Evenements

Un bruissement d’Elles…

Le festival du Paris des Femmes

Pour sa 5ème édition, le Paris des femmes vous réserve une programmation détonante dont le thème, cette année, Crimes et Châtiments se décline en dix pièces courtes. Du 8 au 10 janvier, venez vous délecter de rencontres littéraires, de lectures-spectacle, de conférences… Immergez-vous dans l’univers romanesque d’une Daphné du Maurier, qui n’arrivant plus à écrire, se retrouve hantée par ses personnages (Rebecca m’a tuée de Tatiana de Rosnay). Dans Mardi c’est jour du poulet de Alma Brami, une femme nous raconte ses 37 ans de mariage, le temps de la cuisson du poulet. Ou bien encore, l’histoire de ce jeune homme, dévasté par une rupture, qui s’invite dans une adaptation poussiéreuse de Crime et Châtiment (Ouverture de Léonore Confino)… Dix pièces courtes mises en espace par Xavier Gallais, Murielle Magellan et Mathilda May. Un festival plein de surprises pour bien commencer l’année !
Sabine Hogrel

 

Le Paris des Femmes, au théâtre des Mathurins du 8 au 10 Janvier 2016. Réservation www.theatredesmathurins.com

24ème Festival Biarritz Amérique Latine

Par Katy Sroussy

Cette nouvelle édition aura lieu du 27 septembre au 4 octobre 2015.

Depuis de nombreuses années, les spectateurs et le public passionnés, se précipitent au
Festival Biarritz Amérique Latine et dans son village surplombant l’océan, tant la joie et l’allégresse, l’originalité et la singularité, la qualité et l’exigence en ont bâti les fondations.
Cette année l’Equateur, pays en pleine expansion économique et écologique, est à l’honneur.
On découvrira une belle sélection de films équatoriens, témoins de cette mutation, parmi les films projetés.
Les présidents du jury sont :
Alan Pauls pour la compétition Longs Métrages.
Laure Adler pour la compétition Documentaires.
Aurélie Chesné pour la compétition Courts Métrages.
Jean jacques Bernard pour le syndicat de la Critique de cinéma.
Ramuntcho Matta pour Lizières.

Texte intégral

Marché de la Poésie 2016

Place Saint-Sulpice

De beaux livres, de bons auteurs, des conférences passionnantes dans des duos de langues riches en couleur, ont ponctué ces journées poétiques, situées comme chaque année devant l'église Saint-Sulpice de Paris. Le Marché de la Poésie recevait cette année 2016, la Turquie et le Mexique. Les lecteurs clamaient à l'envi des morceaux choisis par le public. Sur les stands, on feuilletait des revues, on admirait les reliures et l'on tournait les mains gantées de blanc, des pages d'ouvrages rares et précieux. On a dégusté le fameux hypocras de Marie-Jo, sur le carré pavé des éditions Unicité, qui présentaient une Anthologie à la Poésie, orchestrée par l'incontournable poète Chilien, Pablo Poblète. La belle poétesse Camille Aubaude, de passage sur le même stand, y feuilletait le roman: Â l'Ombre des pages, consacré à sa maison d'Amboise (la Maison des Pages), tandis que Jean-Paul Guedj dédicaçait son recueil, Un certain regard, sur le stand du Temps des cerises...

Reportage photographique de Woytek Konarzewski pour Saisons de Culture.

Mylène Vignon

12X12 Un festival incontournable

Pour cette sixième édition du 12 au 24 décembre 2015, consacrée aux « regards d’artistes sur un monde en mutation », le FESTIVAL 12X12 - 12 jours d’expositions dans 17 lieux différents – innove en vous proposant cette année et pour la première fois, des spectacles et des performances. Un parcours culturel incontournable dans le 12ème arrondissement où se croisent désormais les arts plastiques, la danse, le théâtre et la musique. Laissez-vous surprendre par la magie, l’émerveillement, la curiosité, la gourmandise… de ce festival aux multiples facettes artistiques.

Entrée libre sur simple réservation sur le site www.festival12X12.paris. Evènement créé par le 100ecs, première fabrique de culture à Paris et soutenu par la Mairie du 12ème.
S.H.

Trois souvenirs de ma jeunesse

Un film d’Arnaud Desplechin Par Pascal Aubier

Pourquoi va-t-on au cinéma ? En ce qui me concerne, et cela va faire bien du temps, je vais au cinéma dans l’espoir d’être ébloui, ravi, ému, heureux ou rempli d’effroi. C’est un peu simpliste mais bon.

