°  Festival d’Avignon, service public de la culture. La direction remarquable de Olivier Py et de son équipe, a su partager  les  multiples talents du théâtre et de la tragédie, de la danse, de la musique, de l’art pictural, de l’indiscipline, avec les visiteurs et spectateurs passionnés.

Le feuilleton citoyen quotidien du jardin Ceccano : Mesdames, Messieurs et le reste dumonde de David Bobée, sur le déplacement des stéréotypes liés aux genres, les Ateliers de la Pensée, les Sujets à Vif, la Nef des images,  les expositions, l’une extrêmement riche consacrée à Jeanne Moreau à la Maison Jean Vilar, l’autre à Claire Tabouret à la Fondation Lambert, montre les visages de l’affiche, les Hivernales. Ces opulences ont provoqué et incité, tout au long du festival, notre réflexion énergisante et notre soif de savoirs.

Cette édition a montré « une insolente vitalité des artistes et du public et de leur force d’engagement », avec un record de fréquentation.

Au crépuscule d’une édition flamboyante de singularités et d’émotions, nous aimerions  prolonger et revivre ces moments inoubliables.

Le public qui n’a pu se déplacer en Avignon aura la chance de découvrir certaines pièces en tournées et les inconditionnels se précipiteront revoir leurs préférées.

Nous n’allons citer qu’une infime partie des spectacles, certains présentés en région parisienne.

Au Festival d’Automne Julien Gosselin avec Joueurs, Mao II, les Noms de Don Delillo ira aux Ateliers Berthier, Odéon Théâtre de l’Europe, du 17 novembre au 22 décembre 2018.

Certains n’avaient jamais vu la Mer de Julie Otsuka et Richard Brunel se jouera au Théâtre des Quartiers d’Ivry du 15 au 21 janvier 2019.

Artique de Anne-Cécile Vandalem sera présenté du 16 janvier au 10 février 2019 à l’Odéon.

Ahmed Revient de Alain Badiou et Didier Galas reviendra à la Salle Jacques Brel à Pantin du 12 au 21 mars 2019.

Au – delà de la Forêt, le Monde de Inès Barahona et Miguel Fragata s’installera au Théâtre de la Ville du 14 au 23 mars 2019

A la fin de cet automne, on découvrira Thyeste, la plus sauvage des  tragédies de Sénèque choisie par  Thomas Jolly, du 26 novembre au 1erdécembre 2018 à la Villette.

Révélé au Festival d’Avignon avec Henry VI et avec le feuilleton de l’histoire du Festival, Thomas Jolly, jeune espoir, est dorénavant consacré metteur en scène de grande envergure, auteur, scénographe, comédien ou  « entremetteur »  à la manière de Jean Vilar.

La Piccola Familia, sa troupe, pense le théâtre comme un art citoyen qui rassemble la cité toute entière, comme à l’origine, en interrogeant l’être humain dans ses fondements et sa profondeur, afin d’avoir un rôle curateur comme était celui du théâtre à Rome.

Mais avant d’entrer dans la noirceur et  la démesure de Thyeste,Thomas Jolly propose dans quelques jours la reprise de son premier spectacle, un Marivaux, Arlequin Poli par l’Amour, dans une nouvelle salle à Paris, La Scala,  du 29 septembre au 28 octobre 2018.