Evenements

Takis au Palais de Tokyo

Par Henri-Hugues Lejeune

Les commencements exercent sur l'esprit des hommes un attrait... magnétique.

Ainsi en est-il à nos yeux de Takis dont l'exposition "Champs Magnétiques" au Palais de Tokyo évoque l'invention du mouvement invisible à travers la rétrospective de ce grand artiste âgé aujourd'hui de 90 ans.

L'art a toujours été fasciné par le mouvement et a tenté avec succès au cours de son histoire de se l'incorporer par tous les moyens possibles: statues automates, jeux d'eau, des vents, de miroirs, capture de rayons lumineux etc.

Texte intégral

Patrice Kauffmann

Une belle rencontre à la galerie Mecanica

C'est sous une pluie battante que Saisons de Culture a rencontré le sculpteur Patrice Kauffmann à la galerie Mecanica rue de Verneuil à Paris.
Une vraie surprise, ces chats aériens aux carrosseries parfaitement laquées et multicolores  qui côtoient des longues jambes de femmes en forme de compas...
Dans la deuxième galerie, se déploient des sculptures où socles et formes se fondent dans une parfaite harmonie.
Marbre, matière composite ou bronze, la vitesse émane de l'oeuvre puissante et multiple. Formule 1, formule 2, qu'importe le modèle, il faut caresser et a apprécier la douceur du moment.
Un trophée a été remis durant le Mondial, né les mains de cet artiste passionné, qui sait associer la sensualité et la mécanique.
Exposition exceptionnelle à visiter absolument.

Mylène Vignon

Jusqu'au 15 novembre 2014
www.galeriemecanica.com

La problématique du ‘hasard’

L'imprédictibilité du devenir "fini" de l'œuvre abstraite lyrique en cours de réalisation, s'apparente pour moi au zygote, la somite. Chaque tache,  chaque signe, chaque trait laissés sur la toile sont autant de naissances, autant de résurrections, de transformations, de mutations, de destructions successives comme autant de morts ou l'on ne meurt pas. En cela je pense à Saint Grégoire de Nysse  : "ainsi, celui qui monte ne s'arrête jamais d'aller de commencements en commencements par des commencements qui n'ont jamais de fin".

Texte intégral

Les coups de cœur de Saisons de Culture

Histoire de Baba Yaga Par Claire Chevalier

La Cie ACBCF nous entraîne dans un voyage au pays du conte Russe.

Représentation tous les mercredis au mois de février et au mois de mars à la péniche des Aabysse à 16 h 30. 1 quai François Mauriac 75013 Paris.

Sur scène deux comédiens incarnent les personnages des contes traditionnels Russes.

Ils nous font redécouvrir l’histoire de Baba Yaga, ou encore l’histoire des trois vœux.

Ces contes sont entrecoupés de moments de danse durant lesquels les spectateurs sont appelés à participer.

Un spectacle chaleureux pour tout public à partir de 6-7 ans.

Embarquez sur la péniche des Aabysses et entrez dans l’univers des contes Russes avec Géraldine Hilaire et Grégoire Roqueplo !

Under the Skin

Par Pascal Aubier

Tiens, voici encore du cinéma. Je veux dire qu’il ne s’agit pas de dialogues plus ou moins désopilants filmés plus ou moins n’importe comment, mais plutôt du contraire : tout est dit en images avec un minimum de dialogues qui d’ailleurs n’éclairent rien. Texte intégral

Lou – un film produit par Harold Valentin

Enfin un film rafraîchissant

Une énergie à couper le souffle et un vent de poésie ludique tellement nécessaire en ces temps perturbés. Lou nous fait partager une vraie bouffée d’amour dans un esprit délicieusement burlesque et décalé. Le spectateur oublie toute notion de l’espace – temps et du réel.
 En ce lieu où l’autorité parentale se trouve inversée,  les enfants se positionnent en adultes parfois éclairés et lettrés.  L’étude des comportements souligne une psychologie poussée à son paroxysme et les mélanges de genres enchantent.

