Lettres

Eric Dubois

Chaque pas est une Séquence

Dans ce recueil autant philosophique que poétique, l’auteur développe pas à pas, au rythme de son souffle une symphonie de signes harmoniques qui se transforment en mots.

 

Michel Cosem, dans la préface qu’il lui dédie, explique que «ce qui marque en premier dans l’écriture d’Eric Dubois c’est l’économie de mots, des choix mais aussi la pluralité des situations : le monde entier est là et il lui suffit de s’y plonger pour que les signes de la poésie soient là. En toute humilité ».

Texte intégral

Le Grand Prix de littérature américaine 2015

Par Sergiusz Chadzynski

Dans un décors new yorkais du restaurant Joe Allen , géré de la main de velours de Graeme Bent, en plein quartier des Halles à Paris, le lundi 7 décembre, a eu lieu la cérémonie de la première remise du Grand Prix de littérature américaine 2015.

Francis Geffard le fondateur du « Festival d’America » est le père spirituel du prix. Il l'a créé dans un objectif de :"couronner un roman américain, paru depuis le 1er janvier, qui se distingue par ses qualités littéraires de premier plan afin d’offrir un repère aux lecteurs qui apprécient en nombre cette littérature et les écrivains qui l’animent".

Texte intégral

L’automne

Par Jean-Paul Guedj

Après les cris et les douleurs
Les larmes et les frayeurs
Après l’été de canicule
Et les passions qui ont sué
La demi-saison
Moins hautaine et
Plus rousse
Qui rend les arbres nus
Et les feuilles caduques
Génère des demi-humeurs
Ni trop chaudes
Ni trop froides
Ni trop âpres
Ni trop doctes
Tempérées
Tempérantes

Poème de saison XI

Texte intégral

L’amoureux scintillant, Martin Melkonian

Par Cybèle Air

Le régal de lire les textes de Martin Melkonian se trouve condensé dans son dernier opus L’amoureux scintillant, un recueil de propos qui présente et éclaire toute son œuvre.

Ce régal consiste en des retrouvailles avec le temps, avec les mots, avec soi-même. L’écriture de Melkonian évide, crée l’espace d’une respiration intérieure, pour lui-même sans doute, mais aussi avant tout pour le lecteur. L’acte poétique nous remet en présence de notre patrie ou de notre mère nourricière : les mots, la langue. Il tisse la lenteur du temps, la saveur du verbe, l’irruption de l’autre.

Texte intégral

Rebecca Gruel

Hommage à Maria Callas

Dans ce recueil, Rebecca Gruel, artiste peintre et poète, rend Hommage à Maria Callas aux Editions Voix Tissées. Une Maria Callas immortelle, griffée dans le temps liquide, incandescente et symphonique, exhumée par le style écorché et volontaire de l'auteure. Rebecca Gruel peint des toiles monochromes en noir et en bleu de vitrail. Son tracé souvent acerbe n'est jamais anodin. Son art, bien que plaisant, n'est jamais complaisant.

Texte intégral

L’anachronique du flâneur N° 10

Par Marc Albert-Levin

Que l’on me permette tout d’abord de remercier le peintre Michio Takahashi, qui m’a permis de rencontrer Mac 3 et ses organisatrices. C’est à lui que je dois la possibilité de prononcer devant vous ces quelques mots qui je l’espère, ne seront pas trop soporifiques. Le titre de cette conférence est à vrai dire, ce qu’elle a de mieux «L’art de la nature et la nature de l’art». Parce que c’est un titre extrêmement ambitieux, la façon dont je le traiterai risque d’être au mieux superficielle, au pire, décevante. Mais il m’a été directement inspiré par le thème donné à cette exposition «De natura rerum» (Dela nature des choses).

Texte intégral

Psychose – autopsie du film

Par Daniel Le Bras

L'ouvrage est une étude très documentée et éclairante sur le célèbre film d'Alfred Hitchcock. En effet, il existe des films qui ont révolutionné le cinéma et "Psycho" en fait partie. 

