Evenements

À propos de Kultura

Par Sergiusz Chądzyński

J'ai eu l'honneur de participer au lancement du site internet de L'Institut Littéraire Kultura en langues : française, anglaise et russe, le samedi 12 septembre, dans les locaux de l'Institut, en présence de 70 invités, dont les Maires de Maisons-Laffite et Mesnil-le-Roy (car la maison de l'institut se trouve à cheval entre deux villes et deux maires considèrent que Kultura fait part non seulement du patrimoine franco-polonais mais du patrimoine historique de leurs villes tout court). La version internationale du site est le fruit des efforts des amis de l'Institut qui ont mis en place les traductions de la version polonaise. Il reste encore beaucoup de traductions à accomplir mais la version française (anglaise, russe), moins riche que la version originale, permet déjà aux lecteurs d'avoir une vision globale de l'histoire et de l'étendue de l'action culturelle et politique de Kultura depuis sa création en 1947.Voici le lien vers le site en version française : www.kulturaparyska.com

Léviathan (Левиафан)

Par Pascal Aubier

De nombreux mois sont passés. La santé n’est plus ce qu’elle était mais à force de désir, d’opiniâtreté et de libellules variées je me suis remis à aller au cinéma. Et je peux vous dire un truc, c’est génial.

Et là, pour ma première sortie, le grand plaisir et l’effroi, qui ne sont jamais cachés loin l‘un de l’autre.
Léviathan un film Russe comme on les faisait il y a trente ans en Union Soviétique.
Rappelons-nous, l’Union Soviétique. C’était un régime super autoritaire, non ? Eh bien à cette époque – qui a durée tout de même soixante dix ans -, on a vu surgir des films, produits par l’Etat même, qui défiaient tout ce que l’on peut imaginer en terme de critique sociale et politique, des films féroces ou espiègles et souvent réalisés et interprétés avec le plus grand talent. On se souvient des Tarkovsky, Iosseliani, Panfilov, Choukchine, Kontchalovsky et d’autres encore qui nous faisaient nous demander où regardait la censure dans ce pays de fous.

Texte intégral

C’est tout pour cette nuit !

Par Katy Sroussy

C’est avec des yeux emplis d’étoiles que nous avons découvert l’univers féerique de ce merveilleux spectacle de contes.

Deux contes inédits : La Coquette et le Prince qui oublie et Les Deux Vieux et quatre contes choisis : La princesse aux Diamants, La Sorcière, La Reine Cruelle, Le Montreur de Fabulo tirés du film Princes et Princesses de Michel ocelot nous transportent dans un monde enchanteur.

La troupe, composée de huit comédiens très talentueux, acteurs, musiciens, danseurs, complices et amis, a fait un remarquable travail collectif. Ce bel esprit a été insufflé par l’école Claude Mathieu, où ils avaient été formés. Ils ont choisi ensemble de recréer une atmosphère imaginaire en ré-inventant des belles histoires. Alors ils se sont adressés à Michel Ocelot, l’auteur, qui fut enthousiasmé par leur projet.

Texte intégral

Mady Mesplé

Par Brigitte Delpont Finucci

Le mardi 21 avril 2015, dans la salle des Illustres du Capitole de Toulouse, la grande cantatrice Mady MESPLE a reçu les insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur des mains du célèbre Chef d’Orchestre Georges PRETRE

L’une des plus grandes sopranos coloratures du 20ème siècle, Mady MESPLE a été acclamée dans les théâtres lyriques du monde entier : l’Opéra de Paris, bien sûr, mais aussi le Met de New York, le Covent Garden de Londres, la Scala de Milan, le Colon de Buenos Aires, le Bolchoi de Moscou, les Opéras de Vienne, Rome, Berlin, Budapest, Florence, Dallas, Chicago, Catane… Mady MESPLE, c’est Gilda, Lakmé, la Reinede la Nuit, Lucia di Lamermoor, Rosine, Sœur Constance, Zerbinetta, Pauline, Jemmy, Amina, Zerline, Nomina, Marie, Clairette, Olympia, mais aussi , Ciboulette, Catherine, Véronique, Gabrielle…

