Evenements

CYB – Vivants piliers

Propos recueillis par Mylène Vignon

Qu’est-ce qui structure une personnalité, ou un édifice ? Qu’est-ce qui fait tenir debout ? Ce qui façonne une personnalité, ce sont les autres, certains autres, peu à peu, toujours présents à l’intérieur. Une personnalité est toujours un palimpseste. Ce qui fait tenir debout un temple, ce sont des piliers, solides, ornés, ou une forêt de piliers enfouis dans le cas de Venise. Ce qui façonne un temple, c’est le vide qu’il crée, l’espace sacré. Ce qui fait tenir une personnalité : tous ces espaces en résonance. L’exposition montre des tableaux qui se saisissent de ces espaces, portraits et temples, vivants piliers. Texte intégral

La dernière carte

Par Stéphanie Manus

Pitch de la pièce: Juste après avoir assisté à un enterrement qu’elle a vécu comme un électrochoc, Alexandra, exécutive woman ayant tout sacrifié à sa carrière décide, sur un coup de tête, de rendre visite à sa mère Greta, ex-soixante huitarde fantasque et délurée qui prépare son déménagement prochain. Alexandra semble avoir une grande nouvelle à annoncer mais une boîte remplie de vieilles photos de famille sortie d’un carton va tout bouleverser… Entre révélations et secrets de famille, cette tranche de vie pleine de tendresse, de rires, et d’émotions interroge nos choix de vie et notre part de liberté dans notre quête de l’essentiel.   Critique: Quelques cartons, de vieux meubles, des souvenirs et une boîte. Une boîte avec un passé. Une boîte qui nous rappelle que toute famille a ses non-dits, ses secrets et ses maladresses. Une boîte qui nous questionne sur la transmission et notre héritage transgénérationnel. Et puis à coté, ils y a elles. Elles c'est la mère et la fille. Deux femmes seules. Une femme veuve et une jeune femme indépendante, sans enfants. Deux femmes qui sont unies par un lien très fort et difficile à couper. Et puis il y a aussi ce temps qui passe et qui nous rappelle que nous ne sommes pas immortels.  La dernière carte, quatrième pièce de Marilyne Bal est une pièce pleine de tendresse et d'humour. Elle nous renvoie à notre propre filiation, à notre propre difficulté à couper le cordon et à nos choix existentiels.  C'est un hymne à la vie et à la famille. Les deux comédiennes, Marie-Christine Adam dans le rôle de la mère et Julie Wingens, la fille unique, sont formidables et forment un magnifique duo. Très complices et généreuses sur scène, elles nous emportent avec elles dans le tourbillon de la vie. Stéphanie Manus   Auteur: Marilyne Bal Mise en scène: Lucie Muratet Artistes: Marie-Christine Adam et Julie Wingens Théâtre Barretta 12-14 place Saint Didier 84000 Avignon Jusqu'au 30 juillet 2022.  

Michal Batory – graphiste affichiste

Chevalier des Arts et des lettres

Chers amis de Saisons de Culture Nous apprenons en ce début d’année via le journal officiel, la consécration de notre ami et parrain Michal Batory, auquel viennent d’être remises les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Un honneur bien mérité, eu égard à son parcours artistique prestigieux, autant en France qu’à l’international. Toute l’équipe de le rédaction se joint à moi pour lui adresser de sincères félicitations. Mylène Vignon Rédactrice en chef (Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres)

56°-AVIGNON 2022 OFF, les Coups de Cœur de Saisons de Culture

Par Kat Sroussy

-Le Festival Off d’Avignon,  la grande fête du spectacle vivant, regorge cette année de vraies pépites. Les spectacles présentés sont  réellement de grande qualité. Les compagnies, les comédiens et tous les travailleurs du théâtre  se sont tellement appliqués, avec tant de passion,  après ces années si compliquées, que le résultat obtenu  est  magnifique : avec  1570 spectacles dans 138 lieux, une  superbe ambiance festive, réjouissante ponctuée de surprises, de parades impressionnantes cela  malgré une canicule digne de ce nom ! Texte intégral

AVIGNON 2022 OFF/IN

Par Kat Sroussy

-Le Festival Off d’Avignon (du 7 au 30 juillet 2022) est une des plus grandes fêtes du spectacle vivant en Europe. Cette année avec 1570 spectacles dans 138 lieux, c’est une course haletante sur le chemin de la culture et des réjouissances, après des années bien difficiles. Texte intégral

Józef Czapski en France. Œuvres des collections privées.

