Evenements

Les sculptures métaphysiques de Couffignal

Par Cyb, peintre

Guillaume Couffignal vient d’ajouter le motif du « Jubé » à son travail de sculpteur : des sculptures qui se posent sur un mur, il ne l’avait jamais fait. Ces œuvres s’adossent au mur et le repoussent _ comme on pourrait dire que la peinture troue le mur, ouvre un espace. Pourtant ce motif caractérise à lui seul toute la puissance et la singularité de l’artiste Couffignal : une sculpture métaphysique.Texte intégral

Gustave Moreau

Par Théodore Blaise

Dans son testament rédigé en 1897, Gustave Moreau écrit :

Je lègue ma maison avec tout ce qu’elle contient… à cette condition expresse de garder toujours cette collection, en lui conservant ce caractère d'ensemble qui permette toujours de constater la somme de travail et d'efforts de l'artiste pendant sa vie .

Il disposera cette collection sur les murs de son atelier, fera construire des meubles à vantaux,  permettant de consulter des milliers de dessins comme on feuillette un livre. Tout a gardé la même place depuis plus d’un siècle. Texte intégral

Rose Sznajder

Échappées abstraites

Enfin voici l’exposition attendue des travaux tellement aboutis de Rose Sznajder. Dans cette série d’œuvres photographiques et de dessins _ lieux de culture, l’artiste semble se rapprocher de la pensée abstraite abordée par Kasimir Malevitch dans sa quête de spiritualité. Texte intégral

Les Inassouvis

Une création d’Elizabeth Czerczuk au TEC

C’est dans son tout nouveau théâtre parisien, véritable laboratoire de créativité, qu’Elizabeth Czerczuk, auteur, comédienne, chorégraphe et metteur en scène, présente sa dernière création : une trilogie originale ébouriffante. Une épopée en trois actes, rythmés par une musique originale, qui se composent de tableaux indépendants, mais reliés entre eux par l’esprit des grands maîtres de l’avant-garde polonaise des années soixante à quatre-vingt : Jerzy Grotowski, Tadeusz Kantor, Stanisław Ignacy Witkiewicz. Texte intégral

Nos nuits sont plus belles que vos jours

Par Véronique Grange-Spahis

Il ne pouvait y avoir plus belle rencontre entre COCO-MAT, dont le but est d’offrir un sommeil merveilleux à toute personne qui dormirait sur ses lits et matelas et l’artiste Eric Turlot, peintre de la nuit. De cette évidence, Eric Turlot propose dans l’exposition Nos nuits sont plus belles que vos jours une sélection de ses dernières œuvres pour sublimer votre intérieur, embellir vos rêves et faire de vos nuits des moments d’exception et de beauté. Texte intégral

Jacques Gamblin : Je parle à un homme qui ne tient pas en place

La mer et la scène comme points de fuite et l’amitié en partage

Jacques Gamblin est surtout connu du grand public en tant qu’acteur plutôt qu’en tant que comédien et metteur en scène, pourtant chaque année il met en scène un spectacle au Théâtre du Rond Point. Et cette année quel spectacle ! Je parle de spectacle et non de théâtre car Jacques Gamblin, comme beaucoup de dramaturges contemporains, brouille les frontières entre théâtre, danse, son, arts plastiques, et vidéo. Texte intégral

5e ÉDITION DU CONCOURS DE MUSIQUE « RÉSONANCES »

Par Laurent Bellin

Le Concours - Festival "Résonances International" a été créé grâce au soutien du Centre Culturel Ukrainien et de l'Ambassade d'Ukraine il y a 5 ans. Dès sa première édition, il a attiré l’intérêt des personnalités renommées du monde de la musique classique et de la presse internationale. Plusieurs grands noms ont rejoint le jury et restent fidèles et présents à l’évènement. Texte intégral

Salon d’Automne

Les photographes exposent

« Tout le monde n'est pas artiste, mais chacun peut avoir son être transformé, transfiguré par la rencontre avec la beauté. Elle dépend aussi des circonstances, des moments, des lumières... » François Cheng, extrait des Cinq méditations sur la beauté, 2006. Texte intégral

L’homme et le trait

Dialogue entre Francis Guyot et Wei Ligang

« L’homme et le trait, dialogue entre Francis Guyot et Wei Ligang » est plus qu’un dialogue entre deux artistes. L’un est français et a exposé en Chine, l’autre est chinois et expose régulièrement en France en résidence. Les deux ont suivi une formation de scientifique en amont pour Francis Guyot, en parallèle pour Wei Ligang. Texte intégral