Lettres

Soirée blanche de Saisons de Culture

Notre réunion de comité d’automne donnait le coup d’envoi de la 11ème Nuit Blanche de Paris. Impossible de résister à la tentation d’évoquer devant une trentaine de membres et journalistes de notre association, la toute première du nom, dont nous fûmes les pionniers,  le 5 octobre 2002 au Théâtre Lucernaire. Notre hommage à Philippe Léotard était donc renouvelé à cette occasion, au Salon de Thé des Ecrivains.

Nous avons  été étonnés de ne pas être reçus par Damien, envolé depuis la veille, avec  une amie de cœur, la célèbre romancière Jakuta Alikavazovic, accueillie à la Villa Médicis. Saisons de Culture a immédiatement acquis sa dernière parution : La blonde et le bunker. Editions Points.

Texte intégral

Dentelles rouges et Les Immortelles

Dentelles rouges est une forme d'analyse poétique de l'intime de la femme, dans un lieu ou le féminin sacré franchit les limiites du jardin secret de l'auteure. Des murmures, des cris, des confidences et des questionnements ponctuent des textes courts- mises en évidence de toute la complexité du statut physiologique de la femme. Dans ces lignes, Mylène VIGNON confirme que le sort des femmes est loin d'être " règlé ". Dans ce paysage, les hommes ne sont jamais très loin.

Texte intégral

La rentrée littéraire de Saisons de Culture

Jean-Louis Costes Guerriers amoureux

Bizuté et racketté, reclus dans son HLM de Bobigny en compagnie d’une mère dépressive, Patou vend la drogue fournie par son ami et amant occasionnel Momo, un jeune beur. Amoureux de sa voisine Darlène, une adolescente haïtienne, fille de prostituée, Patou se voit doubler par Momo, qui prend plaisir à l’humilier publiquement, avant d’être arrêté et incarcéré. Menacés, agressés dans leur cité, Darlène et Momo fuient : l’une à New-York, en compagnie d’un pasteur évangéliste, l’autre en Guyane, où il se fait orpailleur. Devenu jihadiste en prison, Momo retrouvera par la suite Patou en Amérique du Sud, dans des conditions un peu particulières, et Patou retrouvera lui-même Darlène, dans des circonstances là aussi particulières…
  

Texte intégral

L’air du temps

Par Jean-Paul Guedj

C’est l’hiver
Il fait froid
Sans doute moins qu’on ne le croit

La frilosité est une crainte
Qui n’abolit pas le froid

Et loin de vous réchauffer
Etre frileux vous glace
Et vous rend immobile

Accueillons donc l’hiver
Sans en avoir peur
Et même disons-le
Avec force chaleur

Texte intégral

Les Saisons de la sans soucis

Elle m'est apparue très gênée, s'adressant à moi avec frénésie comme on saisit une bouée pour ne pas sombrer. J'ai immédiatement ressenti en ce personnage la faille, la blessure, la dimension métaphysique qui déclenche l'empathie.

Texte intégral

La rentrée littéraire de Saisons de Culture

Etienne Ruhaud Disparaître – Roman

Admirablement préfacé par Dominique NOGUEZ, ce roman paru cet été 2013 aux Editions Unicité m’a surpris par la justesse de sa situation dans notre espace contemporain.

C’est pleinement un roman…mais c’est aussi une histoire de vie. Une de ces histoires qui pourraient arriver à notre voisin, mais l’apprendrions-nous un jour ? Probablement  pas; ce qui ne serait alors qu'un épiphénomène!

Texte intégral

L’anachronique du flâneur N° 8

Par Marc Albert-Levin

 Sous la belle verrière du Grand Palais Chère lectrice, cher lecteur Impossible d’écrire ma chronique du flâneur de la fin 2013 sans avoir dit un seul mot de la FIAC, du 23 au 26 octobre, trois jours qui pèsent sur ma mémoire comme un insupportable remords !
J’aurais aimé simplement dire, parce que je n’y retrouvais aucun des artistes amis que je soutiens, que cette 40e foire internationale n’était pas celle de l’art contemporain mais celle de l’art catastrophique, de l’art chaotique ou cataclysmique. Mais cela passerait pour pure jalousie de ma part et ne rendrait certainement pas compte des efforts de 154 galeries venues planter leurs cimaises sous la verrière du Grand Palais de Paris, en provenance de 58 villes différentes ! Sans parler des efforts des 3195 artistes représentés, morts ou vivants, qu’un simple flâneur aurait l’outrecuidance de juger en trois mots !

Texte intégral

Parution du livre « Témoignage » de Christiane Peugeot

On a retrouvé le journal d'une cocotte de la Belle Epoque, Madame STEINHEIL, ma grand - tante
éditions Unicité
 
Une écriture d'une liberté qui nous enchante et nous ramène à l'histoire de notre pays sous le gouvernement du " célèbre " Président Félix FAURE
à lire sans faute!

L’avant-chronique du flâneur N° 7

Par Marc Albert Levin

Chronique anachronique ou d’avant-garde, je ne sais plus depuis qu’un vieil ami m’a demandé si ce n’était pas plutôt la chronique d’un planeur ! Quel mal y aurait-il, d’ailleurs, à ce qu’un auteur prenne un peu de hauteur ? En tout cas, ce mois-ci, la réalité est belle comme un roman. Votre flâneur  vous offrira un voyage à Avallon, à mi-chemin entre Paris et Lyon. Avec escale à l’Hostellerie de la Poste (où dormit Napoléon à son retour de l’île d’Elbe au début de cette équipée des cent jours pendant lesquels il rêva de reprendre le pouvoir).

Texte integral

L’anachronique du flâneur N°6

Par Marc Albert Levin

J’aimerais aujourd’hui aller flâner du côté de « La Lucarne des Ecrivains », une librairie chère à mon cœur parce que c’est là que j’ai rencontré Mylène Vignon, sans qui je n’aurais jamais eu le plaisir d’écrire dans « Saisons de Cultures ». Le regretté Claude Duneton (1935-2012), romancier, acteur et longtemps chroniqueur de la langue française au « Figaro », en compagnie d’un autre écrivain, Jacques Cassabois, et d’un libraire-auteur, Armel Louis, avait été à l’origine de la création de cette librairie indépendante, 115 rue de l’Ourcq, dans le 19e arrondissement de Paris.

Texte integral