Texte intégral

De la mer à la mère

Les Sirènes VLF se déplacent à Dinard le samedi 8 novembre 2014 pour crier face à l'océan.
En cette occasion, Artyou Galerie et le Balnéum - Palais des Arts, accueilleront des artistes, poètes et scientifiques, liés aux problématiques de la mer et des climats, à partir de 18h
Thème: De la mer à la mer
Mylène Vignon s'exprimera en poésie pour expliquer la raison du Cri des Sirènes
Laurence Dubois psychologue évoquera les dommages collatéraux issus des violences faites aux femmes, sur leurs enfants
Alice Benhamou Panetta présidente de VLF, interviendra depuis son bureau parisien
Enfin, Carole Samzun-Gaillard ( Vinovatrice ) nous parlera de la femme et du vin, juste avant le cocktail ( à consommer avec modération).
 
La parole sera donnée aux artistes qui présenteront leurs travaux sur les cimaises, au cours de l'événement, en présence de Madame la Maire de Dinard, et de nombreux invités surprise.

Mylène Vignon

Affiche

Olivier Saladin au Théâtre de l’Atelier

Ancien Malade des Hôpitaux de Paris

Par Stéphanie Reynaud

Il déboule sur scène avec sa crinière blanche et son visage rond et expressif. Le docteur Galvan, c'est lui, de la pulpe des doigts au petit orteil : qui a dit que les acteurs français ne jouent qu'avec la tête ? C'est faux. Olivier Saladin joue avec les bras, les jambes, le torse, les épaules, le pelvis, les pieds, les mains, ses membres supérieurs et inférieurs bougent sans cesse et font vivre les différents personnages. Il incarne ce monologue de façon aérienne, parfois mime, parfois burlesque, parfois comique. Et le texte acide de Daniel Pennac est tour à tour pantomime, cri, logorrhée, accent belge, petite femme à la diction parfaite et mécanique, description clinique prononcée selon une petite musique étonnante.

Texte intégral

Patrick Fauconnier

La transposition du défaut

L’univers pictural de Patrick Fauconnier s’inspire directement de la nature dans ce qu’elle comporte de plus sensible. Car, dit-il « la manière la plus simple d’obtenir une figure fractale, réside dans l’observance de la nature. »

Ce sont particulièrement les petites imperfections que nous offre cette nature, qui apportent la note romanesque à cette œuvre d’une rare précision mathématique, que propose l’artiste avec une maîtrise exceptionnelle. Inspiré des solides de Platon, il repousse les limites de son art, dans la transgression poétique de la géométrie. L’architecture gothique des cathédrales, l’art visionnaire, impriment leur empreinte dans ses tableaux, qui sont en réalité des dessins, des modèles.

Texte intégral

Patrice Kauffmann

Une belle rencontre à la galerie Mecanica

C'est sous une pluie battante que Saisons de Culture a rencontré le sculpteur Patrice Kauffmann à la galerie Mecanica rue de Verneuil à Paris.
Une vraie surprise, ces chats aériens aux carrosseries parfaitement laquées et multicolores  qui côtoient des longues jambes de femmes en forme de compas...
Dans la deuxième galerie, se déploient des sculptures où socles et formes se fondent dans une parfaite harmonie.
Marbre, matière composite ou bronze, la vitesse émane de l'oeuvre puissante et multiple. Formule 1, formule 2, qu'importe le modèle, il faut caresser et a apprécier la douceur du moment.
Un trophée a été remis durant le Mondial, né les mains de cet artiste passionné, qui sait associer la sensualité et la mécanique.
Exposition exceptionnelle à visiter absolument.

Mylène Vignon

Jusqu'au 15 novembre 2014
www.galeriemecanica.com

Carte blanche à Sophie Sainrapt

Exposition... toujours des nanas !