Texte intégral

Don d’une œuvre de Jean Merhi

Institut du Monde Arabe

Le 11 mai 2015, une photo de Jean Merhi titrée: Cerf volant E Toile d'araignée, issue de la série "Marc du Café", a été remise pour la collection privée de l'Institut du Monde Arabe. La cérémonie a eu lieu dans le bureau de Monsieur Claude Mollard, à l'Institut du Monde Arabe, en présence du Président de l'IMA, Monsieur Jack Lang, de son Conseiller et artiste, Monsieur Claude Mollard, la galeriste, Madame Agathe Gaillard, Monsieur Henry Chapier, docteur Rody Khoury, Anne-Sophie Jessel, Monsieur Eric Delpont, responsable de la collection de l'IMA, Madame Salamé, et Mylène Vignon de Saisons de Culture. Pour rappel, cette œuvre avait fait l'objet d'une récente exposition à l'Institut du Monde Arabe. Monsieur Jack Lang était heureux d'accueillir ce tout premier don en faveur de la collection ci-nommée.

Mylène Vignon

Adieu au Langage (2)

Par Pascal Aubier

Je n’ai pas encore vu ce Godard. Je me suis cassé le pied en moto, il faudrait presque me porter. On va me porter d’ailleurs, je ne puis attendre plus longtemps comme dans ce poème sur l’aube de ce bon monsieur Hugo.C’est étrange comme les gens évoquent Godard de nos jours. Comme s’ils avaient peur d’y toucher, peur de dire une connerie, peur de passer près de quelque chose sans la voir, peur de leur incompréhension probable. Et ils ont probablement raison d’avoir peur ; moi même j’ai peut-être peur. Qui sait si cet accident de moto n’est pas tout simplement un acte manqué? Texte intégral

Cyb, de Paris à New York 

Les jardins de l’au-delà du possible

l faut croire que ses études de philosophie lui ont ouvert les champs du possible, sur cette liberté qu’elle exprime de toile en toile. L’étonnant travail chromatique, révèle le riche parcours d’un vécu nomade. Née en France, CYB a grandi en Nouvelle Calédonie. Les contrastes des couleurs des tropiques se sont tout naturellement imprimés dans son travail.

Puis ce fut Carthage, ses parfums de jasmin, ses bougainvilliers et une belle rencontre, à quatorze ans, avec le copiste Ali Mourani qui l’a initiée à la découverte de Vermeer et de Van Gogh.

Texte intégral

Eastern Boys

Par Pascal Aubier

Film Français en dépit du titre anglomuche. Mais c’est ainsi que se nomment eux-mêmes ces garçons venus de l’Est, principalement de l’ancienne Union Soviétique, empire délabré et délinquant en quelque sorte. Garçons qui trainent depuis peu aux abords de nos grandes villes. Presque imperceptiblement. Texte intégral

Adrien Perreau a été décoré de l’Ordre national du Mérite par Madame la Ministre Sylvia Pinel

Le 17 février dernier, notre ami Adrien Perreau a reçu les insignes de chevalier de l'Ordre national du Mérite des mains de sa marraine, Madame Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de l'Egalité des Territoires et de la Ruralité. Cette décoration honore un homme de culture, entre autres chargé du Patrimoine au Palais Garnier et administrateur de la Commission du Film d'Île-de-France en tant que personnalité qualifiée désignée conjointement par le président de la Région Ile-de-France et le préfet de la Région Ile-de-France, préfet de Paris. 

La cérémonie s'est déroulée dans les locaux de la Commission du Film où son directeur, Olivier-René Veillon, nous a chaleureusement accueillis.

Les invités réunis qui évoluent dans le domaine des arts et lettres se sont félicités, avec Madame la Ministre, de la réussite de la région devenue le premier pôle européen de production audiovisuelle et cinématographique.

Au travers de cette remise de la prestigieuse décoration créée par le Général de Gaulle, nous nous réjouissons de la reconnaissance des actions territoriales en faveur de l'emploi dans l'industrie culturelle et du développement des arts dans toute sa diversité à l'international.

 

Mylène Vignon

Texte intégral

Welcome to New York

Par Pascal Aubier

C’est un film d’Abel Ferrara, un ami m’a même dit qu’il le tenait pour son meilleur. Quoi ? Meilleur quoi ? Cette anecdote triste à mourir, ressassée, triturée dans tous les magazines puants de la planète ? Il faut vraiment avoir du culot pour en faire un film, du culot et du mauvais goût. Texte intégral