Evenements

Hélène Lhote, l’étonnante étonnée

Par Joëlle Péhaut

Une immersion dans l’atelier d’Hélène Lhote est une plongée en matière/mémoire : Des œuvres partout, diffusant lumière, couleurs et reflets comme dans une cathédrale. Sauf que le temps n’y est pas arrêté. Des œuvres du sol au plafond ; en construction ou DESTINées à un devenir plus lointain et d’autres exposées autrefois. Certaines sur la terrasse, en extérieur. Un retable peint, vendu il y a bien longtemps puis revenu. On s’arrête alors un instant et l’on découvre une forme essentielle pour l’artiste : l’ECHELLE. Figurant déjà dans le retable (nom+2008) c’est aujourd’hui dans une version en trois dimensions, miroir, que la forme est reprise. Et là commence l’étonnement ! Texte intégral

Visions chamaniques – Arts de l’Ayahuasca en Amazonie Péruvienne

Par Henri - Hugues Lejeune

Il me faudrait songer sérieusement, s’il doit être question de parler de ces Arts et de cette exposition même, à me récuser. J’ai en effet sévi plusieurs années dans leur « Terrain de Jeu » dans des occupations et des circonstances n’ayant strictement rien à voir avec ce genre d’activités, à plus forte raison dans de telles recherches dans les régions qu’elle concerne, qui, à en juger par cette exposition -et par mes souvenirs qui sincèrement ne me présentent aucune justification pour traiter de tels sujets en ces lieux, qui seraient susceptibles d’avoir, avec eux, quelque référence. Quelques amusants points de repère par contre, peut-être ? Texte intégral

Critique du film Making of de Cédric Kahn

Par Chantal Laroche Poupard (SIGNIS Cinéma)  

Le réalisateur Cédric Kahn s’est fait connaître comme assistant du monteur Yann Dedet pour le film de Maurice Pialat Sous le Soleil de Satan (Palme d’Or 1987). Cette précision est importante pour savourer cette comédie réjouissante montée avec talent et dextérité dans un scénario où la mise en abîme est constante. Comme dans certains de ses films, La Prière (en compétition pour l’Ours d’Or 2018) et Le Procès Goldman 2023, Cédric Kahn met en scène un homme seul contre tous : dans ce film Making of, Simon est réalisateur et souhaite tourner un film sur la réalité du drame vécu par les ouvriers qui cherchent à sauver leur usine par auto-gestion. Texte intégral

Festival de la fiction, édition 2023

Par Sabine Hogrel

C’est avec un grand plaisir que Saisons de Culture annonce cette nouvelle édition du Festival de la fiction qui se déroulera à la Rochelle du 12 au 17 septembre 2023. Un rendez-vous incontournable pour ceux et celles qui œuvrent à la création française et qui réunit, chaque année, près de 3000 professionnels et 15000 spectateurs ! Nous irons donc à la rencontre des meilleures créations audiovisuelles françaises, européennes et francophones étrangères de l’année. Un moment privilégié ponctué de rencontres entre producteurs/auteurs/diffuseurs mais aussi l’occasion de pouvoir s’interroger sur notre monde à travers des œuvres, et de mesurer notre latitude de liberté de création et d'expression. Texte intégral

Nathalie Ganem – Rendez-vous à l’Élysée

Par Etienne Ruhaud

L’épopée napoléonienne constitue une source d’inspiration intarissable, tant pour le cinéma, la télévision, que pour le roman et le théâtre. Comédienne mais aussi auteure de drames historiques (également publié chez l’Harmattan, La dictée évoque là encore l’empereur), Nathalie Ganem parle quant-à-elle de la chute, soit l’extrême fin des Cent-Jours. Le 21 juin 1815, quelques heures après le naufrage de Waterloo, Napoléon, retrouve Fouché à l’Élysée. S’ensuit un étrange dialogue, à trois voix…L’Harmattan, Paris, 2023. Texte intégral

Un monde à soi Suzanne Valadon

Ghislaine Lejard

Cette exposition nous emmène dans le Montmartre de la Belle Epoque et des Années Folles, dans son effervescence culturelle et artistique ; à l’ambiance festive des cabarets de la Butte que fréquentait Suzanne Valadon, une figure de la bohème montmartroise. Reconnue de son vivant, son œuvre était entrée dans l’oubli, à l’ombre de figures tutélaires  comme celle de son fils Maurice Utrillo. Texte intégral