Dans ces dernières années nous avons eu la chance de quelques uns de ces émerveillements. C’est heureux mais l’impression générale était que les dits moments de plaisir se faisaient plutôt rares. On ne va pas épiloguer sur l’aspect de plus en plus industriel et profitable du cinéma mondial. On va se réjouir qu’il existe encore des films qui ne visent que la connivence délicieuse avec les spectateurs. Et c’est tellement bien !

Texte intégral

Concert du 3 juillet 2016 – Marek Tomaszewski

Jardin du Luxembourg

Marek Tomaszewski rencontre Vacek Kisielewski au Conservatoire National Supérieur de Varsovie.


Encore étudiants (classe de piano) ils décident de former un duo dans le style « transcriptions classique/moderne » qui fera leur succès. Rapidement des tournée s’enchaînent: Pologne, pays de l’Est, puis le Canada et l’Allemagne.


Ils assurent la première partie du tour de chant de Marlène Dietrich en Pologne et participent aux adieux de Jacques Brel à l’Olympia à Paris.


Leur premier album sort chez Barclay, sous le nom de « MAREK & VACEK ».
S’ensuivent des concerts et émissions télévisées à Copenhague, Stockholm, Helsinki, Barcelone, Londres….

« MAREK & VACEK » se produisent à travers l’Europe durant vingt-quatre année. Obtenant de nombreux Disques d’Or et récompenses ils poursuivent leurs tournées (Europe et la Russie, en Italie ils se produisent aussi au Vatican).


En 1986 « MAREK & VACEK » enregistrent un concert télévisé, qui sera leur dernier.
La disparition accidentelle et prématurée de Vacek Kisielewski met fin à la tournée programmée au Japon.


Un an plus tard, Marek Tomaszewski monte un nouveau duo avec le pianiste français, Michel Prezman.


« MAREK & MICHEL » enregistrent rapidement deux CD, donnent des concerts en Europe, aux Etats-Unis, Canada ou encore en Russie…


Puis Marek Tomaszewski marque une pause pour se consacrer à l’activité pédagogique.


En 2000 il revient sur le devant de la scène en soliste.


Il sort, en 2005 son premier CD, puis un second en 2007.


Le troisième, sa propre transcription pour piano solo du « Sacre du Printemps » d’Igor Stravinsky a été édité au printemps 2009.


Un fragment de cette adaptation est utilisé dans le film de Jan Kounen « Coco Chanel et Igor Stravinsky ». Tomaszewski est également la « doublure mains » du rôle principal.


Actuellement Marek Tomaszewski continue de donner des récitals et poursuit son activité pédagogique.

Biographie

Programme

Sophie Sainrapt expose à Bruxelles

Ouverture de la galerie Peep'art au Sablon

Nouvelle venue dans le monde des galeries d'art de Bruxelles, Peep'art propose un espace dédié à l'art accessible. Les œuvres qui y seront exposées seront à un prix abordable, c'est-à-dire entre 100 et 5.000 euros.

Il s'agit d'un positionnement unique dans le quartier du Sablon où se côtoient les plus grandes galeries, et où les prix des œuvres s’envolent en général bien au-delà.

L'autre singularité de la galerie est que la programmation sera volontairement éclectique, présentant des artistes de tous horizons et de toutes disciplines. Les visiteurs pourront y découvrir autant de la peinture, de la sculpture que de la photographie et occasionnellement y voir travailler des artisans d'art d'exception.

Texte intégral

Variations sur Hieronymus B.

En avant-première de la célébration en 2016 du 500ème anniversaire de la mort de Jérôme Bosch, 
Sophie Sainrapt présente ses « Variations sur Hieronymus B. », 
inspirées du Jardin des Délices et de la Vision de Tondale.

Texte intégral

Max Parisot du Lyaumont

Par Mylène Vignon

Né dans l'est de la France, Max Parisot du Lyaumont a grandi dans le sillage d'un père diplômé de l'école Boulle, qui insuffla rapidement à ses enfants un esprit artistique créatif. Très jeune, Max se réjouissait en sortant de classe, de retrouver les odeurs du vernis et du bois.

