Lettres

Ode à l’hiver

Par Mylène Vignon

Rêve d'hiver
Trêve à quatre feuilles
Prendre le temps
De respirer le vent
Givré
Sur les ailes des elfes et des elles
Nous nous envolerons
Amazones, Pégase et Obsidiens
Que le goût du savoir
Unit
Pour Célébrer ensemble
la ronde des saisons
La vie

L’amoureux scintillant, Martin Melkonian

Par Cybèle Air

Le régal de lire les textes de Martin Melkonian se trouve condensé dans son dernier opus L’amoureux scintillant, un recueil de propos qui présente et éclaire toute son œuvre.

Ce régal consiste en des retrouvailles avec le temps, avec les mots, avec soi-même. L’écriture de Melkonian évide, crée l’espace d’une respiration intérieure, pour lui-même sans doute, mais aussi avant tout pour le lecteur. L’acte poétique nous remet en présence de notre patrie ou de notre mère nourricière : les mots, la langue. Il tisse la lenteur du temps, la saveur du verbe, l’irruption de l’autre.

Texte intégral

Henri-Hugues Lejeune: Essai

Mais l’auteur, et c’est là sa puissance, nous met alors en garde contre les trouvailles et les concepts qui enferment l’artiste dans sa vérité du moment, quitte parfois à rester insaisissable dans un but salvateur et à contourner les idéaux  pour ne pas s’y appesantir. L’auteur, en proie à ses propres démons, nous décrit avec force tous les pièges des conformismes et des courants qui ont façonné les arts et qui se sont comme approprié nos goûts.

Texte intégral

L’Ombre de Saint-Cado, premier roman de Mylène Vignon

Par Cybèle Air

C’est son premier roman, et il lui ressemble furieusement. Mylène Vignon nous offre son regard poétique sur les êtres et les choses, son attention vagabonde et délicate, sa disponibilité à l’imprévisible et à l’ailleurs. L’héroïne de L’Ombre de Saint-Cado,Tara, a le sérieux de l’universitaire_ elle est archéologue _ , et l’attirance fantasque d’un poète. Texte intégral

L’anachronique du flâneur N° 10

Par Marc Albert-Levin

Que l’on me permette tout d’abord de remercier le peintre Michio Takahashi, qui m’a permis de rencontrer Mac 3 et ses organisatrices. C’est à lui que je dois la possibilité de prononcer devant vous ces quelques mots qui je l’espère, ne seront pas trop soporifiques. Le titre de cette conférence est à vrai dire, ce qu’elle a de mieux «L’art de la nature et la nature de l’art». Parce que c’est un titre extrêmement ambitieux, la façon dont je le traiterai risque d’être au mieux superficielle, au pire, décevante. Mais il m’a été directement inspiré par le thème donné à cette exposition «De natura rerum» (Dela nature des choses).

Texte intégral

A propos du Contre Annuaire

63 créateurs & artistes

Sacha Guitry disait : «  Je ne suis pas contre les femmes, je suis tout contre ! ». L’équipe du CONTRE ANNUAIRE n’est pas contre l’art contemporain, mais tout contre; selon la formulation latine: contre-en face de.

J’ai eu le plaisir de rencontrer Albert LEFRANC de 11-13 éditions, lors de la présentation du premier numéro du CONTRE ANNUAIRE, au Salon Thé des écrivains, dans le Marais parisien. J’ai écouté et entendu son discours et je me suis émue du regard qu’il portait sur les artistes issus de sa sélection. Ses valeurs m’ont immédiatement convenu et je me suis peu à peu, pas à pas, investie à ses côtés dans cette aventure.

Texte intégral

L’Air du temps : L’été II

Par Jean-Paul GUEDJ

L’été s’ennuie un peu

Il déteste les vacances

Alors il enfile un imperméable

Et se fait passer pour l’automne

Il convoque même la pluie

(toujours prompte à brouiller les cartes)

Cela fait dire aux gens

Qu’il n’y a plus de saisons

(vous connaissez les gens)

Et alors là l’été se vexe

Il revendique haut et fort son existence

Et celle de ses collègues

Tous les quatre font même une manif saisonnière

Ils défilent en maillot de bain

Et pour se rafraîchir les idées

(et aussi pour calmer le jeu)

Ils piquent une tête dans la piscine

 

21/06/2015

 

Le dernier recueil de poèmes de Jean-Paul Guedj « Une poussière dans l’âme » est publié aux Editions « Le Temps des Cerises », Collection « Le Merle Moqueur Poésie ». 

Dentelles rouges et Les Immortelles

Dentelles rouges est une forme d'analyse poétique de l'intime de la femme, dans un lieu ou le féminin sacré franchit les limiites du jardin secret de l'auteure. Des murmures, des cris, des confidences et des questionnements ponctuent des textes courts- mises en évidence de toute la complexité du statut physiologique de la femme. Dans ces lignes, Mylène VIGNON confirme que le sort des femmes est loin d'être " règlé ". Dans ce paysage, les hommes ne sont jamais très loin.

Texte intégral

L’Air du temps : Le printemps II

Par Jean-Paul Guedj

C’est le printemps

À Orsay c’est Bonnard qui l’annonce

C’est un avion qui tombe

C’est Velázquez au Grand Palais

C’est l’énergie de ta vie

Et des jonquilles sur les tombes

Et tes projets et tes voyages

Du flamenco dans ton regard

Et c’est l’hiver dans le mien

Qui se dévêt de plus en plus

28/03/15

Le dernier recueil de poèmes de Jean-Paul Guedj « Une poussière dans l’âme » est publié aux Editions « Le Temps des Cerises », Collection « Le Merle Moqueur Poésie ».

Les Saisons de la sans soucis

Elle m'est apparue très gênée, s'adressant à moi avec frénésie comme on saisit une bouée pour ne pas sombrer. J'ai immédiatement ressenti en ce personnage la faille, la blessure, la dimension métaphysique qui déclenche l'empathie.

Texte intégral

Saisons de Culture en dédicace

Mylène Vignon, Pascal Aubier, Henri-Hugues Lejeune et Stéphane Ruhaud  seront auteurs en dédicaces sous la bannière des Editions Unicité, lors du 11ème Salon international des éditeurs; l'Autre livre du 15 au 17 novembre 2013.
Espace Blancs Manteaux: 48 rue Vieille du Temple Paris 4ème. Entrée gratuite.

La nouvelle dame aux camélias

Par Véronique Grange-Spahis

Depuis la publication de La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas en 1848, nombreuses sont les adaptations qui lui ont donné vie, que ce soit par l’opéra la Traviata de Giuseppe Verdi, au théâtre par l’auteur lui-même, puis par d’autres metteurs en scènes, au cinéma par d’abondantes interprétations tout au long du vingtième siècle, ainsi que dans des ballets et même en bande dessinée par Gotlib !

Texte intégral