Arts

Les coups de cœur de Saisons de Culture

A la découverte du concours international de musique

Du 26 au 29 Juin 2014, a eu lieu la première édition du concours international de musique Résonances. Loin d’être un concours de plus dans le paysage musical français, ce concours a pour objectif de promouvoir la création musicale ukrainienne en Europe occidentale. Il se déroulera au Centre culturel et d’informations de l’Ambassade d’Ukraine de Paris 8ème.
Face aux événements internationaux qui se tiennent actuellement en Ukraine, il convient de préciser l’origine de ce concours.

Un concours a l’image de sa fondatrice.

Le concours international Résonances a été lancé par Olga Karnaukhova. Cette pianiste d’origine russe, a fait ses études de musique en Ukraine, avant de venir enseigner le piano au conservatoire Rachmaninoff de Paris. La genèse de ce concours répond à un constat simple : Les musiciens souhaitant jouer la musique ukrainienne en Europe occidentale se retrouvent confrontés au problème d’une édition peu florissante sur le sujet.
Cette absence de partition convainc Olga Karnaukhova de la nécessité d’organiser un événement sur ce thème.

Un mélange de genres.

Loin de réserver une exclusivité à la création ukrainienne, ce concours de musique met à l’honneur plusieurs grands noms. Si la présentation d’un compositeur ukrainien reste obligatoire (M. Kolessa, V. Silvestrov, M. Skorik, L. Rewutski, A. Chtogarenko, B. Liatochinsky, L. Grabowsky, …), les participants devront également présenter des compositeurs plus connus du public occidental : Bartok, Martin, Kabalevski, Bach, Prokofiev, Beethoven, Mozart, Tchaikovsky, …

De plus, les participants viendront de tous pays. Les tranches d’âge s’étendent de 3 ans à … sans limite ! C’est donc un concours de musique dont l’objectif est aussi de reconnaître le talent de chacun, de récompenser un travail avant tout. L’élite côtoiera les débutants, bien segmentés dans différentes catégories.

Un événement qui s’inscrit dans une actualité.

Le concours Résonances, a été lancé bien avant les événements ukrainiens. Ceux-ci ont d’ailleurs failli sonner le glas du projet. L’équipe organisatrice se posait la question de la pudeur d’un tel concours face aux faits tragiques, notamment de Maïdan. Qu’à cela ne tienne, l’Ambassade d’Ukraine encourage les troupes, en rappelant que la musique est une identité forte de l’âme ukrainienne. C’est un peuple qui chante beaucoup, dans les moments heureux comme dans l’adversité.

Ce concours veut aussi rappeler que la musique est un langage universel entre tous les peuples. Un langage qui véhicule un message de paix et d’harmonie.

Un projet qui mobilise.

Ce projet a déjà mobilisé nombre de personnalités. Elena Kroon-Golikova, Vardan Mamikonian, Raminta Neverdauskaite, Christia Hudziy, Oleg Yatsenkivsky, Gennady Sasko, Tamara Nevintchanna, Kirill Karabyts, Jean-Pierre Bartolli, …
Parmi toutes ces personnes, nous retrouvons des concertistes, des directeurs de conservatoire et de centre culturel, des musicologues, des compositeurs, des philosophes, … Et surtout, nous retrouvons de nombreux pays représentés (France, Ukraine, Russie, Lituanie, Arménie, Belgique, …)

Des sponsors se sont également investis sur le projet. Des éditeurs fourniront les partitions du concours telles que Les éditions « Музична Україна » (Ukraine Musique) et « Henri Lemoine » en France.
Une campagne de crowdfunding a été lancée sur Kisskissbankbank pour permettre à tous les internautes de participer au projet.
La société d’édition  Entremuses fournit des CD pour les lauréats et contributeurs du Crowdfunding, …

Restez informés !

Les concerts se sont déroulés au Centre culturel et d’informations de l’Ambassade d’Ukraine en 2014. Pour l’anecdote (et les fans de l’acteur) sachez que ce centre culturel se trouve dans l’ancienne maison d’Alain Delon, avenue de Messine dans le 8ème arrondissement de Paris. Des photos du couple Delon / Schneider trônent dans la salle de concert, nous transportant à une autre époque.
Une occasion à ne pas rater. Tenez-vous informés via le site internet de l’événement :
www.resonances-international.com
ou sur la page Facebook :
www.facebook.com/resonancesinternationales

Laurent Bellin