Texte intégral

À propos de Kultura

Par Sergiusz Chądzyński

J'ai eu l'honneur de participer au lancement du site internet de L'Institut Littéraire Kultura en langues : française, anglaise et russe, le samedi 12 septembre, dans les locaux de l'Institut, en présence de 70 invités, dont les Maires de Maisons-Laffite et Mesnil-le-Roy (car la maison de l'institut se trouve à cheval entre deux villes et deux maires considèrent que Kultura fait part non seulement du patrimoine franco-polonais mais du patrimoine historique de leurs villes tout court). La version internationale du site est le fruit des efforts des amis de l'Institut qui ont mis en place les traductions de la version polonaise. Il reste encore beaucoup de traductions à accomplir mais la version française (anglaise, russe), moins riche que la version originale, permet déjà aux lecteurs d'avoir une vision globale de l'histoire et de l'étendue de l'action culturelle et politique de Kultura depuis sa création en 1947.Voici le lien vers le site en version française : www.kulturaparyska.com

Catherine Ludeau : Ciel Ether

A la question : pourquoi ce titre ? Catherine Ludeau s’est troublée… Je ne divulguerai pas ses balbutiements ni ne décrirai son trouble. Il y a des réponses que l’artiste, qui parle aisément, ne peut formuler. Et pourtant, ce titre, c’est une telle évidence !

En 2013, lorsque j’ai rencontré Catherine, ses séries portaient les noms de Steppes lointaines, de Paysages intérieurs, de Voyage intime, de Paradis tranquilles. En 2014, dans Ephémère, ses peintures liaient le monde terrestre à celui d’intercesseurs avec le ciel : des papillons batifolaient au travers d’herbes frémissantes.

Texte intégral

Le Village des Arts de Chatou

Par Mylène Vignon

C’est désormais un rendez-vous régulier depuis quatre ans. L’association STUDIOZERO installera son Village des Arts les 21 et 22 mai 2016 à Chatou, à proximité de Paris. Plus de 150 barnums sont mis à la disposition d’artistes de toutes origines, venus de l’Europe entière, sur les rives verdoyantes de l’Île des Impressionnistes. L’Italie est aussi très présente, avec une sélection d’artistes incontournables. Le Village des Arts de Chatou est un marché d’Art contemporain en plein air.

Texte intégral

Mady Mesplé

Par Brigitte Delpont Finucci

Le mardi 21 avril 2015, dans la salle des Illustres du Capitole de Toulouse, la grande cantatrice Mady MESPLE a reçu les insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur des mains du célèbre Chef d’Orchestre Georges PRETRE

L’une des plus grandes sopranos coloratures du 20ème siècle, Mady MESPLE a été acclamée dans les théâtres lyriques du monde entier : l’Opéra de Paris, bien sûr, mais aussi le Met de New York, le Covent Garden de Londres, la Scala de Milan, le Colon de Buenos Aires, le Bolchoi de Moscou, les Opéras de Vienne, Rome, Berlin, Budapest, Florence, Dallas, Chicago, Catane… Mady MESPLE, c’est Gilda, Lakmé, la Reinede la Nuit, Lucia di Lamermoor, Rosine, Sœur Constance, Zerbinetta, Pauline, Jemmy, Amina, Zerline, Nomina, Marie, Clairette, Olympia, mais aussi , Ciboulette, Catherine, Véronique, Gabrielle…

Texte intégral

Pol Bury – Instants donnés

Par Katy Sroussy

Hommage rendu par l’Espace Fondation EDF, à Pol Bury, Sculpteur né en Belgique en 1922, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition survenue en 2005.

Cette exposition rétrospective est la première depuis 1982, consacrée à un demi-siècle de création.

Pol Bury a commencé sa carrière comme peintre du surréalisme, influencé par Magritte, Tanguy et Ubac, mais il l’abandonna pour entrer en abstraction avec Alechinsky et surtout pour devenir un des précurseurs déterminants de la sculpture cinétique, interpelé à l’origine par Calder.

Texte intégral

Voyage dans les Mémoires d’un Fou

Par Katy Sroussy

Ne procrastinez plus ! Embarquez-vous tout de suite pour ce Voyage dans les Mémoires d’un Fou, en compagnie de Lionel Cécilio.

Auteur, metteur en scène et comédien Lionel dépeint avec talent, une galerie de personnages désopilants mais parfois dangereux, qui ont influencé la vie et provoqué une grande souffrance chez ce jeune homme atteint d’une maladie incurable. Celui- ci s’adresse à un lecteur imaginaire, un confident, et l’emmène dans ses pérégrinations.

Texte intégral