Evenements

Pierre Cardin

FESTIVAL DE LACOSTE

Carrières du château du Marquis de Sade
(au cœur du Lubéron)

du 16 juillet au 1er  août 2012

Créé par Pierre Cardin il y a douze ans dans le lieu insolite, surprenant et inoubliable que sont les carrières du château du  Marquis de Sade, ce festival voué au théâtre et à l’opéra offre au public la découverte de jeunes chanteurs à l’aube d’une carrière prometteuse mais aussi une initiation à l’opéra.

Texte intégral

Axel Junlon

Les couleurs de la rue Royale

C’est dans un très bel écrin que j’ai rencontré ce personnage de conte de fées. Un accueil en couleurs, chaleur et simplicité, qui déjoue les codes de ce quartier huppé de Paris, le huitième arrondissement, entre Madeleine et Concorde. Après avoir félicité Axel pour ses mocassins orange, son costume en tweed british beige très clair, sa lumière et son sourire, je l’écoute.

C’est parce qu’à Paris, tout est gris – les gens dans la rue sont tous habillée de noir et de gris, actuellement, le ciel est souvent gris, la rue s'imprime des couleurs de la morosité ambiante, à savoir grise - alors, j’ai décidé de créer la collection «  La Porte de l’Inde  » aux couleurs de la joie, de la vie, de la fête, afin de restituer aux yeux du monde qui nous regarde, le vrai visage de ce Paris ville lumière, que nous aimons et qui fait tant rêver.

Texte intégral

La Beatlemania reprend Ses droits à Paris du 5 au 14 octobre 2012

Exposition exceptionnelle sur le thème des Beatles
Affiches originales, vinils, objets collector, documents inédits...
A cette occasion un livre d'art vient de paraître à faire dédicacer par l'auteur
Des surprises, de la musique, des émotions...
On s'en va à regrets en fredonnant... All you need is love, love...
 
à voir et à entendre au Centre Culturel Christiane Peugeot
62 avenue de la Grande Armée Paris 17ème
Tous les jours de 11h00 à 19h00

Trophée du stylographe

Il se trouve que Carole fut ma voisine de table, durant toute cette cérémonie, qui réunissait un parterre de journalistes, artistes et écrivains de renom, chaleureusement accueillis par Jean-Claude ARRATA. Je citerai seulement quelques noms : Claude ALLEGRE, Irène FRAIN, Jacqueline MONSIGNY et Edward MEEKS, (les inséparables), Nelson MONFORT, Philippe LORIN, Jean-Jacques BOURDIN...Une performance du plasticien  KARLS, en hommage à Georges MATHIEU, tissait un lien sensible entre les rives de l’écriture et de la peinture.

Texte intégral