Lettres

Ruthy Février

Naissance du mouvement Pétillantiste

Le pétillantisme de Ruthy Février n'est pas un leurre, à Paris, je l'ai rencontré et le constat est sans appel. Enfant des Trente Glorieuses, l'artiste regarde le monde de l'intérieur, vers une intériorité plurielle, faite de lignes et de vallons célestes. Sa poésie, surréaliste, se mêle à la douceur d'une palette à la saveur acidulée.

Texte intégral

Dentelles rouges et Les Immortelles

Dentelles rouges est une forme d'analyse poétique de l'intime de la femme, dans un lieu ou le féminin sacré franchit les limiites du jardin secret de l'auteure. Des murmures, des cris, des confidences et des questionnements ponctuent des textes courts- mises en évidence de toute la complexité du statut physiologique de la femme. Dans ces lignes, Mylène VIGNON confirme que le sort des femmes est loin d'être " règlé ". Dans ce paysage, les hommes ne sont jamais très loin.

Texte intégral

Ode à l’hiver

Par Mylène Vignon

Rêve d'hiver
Trêve à quatre feuilles
Prendre le temps
De respirer le vent
Givré
Sur les ailes des elfes et des elles
Nous nous envolerons
Amazones, Pégase et Obsidiens
Que le goût du savoir
Unit
Pour Célébrer ensemble
la ronde des saisons
La vie

L’air du temps

Par Jean-Paul Guedj

C’est l’hiver
Il fait froid
Sans doute moins qu’on ne le croit

La frilosité est une crainte
Qui n’abolit pas le froid

Et loin de vous réchauffer
Etre frileux vous glace
Et vous rend immobile

Accueillons donc l’hiver
Sans en avoir peur
Et même disons-le
Avec force chaleur

Texte intégral

Les Saisons de la sans soucis

Elle m'est apparue très gênée, s'adressant à moi avec frénésie comme on saisit une bouée pour ne pas sombrer. J'ai immédiatement ressenti en ce personnage la faille, la blessure, la dimension métaphysique qui déclenche l'empathie.

Texte intégral

L’Ombre de Saint-Cado, premier roman de Mylène Vignon

Par Cybèle Air

C’est son premier roman, et il lui ressemble furieusement. Mylène Vignon nous offre son regard poétique sur les êtres et les choses, son attention vagabonde et délicate, sa disponibilité à l’imprévisible et à l’ailleurs. L’héroïne de L’Ombre de Saint-Cado,Tara, a le sérieux de l’universitaire_ elle est archéologue _ , et l’attirance fantasque d’un poète. Texte intégral

L’anachronique du flâneur N° 8

Par Marc Albert-Levin

 Sous la belle verrière du Grand Palais Chère lectrice, cher lecteur Impossible d’écrire ma chronique du flâneur de la fin 2013 sans avoir dit un seul mot de la FIAC, du 23 au 26 octobre, trois jours qui pèsent sur ma mémoire comme un insupportable remords !
J’aurais aimé simplement dire, parce que je n’y retrouvais aucun des artistes amis que je soutiens, que cette 40e foire internationale n’était pas celle de l’art contemporain mais celle de l’art catastrophique, de l’art chaotique ou cataclysmique. Mais cela passerait pour pure jalousie de ma part et ne rendrait certainement pas compte des efforts de 154 galeries venues planter leurs cimaises sous la verrière du Grand Palais de Paris, en provenance de 58 villes différentes ! Sans parler des efforts des 3195 artistes représentés, morts ou vivants, qu’un simple flâneur aurait l’outrecuidance de juger en trois mots !

Texte intégral

Parution du livre « Témoignage » de Christiane Peugeot

On a retrouvé le journal d'une cocotte de la Belle Epoque, Madame STEINHEIL, ma grand - tante
éditions Unicité
 
Une écriture d'une liberté qui nous enchante et nous ramène à l'histoire de notre pays sous le gouvernement du " célèbre " Président Félix FAURE
à lire sans faute!

A propos du Contre Annuaire

63 créateurs & artistes

Sacha Guitry disait : «  Je ne suis pas contre les femmes, je suis tout contre ! ». L’équipe du CONTRE ANNUAIRE n’est pas contre l’art contemporain, mais tout contre; selon la formulation latine: contre-en face de.

J’ai eu le plaisir de rencontrer Albert LEFRANC de 11-13 éditions, lors de la présentation du premier numéro du CONTRE ANNUAIRE, au Salon Thé des écrivains, dans le Marais parisien. J’ai écouté et entendu son discours et je me suis émue du regard qu’il portait sur les artistes issus de sa sélection. Ses valeurs m’ont immédiatement convenu et je me suis peu à peu, pas à pas, investie à ses côtés dans cette aventure.

Texte intégral

L’avant-chronique du flâneur N° 7

Par Marc Albert Levin

Chronique anachronique ou d’avant-garde, je ne sais plus depuis qu’un vieil ami m’a demandé si ce n’était pas plutôt la chronique d’un planeur ! Quel mal y aurait-il, d’ailleurs, à ce qu’un auteur prenne un peu de hauteur ? En tout cas, ce mois-ci, la réalité est belle comme un roman. Votre flâneur  vous offrira un voyage à Avallon, à mi-chemin entre Paris et Lyon. Avec escale à l’Hostellerie de la Poste (où dormit Napoléon à son retour de l’île d’Elbe au début de cette équipée des cent jours pendant lesquels il rêva de reprendre le pouvoir).

Texte integral

Aurore, les collages de Mylène Vignon

Par Sabine Hogrel

Une plume, un cœur nacré, l’initiale A, la silhouette furtive d’une femme, une botte, deux bottes… un cadre doré débordé par des fleurs en tapisserie, des notes de musique, un papillon puis un autre et encore un autre… qui se déplient devant nous en paravent de poésie, celle de Georges Sand en communion avec la magie des petits bouts de papiers de Mylène Vignon. Texte intégral

L’anachronique du flâneur N°6

Par Marc Albert Levin

J’aimerais aujourd’hui aller flâner du côté de « La Lucarne des Ecrivains », une librairie chère à mon cœur parce que c’est là que j’ai rencontré Mylène Vignon, sans qui je n’aurais jamais eu le plaisir d’écrire dans « Saisons de Cultures ». Le regretté Claude Duneton (1935-2012), romancier, acteur et longtemps chroniqueur de la langue française au « Figaro », en compagnie d’un autre écrivain, Jacques Cassabois, et d’un libraire-auteur, Armel Louis, avait été à l’origine de la création de cette librairie indépendante, 115 rue de l’Ourcq, dans le 19e arrondissement de Paris.

Texte integral