Lettres

L’anachronique du flâneur N° 4

Par Marc Albert-Levin

Le 27 février 2013 au soir, à la Galerie Fatiha Sélam, 58 rue Chapon, à Paris – une petite rue à cinq minutes du Centre Pompidou dans laquelle fleurissent plusieurs nouvelles galeries intéressantes – a eu lieu une  performance de Laurent Godard, dont j’aimerais dire qu’il est en train de se faire un prénom. Texte intégral