Evenements

Ernest Pignon – Ernest

Ecce Homo Intervention 1966 - 2019

C’est dans la grande chapelle du Palais des Papes à Avignon, que se tiendra jusqu’au 29 février 2020, la rétrospective des œuvres de l’initiateur du street art, pour un dialogue inédit avec le monument.

L’artiste retrace une radiographie de cinquante années de son art à travers quatre – cent œuvres, déployées dans un espace sacré,  autant que consacré à l’esprit et au dessin.

Le titre : Ecce Homo, référence à Ponce Pilate portant le Christ aux épines, symbole des souffrances infligées aux humains, explique toute sa démarche intellectuelle et artistique.

Pasolini Scampia-Naples 2015 ©Ernest Pignon Ernest

Inscrite dans un souci de chronologie, sont exposés d’abord quelques dessins réalisés en 1962 en hommage à Picasso et à la Piéta d’Avignon.

Ensuite, une référence à la prison Saint Paul de Lyon, avant de poursuivre le chemin avec les premières interventions urbaines du plasticien à Grenoble, Avignon, Nice, sa ville natale, Calais et Paris où il vit et travaille.

Une importante section s’articule autour des travaux sur Naples, où l’on remarque les mythologies, les images chrétiennes et la peinture du Caravage. Une autre section est dédiée aux collages dans les cabines téléphoniques, une suivante, tout aussi émouvante aux travaux réalisés à Soweto puis en Haïti. La dernière partie du parcours est consacrée aux poètes : Maïakovski (collé à Avignon en 1972), Rimbaud, Jean Genet, Mahmoud Darwich, Desnos, Gérard de Nerval, Neruda et Pasolini.

Je ne fais pas des œuvres en situation, j’essaie de faire œuvre des situations, confie Ernest Pignon- Ernest, qui est représenté à Paris par la galerie Lelong.

L’idée de l’artiste était de nous permettre de traverser étage par étage et salle après salle, le somptueux Palais des Papes, lequel édifié à partir de 1335 en moins de vingt ans est l’œuvre de deux papes bâtisseurs Benoît XII et son successeur Clément VI.

Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le monument accueille 600 000 visiteurs par an.  La grande chapelle, vaste vaisseau de 52 m de long sur 15m de large et 20 m de haut, sera durant plus de six mois, le théâtre de l’important éventail de l’œuvre de l’artiste.

En janvier 2020, Ernest Pignon- Ernest projette de créer in situ, une œuvre inspirée des Triomphes de Pétrarque, dans l’espace du trésor bas du Palais des Papes.

Une bonne occasion pour Saisons de Culture de revenir sur le parcours exceptionnel de l’artiste.

Du 29 juin 2019 au 29 février 2020

La Grande Chapelle du Palais des Papes – Avignon

Mylène Vignon