Evenements

Colette Brunschwig, Raymonde Godin, Liliane Klapisch, AUJOURD’HUI.

Galerie Convergences

L’exposition au Musée Soulages de Rodez « Femmes années 50, au fils de l’abstraction, peinture et sculpture » présente jusqu’au 30 octobre la peinture et la sculpture abstraite des années 50 de 43 artistes femmes dont cinq défendues par la galerie Convergences : Colette Brunschwig, Raymonde Godin, Liliane Klapisch, Ida Karskaya et Marcelle Loubchansky. Dans le prolongement de cet événement, l’exposition à la galerie Convergences proposera le travail récent de trois de ces peintres : Colette Brunschwig, Raymonde Godin et Liliane Klapisch. Texte intégral

Trois stratégies de l’Art à L’Orangerie : Marie Rauzy, François Priser, Guillaume Couffignal

Par Cybèle Air

Le décalage, la strate, le squelette

Pour cette rentrée 2019, Alin Avila présente à L’Orangerie du Sénat un sculpteur et deux peintres, sous l’énigmatique annonce : Trois artistes, trois stratégies de l’Art. L’art est-il un combat pour qu’une stratégie caractérise un artiste ? Se lit-elle si facilement ? Quelle guerre s’agit-il de gagner ? Dans ce lieu vaste et léger, crissant de vie et de majesté, les trois artistes se répondent et nous interrogent. Texte intégral

Joe Allen, Indépendance Day 2018

Les adieux à Graeme Brent

Des adieux passés dans la joie et la bonne humeur, pour saluer à l’occasion de la grande fête étasunienne, les vingt-quatre ans de lumineuse présence de notre ami Graeme ( 1994 2018 ). Aujourd’hui il vole vers de nouveaux projets et toute l’équipe de la rédaction de Saisons de Culture se joint à nous pour lui souhaiter bon vent pour sa nouvelle vie. Texte intégral

Le bel Argent. Collection Alin Avila et Fumihiko Harada

Par Alin Avila

Fumihiko Harada et Alin Avila dirigent  ensemble la galerie  et les édition Area. Ceux qui ont eut la chance de visiter leurs bureaux, ont découvert leur univers rempli d'objets magiques et d'oeuvres ethniques issues de tous les continent. C'est une toute petite partie de cette collection, qu’ils  mettent en vente, pour faire écho  à l’exceptionnelle exposition qui s'est tenue au Musée du Quai Branly sur l'art des forgerons africain : Frapper le Fer Voici ce qu'ils en disent: Si les chefs d’œuvres font rêver aux moyens que l’on ne possède pas, le regard ne saurait attendre que les poches soient pleines pour s’émerveiller. Texte intégral

Ernest Pignon – Ernest

Ecce Homo Intervention 1966 - 2019

C’est dans la grande chapelle du Palais des Papes à Avignon, que se tiendra jusqu’au 29 février 2020, la rétrospective des œuvres de l’initiateur du street art, pour un dialogue inédit avec le monument.

L’artiste retrace une radiographie de cinquante années de son art à travers quatre - cent œuvres, déployées dans un espace sacré,  autant que consacré à l’esprit et au dessin.

Le titre : Ecce Homo, référence à Ponce Pilate portant le Christ aux épines, symbole des souffrances infligées aux humains, explique toute sa démarche intellectuelle et artistique.

src="https://www.saisonsdeculture.com/wp-content/uploads/2019/08/Pasolini-Scampia-Naples-2015-©Ernest-Pignon-Ernest-640x453.jpg" alt="" width="640" height="453" /> Pasolini Scampia-Naples 2015 ©Ernest Pignon Ernest

Texte intégral

Hashpa / Sophie Sainrapt 

Corps à Corps - 20 ans après 

On se pose parfois la question de savoir si, en matière de peinture, le maître a influencé l’élève ou si c’est au contraire l’élève qui au fil de sa propre progression influencerait l’esprit du professeur. La proposition de la galeriste, dans ce duo qui, vingt ans plus tard rapproche les deux artistes : Hashpa, le maître et Sainrapt, l’élève, nous invite à réfléchir sur cette pensée métaphorique du devenir de l’essence du caractère d’un sujet dans sa multiplication. Texte intégral

Paysages Pays – Sages

Par Nathalie de La Grandville

Décor ou sujet, le paysage est un des genres picturaux les plus importants. En février, le 100ecs lui consacre un cycle notamment à travers une exposition sur la peinture paysagère. Les représentations de la nature sont riches par leur variété. Dans la sélection faite par Nathalie de La Grandville, nous retrouvons cette diversité de perceptions et d’approches, réalistes, poétiques, fantasmées ou sublimées de la nature. Texte intégral

Amazones – Constellations

L’image de la féminité vue par Anna Marchlewska et ses modèles

Exposition à La Maison des Arts et de l’Image de Rueil-Malmaison du 27 avril au 21 mai 2018 dans le cadre du Mois de la Photo. Les Amazones, femmes-guerrières, ont nourri l’imaginaire des Européens dès les origines de notre civilisation. Chez Homère, au VIIIe siècle av. J. C., nous trouvons des descriptions de femmes d’une grande beauté, dotées de corps minces et sculptés - vision qui sera ensuite à la base de la représentation de la victoire. Texte intégral

Marie Rauzy

Par Théodore Blaise

Marie Rauzy est peintre. Par quelle condensation verbale pourrions nous dire que cela n’est pas  une seconde, mais son essentielle nature, tentons ce mot :homopictor. Homopictor, non parce qu’elle produit de la peinture – trop nombreux qui s’en prétendent au titre d’artiste… , mais parce qu’en sa joie d’être, elle est la peinture même. Ce qu’elle nous confirme mettant en exergue de sa dernière exposition à la Galerie Vitoux : “la grande joie du métier de peintre est de pouvoir tout essayer. Alors je ne me refuse rien.”La race des homopictors, les scientifiques ne la reconnaissent pas,  alors qu’ils s’appuient sur son essentielle caractéristique pour prouver l’humanité de l’homme, en reconnaissant que l’acte de déposer signes  et traces,  affirme une sensibilité libérée de l’instant où elle s’exprime. C’est alors qu’elle projette en avant un message qui résonne au-delà  du présent et fait que l’homme quitte son animalité. Texte intégral

NewImages au Forum des images

Premier festival international dédié à la création numérique et aux mondes virtuels

Né de l’alliance entre le Paris Virtual Film Festival (créé en 2016 par le Forum des images) et I Love Transmedia (créé en 2011), NewImages, du 4 au 8 avril 2018, produit par le Forum des images, offre, durant cinq jours, une vision panoramique inédite des influences et hybridations entre réalité virtuelle, jeux vidéo, narrations mobiles, web vidéo et films interactifs. Texte intégral

Sophie Sainrapt

Femmes je nous aime

La Mairie du 6e consacre une exposition exceptionnelle au talent de Sophie Sainrapt, du 9 au 31 mars 2018. Née dans les années 60, l’artiste se forme de 1988 à 1994, à la peinture et à la sculpture chez Hashpa et Alain Marie, parallèlement à sa carrière dans la haute administration. Depuis lors, le corps de la femme deviendra son principal terrain d’exploration. Texte intégral