Pour la seconde fois l'Espace Beaurepaire lui donne carte blanche et décidément, Sophie Sainrapt invite… toujours des nanas !

Une exposition au Féminin Pluriel, qui conjugue les talents de ces sept artistes aux univers puissants - chacun dans sa féminité propre - et à laquelle L'œil de la femme à barbe prête son concours complice !

Texte intégral

69ème Festival d’Avignon, le IN 50ème Festival OFF

Par Katy Sroussy

Eté 2014, le spectacle commence, les revendications des Intermittents sont bien réelles, les premières représentations du Festival In sont annulées, bloquées par leur lutte légitime.

Olivier Py, nouveau Directeur, connu pour ses engagements, est attentif mais a été incertain de la tournure de ces évènements, pour lui, l'important était de gérer au mieux cette crise : " le lever du rideau, la représentation donnée au public est sacrée" et les « Intermittences des Cœurs » demeurent.

L’année dernière, ces fougues ont inquiété un petit public frileux, les intermittents avaient du caractère et ont attaqué, les pertes furent conséquentes donc hélas, le bilan est mitigé.

Texte intégral

Under the Skin

Par Pascal Aubier

Tiens, voici encore du cinéma. Je veux dire qu’il ne s’agit pas de dialogues plus ou moins désopilants filmés plus ou moins n’importe comment mais plutôt du contraire : tout est dit en images avec un minimum de dialogues qui d’ailleurs n’éclairent rien.

Texte intégral

Sylvie Malys et son Génie du Vin

Par Katy Sroussy

Jolie comédienne rousse et acidulée, Sylvie Malys a co-écrit  Le génie du Vin,  avec Michel Thibaud, le metteur en scène.

Ce premier Wine Woman Show  nous dévoile  les secrets de trois crus prestigieux et les multiples circonférences  des relations entre trois amies-ennemies,  dotées de noms œnologiques : Margaux, Fleurie et Vouvray. Les problèmes surgissent à cause d’un certain Saint Amour !

Texte intégral

Récital flute et piano, au Théâtre de l’Alliance française

Par Laurent Bellin

Le 18 juin 2015 aura lieu un concert de musique classique qui appelle à la découverte sur plusieurs points.
Nous ne savons que trop bien la place importante que prennent les têtes d’affiche dans les programmations musicales. Cette notoriété laisse peu de place pour les jeunes talents. L’association Nouveaux Virtuoses, qui organise ce concert, s’est donc spécialisée dans la découverte de jeunes et talentueux musiciens. Ce concert mettra ainsi à l’honneur Virgile ARAGAU, première flûte solo de l’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Marseille, et Aurèle MARTHAN, pianiste et concertiste international, fondateur et directeur artistique du festival Classic à Guéthary.

Texte intégral

Eastern Boys

Par Pascal Aubier

Film Français en dépit du titre anglomuche. Mais c’est ainsi que se nomment eux mêmes ces garçons venus de l’Est, principalement de l’ancienne Union Soviétique, empire délabré et délinquant en quelque sorte. Garçons qui trainent depuis peu aux abords de nos grandes villes. Presque imperceptiblement.

Texte intégral

Le Renard Pâle

La liberté d’expression

C’est chez Sotheby’s, dans le très prestigieux salon Charpentier, que les éditions du Renard Pâle accueillaient du 25 au 27 janvier 2016, un public averti et comblé.

Renard Pâle, c’est quinze années de publications d’exception avec les plus grands auteurs, toutes générations confondues. De prestigieux ouvrages à tirages très limités, aux couvertures en velours, plexiglass ou satin, exposés sous nos yeux éblouis ont été présentés par Patricia Dupuy et Bernard Soria.

Spécialisées dans l’érotisme, la poésie, la spiritualité et l’art sous toutes ses facettes, cette maison d’éditions rares, ouvre sur les écrits les plus libres, les plus spirituels, les plus singuliers.

Texte intégral