Evenements

L ‘Europe autour de l’Europe

Par Pascal Aubier

L’Europe autour de l’Europe le festival des films de la Grande Europe, ce qui veut dire qu’on y verra des films de tous les pays, y compris de ceux qui ne font pas partie de quoi ? De l’Europe de Schengen ou de L’Euro ? Oui. Un peu d’air, merci. Du 16 mars au 17 avril.

Texte intégral

Trois souvenirs de ma jeunesse

Un film d’Arnaud Desplechin Par Pascal Aubier

Pourquoi va-t-on au cinéma ? En ce qui me concerne, et cela va faire bien du temps, je vais au cinéma dans l’espoir d’être ébloui, ravi, ému, heureux ou rempli d’effroi. C’est un peu simpliste mais bon.

Dans ces dernières années nous avons eu la chance de quelques uns de ces émerveillements. C’est heureux mais l’impression générale était que les dits moments de plaisir se faisaient plutôt rares. On ne va pas épiloguer sur l’aspect de plus en plus industriel et profitable du cinéma mondial. On va se réjouir qu’il existe encore des films qui ne visent que la connivence délicieuse avec les spectateurs. Et c’est tellement bien !

Texte intégral

La parisienne d’Alexandrie

Isabelle de Botton à la Comédie Bastille

Isabelle de Botton bouleversante de sincérité et de talent, nous transporte dans son Égypte natale, si cosmopolite, en pleine période où Nasser provoque la crise du canal de Suez. La petite fille alors âgée de quatre ans, voit son propre père partir en captivité. Il en reviendra transformé quelques mois plus tard, au point qu'elle ne reconnaît pas en cet homme amoindri, ce colosse qui là soulevait jusqu'aux étoiles. Sur fond de rires, de tendresse et de sentiments partagés offerts avec générosité à l'humanité, Isabelle de Botton nous invite à la sarabande.

Texte intégral

Madiba, le Musical au Comedia

Par Stéphanie Reynaud

Il est un phare dans la nuit en plein régime de l'Apartheid, Nelson Rolihlahla Mandela. « Madiba », c'est son nom de clan tribal. Il a dédié sa vie à la lutte pour la liberté du peuple noir et l'abolition des clivages entre noirs et blancs. C'est son histoire extraordinaire que dessine Will, un jeune artiste victime de cette politique de ségrégation raciale et de « développement séparé ». Will croque la naissance du combat, l'arrestation et l'emprisonnement de Mandela, puis les heures sombres du régime de l'Apartheid et, enfin, l'heure de la Libération, dans tous les sens du terme.

Texte intégral

Variations sur Hieronymus B.

En avant-première de la célébration en 2016 du 500ème anniversaire de la mort de Jérôme Bosch, 
Sophie Sainrapt présente ses « Variations sur Hieronymus B. », 
inspirées du Jardin des Délices et de la Vision de Tondale.

Texte intégral

Annabelle Boyer

Un monde silencieux

Annabelle Boyer est photographe dans l’âme depuis l’adolescence. Elle étudie la photo dès le lycée et après le baccalauréat.

En 2009 elle est assistante de Raymond Depardon pour son projet sur la France. Sportive elle travaille en 2011 pour un magazine de sport puis passe trois moins aux Etats-Unis. Elle travaille ensuite pour des agences de mannequins et commence à exposer et à vendre ses œuvres.

Texte intégral

RENAISSANCE X 5

Par Marie Talon & Emmanuel Pierre

L'Artiste capte l'infini de l'univers, il le couve en lui parfois longtemps avant de faire naitre pour les autres dans la finitude éphémère d'une toile ou de la matière, des coulées de couleurs vibrantes, des enlacements de lignes folâtres et de joviales combinaisons de formes, toutes destinées à raconter tout à la fois le Monde et l'émotion d'y être.

...Pourvu que l'on sache faire silence un instant, le silence est la matrice de toute naissance.
Immeubles, ateliers, boutiques ou cathédrale...
Même jaillissement vertical de pierres croisant l'horizontale du regard humain
Naissance de formes obliques sous la lumière joyeuse de l'astre commun
Multiples lumières d'or, que L'Art active
Il est important de choyer les artistes, ils nous ouvrent des fenêtres enchantées au cœur de la fureur du monde. Ils réchauffent nos profondeurs, de leur sensualité salvatrice

Texte intégral

Catherine Ludeau : Ciel Ether

A la question : pourquoi ce titre ? Catherine Ludeau s’est troublée… Je ne divulguerai pas ses balbutiements ni ne décrirai son trouble. Il y a des réponses que l’artiste, qui parle aisément, ne peut formuler. Et pourtant, ce titre, c’est une telle évidence !

En 2013, lorsque j’ai rencontré Catherine, ses séries portaient les noms de Steppes lointaines, de Paysages intérieurs, de Voyage intime, de Paradis tranquilles. En 2014, dans Ephémère, ses peintures liaient le monde terrestre à celui d’intercesseurs avec le ciel : des papillons batifolaient au travers d’herbes frémissantes.

