Evenements

Jacques Gamblin : Je parle à un homme qui ne tient pas en place

La mer et la scène comme points de fuite et l’amitié en partage

Jacques Gamblin est surtout connu du grand public en tant qu’acteur plutôt qu’en tant que comédien et metteur en scène, pourtant chaque année il met en scène un spectacle au Théâtre du Rond Point. Et cette année quel spectacle ! Je parle de spectacle et non de théâtre car Jacques Gamblin, comme beaucoup de dramaturges contemporains, brouille les frontières entre théâtre, danse, son, arts plastiques, et vidéo. Texte intégral

Palmarès du Paris Virtual Films – 2e édition

« VR ! L’aventure commence… »

Du 30 juin au 2 Juillet 2017, le Forum des images nous a littéralement fait basculer à 360°. Un week-end immersif où propulsés dans des univers forts, nous avons pu vivre des expériences sensorielles étonnantes, parfois même bouleversantes. Ces nouvelles technologies au service d’une création audiovisuelle innovante nous ont projetés à des années lumières quand le cinéma s’inventait encore. Texte intégral

Salon d’Automne

Les photographes exposent

« Tout le monde n'est pas artiste, mais chacun peut avoir son être transformé, transfiguré par la rencontre avec la beauté. Elle dépend aussi des circonstances, des moments, des lumières... » François Cheng, extrait des Cinq méditations sur la beauté, 2006. Texte intégral

En amont d’Avignon

On y pense, on y pense...

C'est dans sa loge, à la Comédie Française, que j'ai eu le privilège de rencontrer Laurent Natrella, Sociétaire de cette noble maison, comédien et metteur en scène.  Suite à sa répétition du spectacle "Vingt mille lieues sous les mers" au Grand Palais, nous avons évoqué les deux spectacles programmés pour ce Festival d'Avignon, dont il assurera la mise en scène ce mois de juillet 2017.

Texte intégral

Pierre Etaix est mort

Par Pascal Aubier

Pierre Etaix est mort, le jour où j’enterrais ma cousine. Il est mort dans les bras de sa belle, si belle épousée. On l’enterre mercredi. Et il y aura une messe. C’est drôle une messe, pour un clown, diriez-vous? Mais non, les clowns, surtout les plus grands, comme les gitans, sont les enfants de la Sainte Vierge.

Texte intégral

Les coups de cœur d’Esther Ségal

Bernard GAST / la révélation morcelée

« Unique apparition d’un lointain aussi proche soit-il »… L’une des citations les plus célèbres de Walter Benjamin trouve un nouvel « éclairage auratique » dans la démarche artistique de Bernard GAST. L’univers polymorphe de cet artiste chercheur et psychanalyste mêle et démêle les concepts et médiums les plus variés : peinture, photo, cinéma… Je ne veux pas choisir ! dit l’artiste. Texte intégral

La parisienne d’Alexandrie

Isabelle de Botton à la Comédie Bastille

Isabelle de Botton bouleversante de sincérité et de talent, nous transporte dans son Égypte natale, si cosmopolite, en pleine période où Nasser provoque la crise du canal de Suez. La petite fille alors âgée de quatre ans, voit son propre père partir en captivité. Il en reviendra transformé quelques mois plus tard, au point qu'elle ne reconnaît pas en cet homme amoindri, ce colosse qui là soulevait jusqu'aux étoiles. Sur fond de rires, de tendresse et de sentiments partagés offerts avec générosité à l'humanité, Isabelle de Botton nous invite à la sarabande.

Texte intégral

Une excursion dans le labyrinthe du Minotaure

Par Henri-Hugues Lejeune

Reprends ton bâton de pèlerin, Chroniqueur. Pèlerin donc, le chroniqueur est aussi un ogre. Il dévore ce (et ceux parfois) qu’il trouve puis il poursuit son chemin, dont il voudrait bien, c’est son but secret, faire un itinéraire ; pour parler clairement, il voudrait savoir où il veut aller. La ou les vérités de la vie et celles de l’époque veulent, non seulement qu’il ne puisse le savoir, mais aussi qu’il ne le trouve pas. Texte intégral

Polifonia a Dieci Voci

Espace Christiane Peugeot

L’association Studiozero, présidée par Sandro Zero, propose un cycle d’expositions dont le concept s’inscrit dans la mouvance d’initiatives artistiques d’une très grande finesse. Saisons de Culture vous invite à cette découverte, tant audacieuse que créative. Souhaitons que cet événement migre prochainement hors des frontières de la France…

Texte intégral

Annabelle Boyer

Un monde silencieux

Annabelle Boyer est photographe dans l’âme depuis l’adolescence. Elle étudie la photo dès le lycée et après le baccalauréat.

En 2009 elle est assistante de Raymond Depardon pour son projet sur la France. Sportive elle travaille en 2011 pour un magazine de sport puis passe trois moins aux Etats-Unis. Elle travaille ensuite pour des agences de mannequins et commence à exposer et à vendre ses œuvres.

Texte intégral

27° Festival Biarritz Amérique Latine cinémas et culture.

Par Katy Sroussy

Le président Serge Fohr, le délégué général Antoine Sebire, la responsable de la programmation Lucile de Calan et toute leur équipe nous invitent à la 27ème édition du Festival Biarritz Amérique latine. L’affiche ensoleillée est inspirée de la République Orientale de l’Uruguay, que l’on célèbrera sans modération cette année. Ce pays prospère, joyau de l’Amérique Latine, fait figure d’un phénomène en pleine expansion, avec sa culture et son économie rayonnantes. Texte intégral

Marché de la Poésie 2016

Place Saint-Sulpice

De beaux livres, de bons auteurs, des conférences passionnantes dans des duos de langues riches en couleur, ont ponctué ces journées poétiques, situées comme chaque année devant l'église Saint-Sulpice de Paris. Le Marché de la Poésie recevait cette année 2016, la Turquie et le Mexique. Les lecteurs clamaient à l'envi des morceaux choisis par le public. Sur les stands, on feuilletait des revues, on admirait les reliures et l'on tournait les mains gantées de blanc, des pages d'ouvrages rares et précieux. On a dégusté le fameux hypocras de Marie-Jo, sur le carré pavé des éditions Unicité, qui présentaient une Anthologie à la Poésie, orchestrée par l'incontournable poète Chilien, Pablo Poblète. La belle poétesse Camille Aubaude, de passage sur le même stand, y feuilletait le roman: Â l'Ombre des pages, consacré à sa maison d'Amboise (la Maison des Pages), tandis que Jean-Paul Guedj dédicaçait son recueil, Un certain regard, sur le stand du Temps des cerises...

Reportage photographique de Woytek Konarzewski pour Saisons de Culture.

Mylène Vignon