Arts

L’art… ? Non!!…l’Argent !

Par Victor Sfez

Depuis quelques quinze ans , je défends avec passion l’Art Concret , l’Abstraction Géométrique et l’Art Minimal….
Des artistes contemporains, des artistes de notre temps, des artistes vivants.
Certains connus , d’autres nettement moins . Choisir de défendre ces artistes et ces courants , c’est miser sur le présent et sur l’avenir . Un pari très risqué, en réalité . Et c’est en cela que c’ est passionnant ! Fouiller, chiner , découvrir des immenses talents enfouis, bâillonnés , enterrés souvent avant même d’avoir vu le jour . C’est la réalité pour une majorité de peintres , de plasticiens ou de sculpteurs …
Heureusement, il y a encore les Collectionneurs . Les vrais , les purs, les sincères , les authentiques… Une « race » en voie de disparition! Les spéculateurs leur ont succédés!
De nos jours, on parle de moins en moins d’Art et de plus en plus d’Art-gent !!
Le coup de coeur ? L’élan? L’émotion? pffft…de l’histoire ancienne !
La cote ! Le voila le critère ! COMBIEN ?
…Le « comment ? », le » pourquoi ? « de la création …on s’en fiche comme de sa première Sicav !

Aujourd’hui, en matière d’acquisition d’oeuvres d’art , on achète « utile « . On achète de l’Art comme on achète des Obligations.
La passion, les notions de plaisir, de découvertes, de rêve, ont semble-t’il, disparu.
Combien telle oeuvre achetée aujourd’hui 2000,00€ vaudra dans cinq ans ? Telle est la préoccupation du jour . On pense Revente ! !…avant – même Achat !
Tout cela est lamentable, affligeant, déprimant et pathétique !
Tous se prétendent Experts, Marchands, Courtiers ? Leur formation?:ARTPRICE , ARTNET , AKOUN …
..Les voila les nouveaux évangiles ! Si par malheur le nom d’un artiste( qui vous plait!) ne figure pas dans ces sacro-sainte listes…alors c’est qu’ il n’existe pas…de la a en conclure qu’il ne  » vaut  » rien, il n’y a qu’un clic a franchir , C.Q.F.D….
Pour figurer dans ces listes, ces référencements incontournables , il faut obligatoirement qu’ au moins l’ une de ses Oeuvres soit passée dans une Vente publique: aux enchères … Si l’oeuvre a trouvé acquéreur , alors le montant de la vente figurera dans les listes du site Artprice, ou celui d’Artnet attribuant automatiquement une Cote a l’artiste … Si l’oeuvre n’a pas trouvée amateur , alors on dira qu’elle a été ravalée . Dans les deux cas, seront inscrits les prix de réserve.  Et la , et seulement la , l’artiste aura une « cote « … Enfin, il existera ! Autrement dit, en ne s’appuyant que sur cette donnée , aucune peinture , aucune sculpture ne pourra prétendre trouver acquéreur dans une galerie d’Art contemporain…au prétexte que son créateur n’a jamais participé a une Vente aux enchères ! Absurde!!
Or, le travail ingrat des Galeristes qui consiste a débusquer de jeunes artistes bien souvent inconnus et totalement  » hors marche « , à les exposer , à en assurer la promotion se trouvera anéanti lorsque l’un de ces « apprentis collectionneur- spéculateur – investisseur » leur posera cette question stupide :  » quelle est la cote de cet artiste?? »
La cote ? Il n’en a pas …et pour cause,il n’a jamais été mis en Vente ..Point de cote…point de salut!!
Depuis quand acheter une oeuvre d’art contemporain a-t’il été un acte raisonnable, calculé ? Sa cote, Monsieur ? Mais c’est sa valeur, tout simplement …Le prix de votre envie.
Il y a quelques années, lorsqu’on entrait dans une galerie, c’était d’abord une rencontre. Avec un Marchand, un Oeil ! Qui vous racontait une belle histoire de création, puis qui vous parlait avec enthousiasme de l’artiste qui se cachait derrière l’oeuvre …Parfois, souvent, lors d’un vernissage, on rencontrait le créateur et la , parole de collectionneur , on éprouvait une i mense joie, une intense émotion . On échangeait ….puis, parfois on achetait . On faisait confiance au Marchand, a son regard . La rencontre avec l’artiste rajoutait au plaisir et surtout ; on écoutait son coeur !

Victor Sfez