Evenements

Château de Tours

Œuvres de Catherine Brost

« Le paysage comme point de départ d’une toile est un prétexte pour parler de l’humain. »

Voyage intérieur dans l’infiniment petit ou voyage dans l’espace, le but est de perdre ses repères pour mieux se retrouver. Peindre les éléments, l’eau, l’air, l’homme face et dans le monde est une recherche sensorielle de compréhension de l’humanité et un parcours initiatique philosophique personnel.

Texte intégral

Au Bord du Monde

Par Henri-Hugues Lejeune

"Au Bord du Monde" présente la particularité étrange de réunir les paris esthétiques les plus raffinés, les plus paradoxaux au bénéfice de la représentation objective, impersonnelle presque, du spectacle le plus impressionnant, quasi insoutenable: la misère humaine.
Il présente, enchâssée dans une puissante musique wagnérienne, l'errance dans la nuit des plus miséreux des clochards.

Texte intégral

Manhattan Transfer

Son imaginaire exalté par une richesse intérieure lui permet de répondre à d’exigeantes commandes de commissaires d’expositions en Europe (Bruxelles, Madrid, Varsovie …).

Texte intégral

Takis au Palais de Tokyo

Par Henri-Hugues Lejeune

Les commencements exercent sur l'esprit des hommes un attrait... magnétique.

Ainsi en est-il à nos yeux de Takis dont l'exposition "Champs Magnétiques" au Palais de Tokyo évoque l'invention du mouvement invisible à travers la rétrospective de ce grand artiste âgé aujourd'hui de 90 ans.

L'art a toujours été fasciné par le mouvement et a tenté avec succès au cours de son histoire de se l'incorporer par tous les moyens possibles: statues automates, jeux d'eau, des vents, de miroirs, capture de rayons lumineux etc.

Texte intégral

Les coups de cœur de Saisons de Culture

Histoire de Baba Yaga Par Claire Chevalier

La Cie ACBCF nous entraîne dans un voyage au pays du conte Russe.

Représentation tous les mercredis au mois de février et au mois de mars à la péniche des Aabysse à 16 h 30. 1 quai François Mauriac 75013 Paris.

Sur scène deux comédiens incarnent les personnages des contes traditionnels Russes.

Ils nous font redécouvrir l’histoire de Baba Yaga, ou encore l’histoire des trois vœux.

Ces contes sont entrecoupés de moments de danse durant lesquels les spectateurs sont appelés à participer.

Un spectacle chaleureux pour tout public à partir de 6-7 ans.

Embarquez sur la péniche des Aabysses et entrez dans l’univers des contes Russes avec Géraldine Hilaire et Grégoire Roqueplo !

Un autre regard

Par Henri-Hugues Lejeune

La dénomination "Art Brut" aurait-elle été déclenchée par Dubuffet pour qualifier la collection d'Alain Bourdonnais afin de désigner "des productions insolites réalisées par des autodidactes" comme on le déclare volontiers dans l'entourage du musée?

Toujours est-il que La Fabuloserie, à l'occasion de son 30ème anniversaire expose un florilège de ses collections à l'invitation du Musée Singer-Polignac du Centre hospitalier de l'hôpital Sainte-Anne ( 1 rue Cabanis 75014 PARIS) permettant aux amateurs de les contempler pendant l'hiver alors que la Fabuloserie est elle-même ouverte à Dicy, dans l'Yonne, près de Montargis, du 1er avril au 2 novembre seulement.

Texte intégral

Don d’une œuvre de Jean Merhi

Institut du Monde Arabe

Le 11 mai 2015, une photo de Jean Merhi titrée: Cerf volant E Toile d'araignée, issue de la série "Marc du Café", a été remise pour la collection privée de l'Institut du Monde Arabe. La cérémonie a eu lieu dans le bureau de Monsieur Claude Mollard, à l'Institut du Monde Arabe, en présence du Président de l'IMA, Monsieur Jack Lang, de son Conseiller et artiste, Monsieur Claude Mollard, la galeriste, Madame Agathe Gaillard, Monsieur Henry Chapier, docteur Rody Khoury, Anne-Sophie Jessel, Monsieur Eric Delpont, responsable de la collection de l'IMA, Madame Salamé, et Mylène Vignon de Saisons de Culture. Pour rappel, cette œuvre avait fait l'objet d'une récente exposition à l'Institut du Monde Arabe. Monsieur Jack Lang était heureux d'accueillir ce tout premier don en faveur de la collection ci-nommée.

Mylène Vignon

Une surprise heureuse

Par Henri-Hugues Lejeune

Notre poétesse s'est aguerrie: avec "Une Garance pour le violoncelle" Mylène Vignon nous donne ici, aux éditions « UNICITE » une preste plaquette ; ce qu'il faut juste de temps et de souffle pour tenir son propos: un feston poétique à l'existence, de la séquence des jours, voire des heures.
Elégante et dégagée, elle apporte avec elle, sans prétention, divers paradoxes plus forts qu'ils ne veulent en avoir l'air. Mylène Vignon, qui est féminine en diable (nulle malice à ce propos) réussit à n'être jamais féministe. Trop humaine, trop rêveuse, trop poète, trop intelligente et maligne aussi pour s'engluer là: et pourtant certaines de ses rêveries semblent écrites avec du rouge à lèvres!

Texte intégral

Cyb, de Paris à New York 

Les jardins de l’au-delà du possible

l faut croire que ses études de philosophie lui ont ouvert les champs du possible, sur cette liberté qu’elle exprime de toile en toile. L’étonnant travail chromatique, révèle le riche parcours d’un vécu nomade. Née en France, CYB a grandi en Nouvelle Calédonie. Les contrastes des couleurs des tropiques se sont tout naturellement imprimés dans son travail.

Puis ce fut Carthage, ses parfums de jasmin, ses bougainvilliers et une belle rencontre, à quatorze ans, avec le copiste Ali Mourani qui l’a initiée à la découverte de Vermeer et de Van Gogh.

Texte intégral