Par Sergiusz Chądzyński

Cette exposition virtuelle est, d'une part, une grande rétrospective de l'œuvre de Józef Czapski, peintre, dessinateur, écrivain, essayiste et critique, né à Prague en 1896, décédé en 1993 au Mesnil-le-Roi, d'autre part, c'est une source d'informations bien documentée sur sa vie.  Elżbieta Skoczek, le commissaire de cet événement, travaille depuis des années comme ambassadrice de l'artiste avec un dévouement titanesque.  Nous l'avons déjà mentionné dans les pages de « Saisons de culture ».  En cette période de privation, nous apprécierons davantage l'initiative. Texte intégral

Salon du Dessin 2022

Par Mylène Vignon

Excellente édition de ce Salon du Dessin 2022, reporté cette année au mois de mai pour des raisons sanitaires, placé sous la présidence de Louis de Bayser. Flamboyant en cet écrin incomparable, le salon se composait de 39 exposants, heureux de retrouver le Palais Brongniart, après deux années difficiles. Nous avons eu le privilège d’y admirer en avant première une sélection de feuilles du fonds du futur musée du Grand Siècle, provenant de l’importante donation de M. Pierre Rosenberg, de l’Académie française dont la mission de préfiguration est dirigée par M. Alexandre Gady. Le musée des Arts Décoratifs propose une exposition intitulée Achille Duchêne et le spectacle des jardins, avec le concours de Monsieur Olivier Gabet, directeur, et de Madame Bénédicte Gady, conservatrice du patrimoine. Florence et Daniel Guerlain, ont présenté au public, les œuvres sélectionnées pour le quinzième prix du dessin contemporai, qui sera récompensé par leur prestigieuse fondation. Un sicle de conférences consacré à l’art du jardin, placé sous la présidence de M. Pierre Rosenberg, ouvert au public, dirigé par Madame Monique Mosser, ingénieur honoraire au CNRS. Palais Brongniart Placé de la Bourse, Paris 2è Du mercredi 18 au lundi 23 mai 2022 Info@salondudessin.com    

Misha Sydorenko – Saison de lumière

Par Mylène Vignon

La mairie du 6e, si chère au cœur des artistes de Saisons de Culture, expose en plein conflit les œuvres de cet enfant d’Ukraine, l’artiste Misha Sydorenko. En exil en France et installé à Paris depuis 2017, Misha est né à Lviv, où il a obtenu le diplôme de l’académie nationale des arts en 1999. Texte intégral

ROZAED

Suite de l’exposition du Barbizon

Chaque feuille a son histoire, c’est elle qui me guide, explique ROZAED, alias Elzbieta Rosa Desbois. L’exposition de ses œuvres se poursuit au Barbizon à Paris. Les arbres sont présents dans l’espace pictural de cette artiste à la gestuelle très libre. On y retrouve l’univers de la musique, avec une certaine forme de théâtralité propre à cette plasticienne hors normes. Sa peinture aux couleurs à la fois tendres et puissantes, nous raconte selon l’adage, qu’en forêt les arbres ne sont jamais silencieux. L’équipe Saisons de Culture se fait une joie de vous accueillir pour la clôture de l’exposition, le 24 mai 2022 à partir de 18h. Le Barbizon 141 rue de Tolbiac Paris 13e Mylène Vignon    

Céramiques en farandole

Par Véronique Grange-Spahis

Clin d’œil à Matisse avec l’exposition « Céramiques en farandole ». Matisse qui accumulait les objets, dont de nombreuses céramiques, et les représentait dans ses peintures. Matisse qui a réalisé aussi des œuvres en céramique, danseuses sur des vases et baigneuses sur des assiettes. Texte intégral

L’été serti de Serge Plagnol

Par Cybèle Air

De la dimension de l’espace peint, personne ne parle. La peinture a perdu la troisième dimension, et se retrouve face au vide : manque une dimension, au mur, à la toile, au panneau de bois. Que fait-on avec le vide ?  Mies van der Rohe affirmait en son temps : « Less is more ». Texte intégral

FloriRêves

Par Mylène Vignon

Une exposition qui rend hommage à la nature s'épanouit actuellement à la galerie Terrain Vagh jusqu'au 28 mai 2022. Les céramiques réalisées par Anna Tepli - Aussure dialoguent avec les peintures numériques de Woytek Konarzewski. Confié aux bons soins de Moufida Atig, cet ensemble d'œuvres fait référence à une nature sortie de son contexte originel. L'œuvre d'Anna, nous chante les louanges de la Terre Mère exaltée par la grâce de l'alchimie du feu, tandis que la Flore s'apprivoise, cueillie par le prisme de la vision sensorielle de Woytek. Les œuvres s'accordent miraculeusement, peau contre peau. La scénographie de ce parcours initiatique se déroule jusqu'à la porte qui mène au jardin où se poursuit la quête d'une verdure sublimée par ce printemps finissant. Galerie Terrain Vagh 24 rue des Fossés Saint-Bernard 75005 Paris Du mardi au samedi de 14h à 19h Tel : 06 10 27 50 38      

A Fleur de Peau – Exposition

Par Katy Sroussy

Anna Marchlewska et PhilipKa, photographes, ouvrent la nouvelle saison, avec leur exposition de photographies : A Fleur de Peau, organisée par S. une GALERIE. Après de nombreux et interminables mois de confinement sans culture, cette exposition tout en douceur, nous transporte  enfin vers un monde de beauté et de délicatesse. Texte intégral