Patricia Olive

Peintre de l'élégance

C’est l’océan avec ses climats et sa beauté, qui insuffle l’inspiration à Patricia Olive au quotidien.

Depuis son atelier de Dinard, l’artiste revisite les élégantes des années folles et les belles femmes chapeautées des années cinquante à soixante, pour le plaisir de ses collectionneurs. Elle évoque son émotion devant les œuvres de Jack Vertriano, du photographe Hyoningen, de Norman Parkinson et des photographes de mode des années 40-50, ou encore le peintre Hopper, avec qui elle partage l’art de la mise en page.

Patricia Olive dans ses propositions transgresse la nostalgie en un havre de paix, où nous aimons plonger avec plaisir. Elle a étudié le dessin aux Beaux-Arts et forte de cette académie, s’exprime à l’huile ou à l’acrylique sur toile, en brassant des couleurs sourdes et douces. Ce sont souvent les gris qui dominent, élégance oblige.

Passionnée de mer, Patricia nous transporte dans son univers et le voyage est juste magique.

Sa peinture est une véritable thérapie. Difficile de résister à l’appel du charme de ce pays malouin qu’elle connait bien.

Les Salons du Grand Hôtel Barrière ne pouvaient offrir meilleur écrin à la grâce.

Ses œuvres sont visibles tout l’été, jusqu’à fin octobre 2016 dans les salons du Grand Hôtel de Dinard.

Une exposition se dessine à Rome, pour la fin de l’année, nous en reparlerons…

Mylène Vignon