Evenements

Les arches du désir : Couffignal sculpteur de présence

Par Cyb, peintre

Guillaume Couffignal, artiste fondeur, transforme ses visions en bronze. Barques, escaliers, théâtres, jubés, ces thèmes élèvent la fusion du métal au questionnement métaphysique : la liberté, la mort, la contingence de l’existence. Les dernières œuvres de Couffignal, plus incarnées, rappellent les sculptures de Praxitèle : drapés mouillés, plissés, flots bouillonnants. Ils reposent sur des portants en forme d’arche. Le titre, Arcade, évoque un chemin mystérieux, alternance du vu et du caché. Quel chemin ? Texte intégral

Nos nuits sont plus belles que vos jours

Par Véronique Grange-Spahis

Il ne pouvait y avoir plus belle rencontre entre COCO-MAT, dont le but est d’offrir un sommeil merveilleux à toute personne qui dormirait sur ses lits et matelas et l’artiste Eric Turlot, peintre de la nuit. De cette évidence, Eric Turlot propose dans l’exposition Nos nuits sont plus belles que vos jours  une sélection de ses dernières œuvres pour sublimer votre intérieur, embellir vos rêves et faire de vos nuits des moments d’exception et de beauté. Texte intégral

Colette Brunschwig, Raymonde Godin, Liliane Klapisch, AUJOURD’HUI.

Galerie Convergences

L’exposition au Musée Soulages de Rodez « Femmes années 50, au fils de l’abstraction, peinture et sculpture » présente jusqu’au 30 octobre la peinture et la sculpture abstraite des années 50 de 43 artistes femmes dont cinq défendues par la galerie Convergences : Colette Brunschwig, Raymonde Godin, Liliane Klapisch, Ida Karskaya et Marcelle Loubchansky. Dans le prolongement de cet événement, l’exposition à la galerie Convergences proposera le travail récent de trois de ces peintres : Colette Brunschwig, Raymonde Godin et Liliane Klapisch. Texte intégral

Marie Rauzy

Par Théodore Blaise

Marie Rauzy est peintre. Par quelle condensation verbale pourrions nous dire que cela n’est pas  une seconde, mais son essentielle nature, tentons ce mot :homopictor. Homopictor, non parce qu’elle produit de la peinture – trop nombreux qui s’en prétendent au titre d’artiste… , mais parce qu’en sa joie d’être, elle est la peinture même. Ce qu’elle nous confirme mettant en exergue de sa dernière exposition à la Galerie Vitoux : “la grande joie du métier de peintre est de pouvoir tout essayer. Alors je ne me refuse rien.”La race des homopictors, les scientifiques ne la reconnaissent pas,  alors qu’ils s’appuient sur son essentielle caractéristique pour prouver l’humanité de l’homme, en reconnaissant que l’acte de déposer signes  et traces,  affirme une sensibilité libérée de l’instant où elle s’exprime. C’est alors qu’elle projette en avant un message qui résonne au-delà  du présent et fait que l’homme quitte son animalité. Texte intégral

Le bel Argent. Collection Alin Avila et Fumihiko Harada

Par Alin Avila

Fumihiko Harada et Alin Avila dirigent  ensemble la galerie  et les édition Area. Ceux qui ont eut la chance de visiter leurs bureaux, ont découvert leur univers rempli d'objets magiques et d'oeuvres ethniques issues de tous les continent. C'est une toute petite partie de cette collection, qu’ils  mettent en vente, pour faire écho  à l’exceptionnelle exposition qui s'est tenue au Musée du Quai Branly sur l'art des forgerons africain : Frapper le Fer Voici ce qu'ils en disent: Si les chefs d’œuvres font rêver aux moyens que l’on ne possède pas, le regard ne saurait attendre que les poches soient pleines pour s’émerveiller. Texte intégral

Paysages Pays – Sages

Par Nathalie de La Grandville

Décor ou sujet, le paysage est un des genres picturaux les plus importants. En février, le 100ecs lui consacre un cycle notamment à travers une exposition sur la peinture paysagère. Les représentations de la nature sont riches par leur variété. Dans la sélection faite par Nathalie de La Grandville, nous retrouvons cette diversité de perceptions et d’approches, réalistes, poétiques, fantasmées ou sublimées de la nature. Texte intégral

Les Vêtements de quand on était avant.

Par Katy Sroussy

Nata Marcillac est une artiste qui travaille beaucoup sur la mémoire, la trace et l’empreinte. Son exposition actuelle est présentée à la Galerie Desmos. Ses œuvres racontent toutes une histoire. Elles représentent ici des vêtements d’un temps passé, portés par ses proches il y a longtemps ou lorsqu’ils étaient enfants. Ses douces peintures sont accrochées comme du linge propre qui bouge au gré d’une brise légère dans un paysage naturel. Texte intégral

Sophie Accard, metteuse en scène

Sous le signe du hasard

Découverte à Avignon, Sophie Accard aime l’idée que rien ne soit défini à l’avance, se laissant guider par les hasards de la vie, trop curieuse de ce que celle-ci peut lui offrir. Rêvait-elle enfant de monter sur les planches ? Pas du tout, elle s’imaginait pilote de précision. Et c’est en passant des castings, qu’elle se rendit compte que jouer la comédie… et bien, ça lui plaisait ! Texte intégral

Area numéro 35

Par Mylène Vignon

La revue Area numéro 35 , placée sous le signe de l’Art qui vient, est parue à l’occasion du Salon Art Parisqui se tiendra au Grand Palais du 3 au 7 avril 2019.
Ne manquez pas cet important rendez-vous avec l’art contemporain.
L’équipe Area vous y attend  et vous souhaite une excellente visite. Texte intégral