Arts

La Peur de Stefan Zweig

Émotion au théâtre Michel

Cette éblouissante adaptation de la nouvelle de Stefan Zweig nous emporte dans un tourbillon émotionnel sans fin. Toute la subtilité du texte est transcendée par l'excellente mise en scène d’Élodie Menant. L’idée de la mobilité des décors, mis en place par les comédiens en personne, ajoute une dimension étrange et très moderne à ce polar d'une tension psychologique rarement éprouvée au théâtre. Les tableaux sont teintés d'une esthétique cinématographique remarquable. Nous sommes plongés dans une atmosphère qui nous ramène avec plaisir au cinéma d’Hitchcock.

Texte intégral

Festival d’Avignon le 70e

Par Katy Sroussy

Cette 70e édition a su incarner la Rage, l’Espoir, la Résistance et la Réussite.

La culture, l’information, l’éducation et la création restent les grandes priorités des équipes du Festival, rassemblées par Olivier Py, ainsi que celles des artistes engagés et présents.

Texte intégral

Les coups de cœur d’Esther Ségal

SÉRA ou l’œuvre survivante

…Voici que de l’enfance, surgit ce corps à peine ébauchée par la vie. Il court ayant pour ciel, les arbres protecteurs, ayant pour terre, la couleur rouge. Sur son passage, il saisit l’image de cet homme qui retouche des photographies, ce temple aux divinités sans bras, cette nature aux couleurs sauvages, l’image de sa famille. Il court… emportant avec lui, l’empreinte filante de ses origines, l’empreinte blessante de cet exil endeuillé et forcé vers un autre territoire…

Texte intégral

De l’ombre surgit la lumière

Exposition personnelle Akira Inumaru

L'expérience de l'incandescence dans l'œuvre d'Akira Inumaru donne vie à une branche qui ouvre vers un univers dont l'ombre est désormais absente. Ici, c'est l'œuf de La fécondité qui produit la lumière par la magie de l'allumette. Tout en conservant cette ligne d'énergie obsessionnelle de la lumière du soleil, l'artiste trace une flamme. Sa nouvelle technique de brûlage consiste à dessiner lacaresse d'une ligne d'incandescence, comme cette main qui vient du ciel et qui diffuse la lumière. Aujourd'hui, il oublie volontairement la présence de l'ombre et la main du Saint Esprit n'est sans doute pas très loin, ajoutée au talent incommensurable du jeune plasticien japonais.

Texte intégral

Il était une fois… FAKARA

Fred et Robson, j’ai nommé FAKARA, ont créé leur ligne de bijoux contemporains éponyme en 2015, en hommage à l’artiste Martine Harraca, dont ils viennent récemment de reprendre la marque mythique.Texte intégral

Justyna Tuha

Monotypes

Nous avons rencontré Justyna Tuha à la Galerie Roi Doré où elle expose ses monotypes jusqu’au 15 avril 2017. Née en Pologne, à Katowice, elle vit et travaille actuellement à Dusseldorf.

Texte intégral

De la Pologne au Mexique

Portraits et paysages

Woytek Konarzewski né en Pologne, vit et travaille à Paris.

Dans son approche artistique, il nous invite au voyage à travers des propositions originales, tant dans la composition que dans la couleur. Ses différentes recherches le conduiront de New York à Mexico, en passant par l'Europe, notamment sa Pologne natale, où il retourne régulièrement, objectif en main.

Texte intégral

Anselm Kiefer

Par Henri-Hugues Lejeune

"Voilà un très grand artiste dont vous avez la possibilité de contempler une superbe exposition, c'est un devoir et un plaisir d'aller la voir. Courez-y donc."

Ce devrait en être assez de la part d'un critique en qui il aurait confiance, pour décider son lecteur fidèle, le dispensant ainsi d'une tâche bien difficile.

Cela ne suffit hélas pas, même pour le dit critique qui doit se justifier pour son propre compte du choc qu'il ressent et y voir plus clair de toute façon.

Car le fait est qu'il n'est jamais facile de prendre parti au sujet d'un artiste allemand de quelque importance.

Texte intégral

Cat Sirot

Une explosion d’amour

Peintre et sculpteur, Cat Sirot, à la fois sensible et exigeante, nous convie dans son monde très intime, au fil du rêve, à fleur de peau. Tout a commencé par un baiser Hindou, tantrique et spirituel, qu’elle poursuit indéfiniment, dans le souci d’étirer le temps vers ce cycle, ou passé et futur se rejoignent en harmonie dans la pureté.

Texte intégral

Houellebecq et moi

Par Henri-Hugues Lejeune

Je ne saurais me dire grand lecteur de Michel Houellebecq.

 dire vrai, en lisant Du même auteur en tête de Soumission -Dieu que la liste en est imposante pour qui ne paraît pas publier si régulièrement -, je ne vois rien qu'il me souvienne d'avoir flairé de près, depuis vingt-cinq ans qu'il rôde dans les parages.

Je l'avais côtoyé il y a bien longtemps dans la cohue du cocktail de mi-journée du prix Novembre d'alors, prix dont on parlait pour lui ce jour-là et qu'il n'avait pas obtenu? Il était à peu près isolé et ne ressemblait guère au jeune écrivain tel qu'on le voit rôder dans ce genre d'endroit: plutôt sympathique.

Texte intégral

Barbara

Par Pascal Aubier

On parle beaucoup de Barbara ces temps-ci. On la voit et on l’entend partout. Anniversaire de sa mort oblige. Je ne sais pas – et ne crois pas - que ce soit ce qui ait donnée l’idée de son film à Matthieu Amalric. Son film est un vrai film, pas une commémoration. L’hommage est clair mais c’est aussi celui que l’auteur rend à son actrice, Jeanne Balibar. Texte intégral