Arts

Les trois Parques de l’exposition « Fil à Fil »

Par Akemi Nakata

La galerie Area a réuni trois artistes femmes, en une singulière exposition intitulée « Fil à Fil ». Toutes trois tissent, cousent, brodent, crochètent les fils et le temps : Marie-Rose Lortet, Claire Dubost, Kyoko Sugiura, trois âges de la vie. Marie-Rose Lortet fait figure de pionnière, elle sculpte des architectures de fils, comme des châteaux enchantés depuis très longtemps. Claire Dubost assemble au milieu de la vie, de quoi tracer des chemins dans la forêt obscure. Kyoko Sugiura brode de tout jeunes enfants, nimbés de feuilles dorées, et d’étranges cocons en attente d’éclosion.

« Fil à Fil » ou « de fil en fil » ? Titre à tisser de pensées et de temps, peut-être aussi de chants. L’assemblage et la métamorphose, les morceaux épars, l’identité cousue, sur mesure, de la haute couture d’âme. Voyons-nous dans ces œuvres  nos vies rapiécées ? A l’inverse, inventées, faites de bric et de broc, voire de soie et d’or, nos vies aventureuses assurément, « wabi sabi » comme l’aime le pays du Soleil Levant : parfaitement imparfaites, uniques. De la sculpture géante de Louise Bourgeois, Maman, Arachné fascinante, aux Moires grecques, ou Parques romaines, le tissage noue les fils de l’existence humaine.

Platon convoque précisément cette image pour parler de la science politique : le tissage. Il nomme « royal tisserand » le politique véritable. L’art de tordre pour confectionner le fil, et l’art d’entrelacer, pour que la chaîne et la trame puissent composer un tissu : le tissu de nos vies en commun, le tissu social, politique. Caractères tempérés et caractères énergiques, chacun apporte sa texture pour faire société. Lier des éléments disparates, bigarrés, voilà le défi, composer du « Comm’Un » : titre d’une réalisation éditoriale d’Alin Avila pour les éditions Area justement.

Ces livres d’artistes entrelacent personnalités et activités créatrices, de la peinture à la photographie, de la poésie à la philosophie. Car « l’art pense le monde » nous rappelle la devise de la galerie Area, et « penser, c’est lier des notions entre elles » écrivait Platon. Les fileuses artistes, Marie-Rose Lortet, Claire Dubost et Kyoko Sugiura, comme les Parques, nous invitent concrètement à lier notre temps à la beauté, à nous délier pour mieux tisser de nouvelles rencontres. De fil en fil, nous voilà embarqués pour une exposition de belle trame.

Galerie Area, 39 rue Volta, 75003 Paris 

« de fil en fil », Marie-Rose Lortet, Claire Dubost, Kyoko Sugiura

du 7 septembre au 12 octobre 2019, du mercredi au samedi, de 14h à 19h.

Renseignements 01.45.23.31.52 – www.areaparis.com