Ce livre met en lumière l'élaboration du film, son contexte historique, l'analyse séquence par séquence et démontre que rien n'a été laissé au hasard : de la genèse à la stratégie de communication. On se rend compte pour paraphraser Flaubert que « Psycho, c'est Hitchcock ! » 

Texte intégral

L’été

Par Jean-Paul Guedj

— L’était… L’était… L’était…

— Ah non, ça suffit !

— Alors quoi ?

— L’été… L’été devant nous !

Le dernier recueil de poèmes de Jean-Paul Guedj « Une poussière dans l’âme » est publié aux Editions « Le Temps des Cerises », Collection « Le Merle Moqueur Poésie ».

L’Air du temps : L’été II

Par Jean-Paul GUEDJ

L’été s’ennuie un peu

Il déteste les vacances

Alors il enfile un imperméable

Et se fait passer pour l’automne

Il convoque même la pluie

(toujours prompte à brouiller les cartes)

Cela fait dire aux gens

Qu’il n’y a plus de saisons

(vous connaissez les gens)

Et alors là l’été se vexe

Il revendique haut et fort son existence

Et celle de ses collègues

Tous les quatre font même une manif saisonnière

Ils défilent en maillot de bain

Et pour se rafraîchir les idées

(et aussi pour calmer le jeu)

Ils piquent une tête dans la piscine

 

21/06/2015

 

Le dernier recueil de poèmes de Jean-Paul Guedj « Une poussière dans l’âme » est publié aux Editions « Le Temps des Cerises », Collection « Le Merle Moqueur Poésie ». 

Le secret de Cracovie

Pour cette nouvelle année, j'aimerais vous conseiller une lecture qui pourra accompagner vos soirées au coin du feu. Par chance, ils viennent d'être ré autorisés en Ile De France.

Le secret de Cracovie est en vente dans toute bonne librairie et aura une particularité qui séduira les lecteurs de Saisons de Culture : il est écrit par le couple d'écrivains polonais Malgorzata et Michal Kuzminski.

 

L'histoire nous emmène dans les ruelles et places de Cracovie à la fin des années 30, peu avant l’invasion allemande. Un chasseur de trésor se retrouve poursuivi par de dangereux ennemis envoyés par les commanditaires les plus inattendus. Course poursuite, intrigues, légendes et rebondissements, le tout sur un fond de romance et d'élégance. Le rythme est entrainant et les détails historiques renforcent le récit. La complémentarité des auteurs se ressent dans ce roman qui allie habilement différents genres de littérature, et nous retransmet certaines mœurs de l’époque.

Texte intégral

Le printemps

Par Jean-Paul GUEDJ

Le garnement

Il a même fait sourire l’hiver

A maintes reprises

subrepticement

il était déjà là

Plusieurs fois il fit des apparitions

Souvenez-vous

Vivace dans ce regard échangé

Caché l’espiègle dans les recoins de la bonne surprise

Jouant sans vergogne de l’inattendu

S’insinuant farceur dans la mélancolie

S’affichant allégrement sur la scène du monde

Portant un message de joie

Musical en diable

Eclat parmi les éclats

de verre de lumière ou de rire

tel un ciel apodictique

qui se serait dégagé de toute brume inutile

foncièrement bleu

comme le vrai

Le dernier recueil de poèmes de Jean-Paul Guedj « Une poussière dans l’âme » est publié aux Editions « Le Temps des Cerises », Collection « Le Merle Moqueur Poésie ».

L’Air du temps : Le printemps II

Par Jean-Paul Guedj

C’est le printemps

À Orsay c’est Bonnard qui l’annonce

C’est un avion qui tombe

C’est Velázquez au Grand Palais

C’est l’énergie de ta vie

Et des jonquilles sur les tombes

Et tes projets et tes voyages

Du flamenco dans ton regard

Et c’est l’hiver dans le mien

Qui se dévêt de plus en plus

28/03/15

Le dernier recueil de poèmes de Jean-Paul Guedj « Une poussière dans l’âme » est publié aux Editions « Le Temps des Cerises », Collection « Le Merle Moqueur Poésie ».