Texte intégral

Marché de la Poésie 2016

Place Saint-Sulpice

De beaux livres, de bons auteurs, des conférences passionnantes dans des duos de langues riches en couleur, ont ponctué ces journées poétiques, situées comme chaque année devant l'église Saint-Sulpice de Paris. Le Marché de la Poésie recevait cette année 2016, la Turquie et le Mexique. Les lecteurs clamaient à l'envi des morceaux choisis par le public. Sur les stands, on feuilletait des revues, on admirait les reliures et l'on tournait les mains gantées de blanc, des pages d'ouvrages rares et précieux. On a dégusté le fameux hypocras de Marie-Jo, sur le carré pavé des éditions Unicité, qui présentaient une Anthologie à la Poésie, orchestrée par l'incontournable poète Chilien, Pablo Poblète. La belle poétesse Camille Aubaude, de passage sur le même stand, y feuilletait le roman: Â l'Ombre des pages, consacré à sa maison d'Amboise (la Maison des Pages), tandis que Jean-Paul Guedj dédicaçait son recueil, Un certain regard, sur le stand du Temps des cerises...

Reportage photographique de Woytek Konarzewski pour Saisons de Culture.

Mylène Vignon

Pol Bury – Instants donnés

Par Katy Sroussy

Hommage rendu par l’Espace Fondation EDF, à Pol Bury, Sculpteur né en Belgique en 1922, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition survenue en 2005.

Cette exposition rétrospective est la première depuis 1982, consacrée à un demi-siècle de création.

Pol Bury a commencé sa carrière comme peintre du surréalisme, influencé par Magritte, Tanguy et Ubac, mais il l’abandonna pour entrer en abstraction avec Alechinsky et surtout pour devenir un des précurseurs déterminants de la sculpture cinétique, interpelé à l’origine par Calder.

Texte intégral

Concert du 3 juillet 2016 – Marek Tomaszewski

Jardin du Luxembourg

Marek Tomaszewski rencontre Vacek Kisielewski au Conservatoire National Supérieur de Varsovie.


Encore étudiants (classe de piano) ils décident de former un duo dans le style « transcriptions classique/moderne » qui fera leur succès. Rapidement des tournée s’enchaînent: Pologne, pays de l’Est, puis le Canada et l’Allemagne.


Ils assurent la première partie du tour de chant de Marlène Dietrich en Pologne et participent aux adieux de Jacques Brel à l’Olympia à Paris.


Leur premier album sort chez Barclay, sous le nom de « MAREK & VACEK ».
S’ensuivent des concerts et émissions télévisées à Copenhague, Stockholm, Helsinki, Barcelone, Londres….

« MAREK & VACEK » se produisent à travers l’Europe durant vingt-quatre année. Obtenant de nombreux Disques d’Or et récompenses ils poursuivent leurs tournées (Europe et la Russie, en Italie ils se produisent aussi au Vatican).


En 1986 « MAREK & VACEK » enregistrent un concert télévisé, qui sera leur dernier.
La disparition accidentelle et prématurée de Vacek Kisielewski met fin à la tournée programmée au Japon.


Un an plus tard, Marek Tomaszewski monte un nouveau duo avec le pianiste français, Michel Prezman.


« MAREK & MICHEL » enregistrent rapidement deux CD, donnent des concerts en Europe, aux Etats-Unis, Canada ou encore en Russie…


Puis Marek Tomaszewski marque une pause pour se consacrer à l’activité pédagogique.


En 2000 il revient sur le devant de la scène en soliste.


Il sort, en 2005 son premier CD, puis un second en 2007.


Le troisième, sa propre transcription pour piano solo du « Sacre du Printemps » d’Igor Stravinsky a été édité au printemps 2009.


Un fragment de cette adaptation est utilisé dans le film de Jan Kounen « Coco Chanel et Igor Stravinsky ». Tomaszewski est également la « doublure mains » du rôle principal.


Actuellement Marek Tomaszewski continue de donner des récitals et poursuit son activité pédagogique.

Biographie

Programme

Prix Icart 2016

Artistik Rezo - 8è édition

Une promo d’excellence, cette année 2016 pour le Prix Icart, organisé par Artistik Rezo.

L’Espace Pierre Cardin accueillait l’équipe du Prix Icart, ses artistes et son jury d’exception, le 29 janvier 2016. Nicolas Laugero Lasserre, nouveau directeur d’Icart depuis novembre 2015, remettait à la clôture du vote du public, le trophée à la jeune plasticienne Manon Rougier, dont la démarche artistique se concentre sur les mondes miniatures qui constituent une aire intermédiaire entre la sphère du monde réel et celle de l’imaginaire.

Texte intégral

Paradiso Lussemburgo

Présentation du projet à Paris le 8 avril 2015 à l’occasion d’une rencontre avec l’artiste et le commissaire à la Résidence de l’Ambassadeur du Luxembourg en présence de Son Excellence Monsieur Paul Dühr, Ambassadeur du Grand-Duché du Luxembourg en France.

Le projet PARADISO LUSSEMBURGO proposé par l’artiste Filip Markiewicz et le critique d’art Paul Ardenne a été retenu pour représenter le Luxembourg à la 56e édition de la Biennale de Venise. Du 9 mai au 22 novembre 2015, Filip Markiewicz investira les espaces du Ca’ del Duca, le Pavillon du Luxembourg.

Texte intégral

Max Parisot du Lyaumont

Par Mylène Vignon

Né dans l'est de la France, Max Parisot du Lyaumont a grandi dans le sillage d'un père diplômé de l'école Boulle, qui insuffla rapidement à ses enfants un esprit artistique créatif. Très jeune, Max se réjouissait en sortant de classe, de retrouver les odeurs du vernis et du bois.

Texte intégral