Evenements

Don d’une œuvre de Jean Merhi

Institut du Monde Arabe

Le 11 mai 2015, une photo de Jean Merhi titrée: Cerf volant E Toile d'araignée, issue de la série "Marc du Café", a été remise pour la collection privée de l'Institut du Monde Arabe. La cérémonie a eu lieu dans le bureau de Monsieur Claude Mollard, à l'Institut du Monde Arabe, en présence du Président de l'IMA, Monsieur Jack Lang, de son Conseiller et artiste, Monsieur Claude Mollard, la galeriste, Madame Agathe Gaillard, Monsieur Henry Chapier, docteur Rody Khoury, Anne-Sophie Jessel, Monsieur Eric Delpont, responsable de la collection de l'IMA, Madame Salamé, et Mylène Vignon de Saisons de Culture. Pour rappel, cette œuvre avait fait l'objet d'une récente exposition à l'Institut du Monde Arabe. Monsieur Jack Lang était heureux d'accueillir ce tout premier don en faveur de la collection ci-nommée.

Mylène Vignon

Trophée du stylographe

Il se trouve que Carole fut ma voisine de table, durant toute cette cérémonie, qui réunissait un parterre de journalistes, artistes et écrivains de renom, chaleureusement accueillis par Jean-Claude ARRATA. Je citerai seulement quelques noms : Claude ALLEGRE, Irène FRAIN, Jacqueline MONSIGNY et Edward MEEKS, (les inséparables), Nelson MONFORT, Philippe LORIN, Jean-Jacques BOURDIN...Une performance du plasticien  KARLS, en hommage à Georges MATHIEU, tissait un lien sensible entre les rives de l’écriture et de la peinture.

Texte intégral

Cyb, de Paris à New York 

Les jardins de l’au-delà du possible

l faut croire que ses études de philosophie lui ont ouvert les champs du possible, sur cette liberté qu’elle exprime de toile en toile. L’étonnant travail chromatique, révèle le riche parcours d’un vécu nomade. Née en France, CYB a grandi en Nouvelle Calédonie. Les contrastes des couleurs des tropiques se sont tout naturellement imprimés dans son travail.

Puis ce fut Carthage, ses parfums de jasmin, ses bougainvilliers et une belle rencontre, à quatorze ans, avec le copiste Ali Mourani qui l’a initiée à la découverte de Vermeer et de Van Gogh.

Texte intégral

Adrien Perreau a été décoré de l’Ordre national du Mérite par Madame la Ministre Sylvia Pinel

Le 17 février dernier, notre ami Adrien Perreau a reçu les insignes de chevalier de l'Ordre national du Mérite des mains de sa marraine, Madame Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de l'Egalité des Territoires et de la Ruralité. Cette décoration honore un homme de culture, entre autres chargé du Patrimoine au Palais Garnier et administrateur de la Commission du Film d'Île-de-France en tant que personnalité qualifiée désignée conjointement par le président de la Région Ile-de-France et le préfet de la Région Ile-de-France, préfet de Paris. 

La cérémonie s'est déroulée dans les locaux de la Commission du Film où son directeur, Olivier-René Veillon, nous a chaleureusement accueillis.

Les invités réunis qui évoluent dans le domaine des arts et lettres se sont félicités, avec Madame la Ministre, de la réussite de la région devenue le premier pôle européen de production audiovisuelle et cinématographique.

Au travers de cette remise de la prestigieuse décoration créée par le Général de Gaulle, nous nous réjouissons de la reconnaissance des actions territoriales en faveur de l'emploi dans l'industrie culturelle et du développement des arts dans toute sa diversité à l'international.

 

Mylène Vignon

Texte intégral

Bruno Fournier

Photographe de tous les possibles

Bruno Fournier est photographe à Paris. Doté d’un esprit foisonnant, il est reconnu dans le domaine de la mode pour son travail axé sur le mouvement qu’il sait habilement saisir au travers des corps comme des matières.

Aujourd’hui, riche d’un parcours professionnel aussi diversifié qu’élogieux, il se consacre à une toute nouvelle activité laissant cours à sa libre expression dans la réalisation d’œuvres picturales Pop Art.

Texte intégral

Révolutionnairement vôtre !

La rentrée, c’est aussi celle des artistes, et le 10 Janvier, la pièce "Révolutionnairement Votre" reprend de plus belle. J’ai découvert cette comédie juste avant les fêtes, et ne peut m’empêcher de vous en faire part en ce début d’année.

L’histoire nous porte en 1794. Trois aristocrates pris dans la tourmente révolutionnaire, tentent par tous les moyens, des plus absurdes aux plus ingénieux, d’échapper à la guillotine. Un Chouan vif et maladroit, une espionne au service de la couronne britannique ainsi qu’une mystérieuse religieuse, se retrouvent plongés dans la plus incongrue des aventures : un périple qui les entraîne au cœur de la Bretagne et de l’Angleterre de la fin du XVIIIe siècle.

Texte intégral