Couleurs d’une époque

Par Ghislaine Lejard

L’œuvre oubliée de Jean Sala (Juan Sala) revit actuellement dans le beau cadre du musée Boesch au Pouliguen face à la baie de La Baule. Ce musée est le  legs des époux Boesch à la ville de La Baule, une maison indépendante accueille des artistes en résidence. Texte intégral

LA PERFORMANCE

Par Iris Alter

L’ART QUI PERMET DE CAPTER L’ESSENCE DE LA VIE, L’EXEMPLE DE TEHCHING HSIEH Si on perce l’écorce de notre existence physique, quels sont les éléments inéluctables qui nous qualifient d'être humain? Une question que l’homme se pose depuis la nuit du temps, sans jamais réussir à capter la complexité de l’existence humaine. Des sciences diverses et variées se sont penchées sur la question, philosophie, psychologie, sociologie, médecine etc. Texte intégral

3.Romanti…Q

Par Michel Poivert

Faut-il voir dans cette exposition de trois photocollagistes le symptôme d’un regain du genre dans la création contemporaine ? Issu de l’histoire des avant-gardes, mais tout aussi bien de pratiques vernaculaires, le photocollage a connu ses heures de gloire lors des avant-gardes historiques (de Dada au Surréalisme), puis aux grandes heures de la contre-culture des années 1960-70, où l’iconographie médiatique passée au scalpel a servi à délivrer des messages contestataires. Aujourd’hui, essentiellement pratiqué par des artistes femmes, le photocollage réapparaît avec une vigueur inattendue. Alors que l’époque nous cantonne à l’autocensure, de nouvelles générations partent au combat. Le craftivisme – cette attitude associant pratiques domestiques revisitées et militantisme – ne pouvait pas ignorer les vertus du découpage et du recollage des images véhiculant nos stéréotypes. Il n’est donc pas étonnant de voir que le corps y est mis à l’honneur. À l’heure où les genres sont bousculés, les rapports de séductions repensés, les formes désirantes se renouvellent avec éclats. Texte intégral

Akira Inumaru – Mes chers jardins

Par Mylène Vignon

Akira Inumaru parle aux jardins de tout son cœur et les jardins lui répondent. Son objectif primeur réside dans la manière d’apprivoiser la lumière. Cette lumière qu’il capture et en dirige la brûlure au travers d’une loupe activée par le Soleil, avec souvent la complicité de ce merveilleux, dû à l’aléa. Dans le livre que lui a consacré Alin Avila : Jardins de lumière, il réagit à ce propos aux questions du philosophe François L’Yvonnet : Texte intégral

Beyond Painting, peintures de Maury Samuel

Par Mylène Vignon

Si, dixit Rodembach, les yeux sont les fenêtres de l’âme, dans cette exposition, les yeux multipliés à l’envi, refléteront manifestement les émotions des visiteurs, comme un miroir face aux sentiments de cet artiste si prolifique.  Véronique Grange-Spahis, dans cette exposition qu’elle a imaginé et conçue avec talent, nous invite à découvrir la cartographie de l’univers onirique de Maury Samuel. Écoutons son analyse. Texte intégral

FAZ – Jeux de lune

Par Mylène Vignon

FAZ, en cette fin d’année 2023, décline ses sculptures dans une ligne de bijoux qui nous fait voyager dans le domaine secret des astres. Elle nous avait depuis des lunes, enchantés avec ses grandes plages blanches ou noires,  parfois striées de filets d’or selon la technique japonaise Kintsugi. Texte intégral

Philippe Cognée, La peinture d’après

Par Ghislaine Lejard

« On peint toujours après et d’après. » Philippe Cognée Le catalogue de Bâle Pour sa réouverture le 15 mars 2023, le musée Bourdelle présente une rétrospective. La plus importante à ce jour de l’artiste « nantais » Philippe Cognée, qui vit et travaille à Vertou. Cette exposition s’articule autour d’une œuvre composée de 1100 peintures, « repeintures » entre disparition et apparition, composées à partir des pages du Catalogue de Bâle. Philippe Cognée peint une copie de, et sur la reproduction d’une œuvre d’artistes célèbres ou moins connus. Cette frise se déploie tel un labyrinthe. Texte intégral