Arts

Les Obsidiens en mouvement – Josette Rispal

La grotte mystique Par Cybèle Air

Les Chiffonnettes ou les Boîtes de Josette Rispal nous invitent au voyage intérieur : celui dont Proust disait qu’il est « un dur labeur d’approfondissement ». A l’éclatement dans l’espace si souvent imposé dans le monde contemporain, et même dans l’art, cette proposition d’un recentrement saisit tout amateur ou visiteur qui pousse la porte de la Galerie au nom évocateur : «  Les Yeux Fertiles ». Ce recentrement sonne comme un appel archaïque, lointain et silencieux, comme un appel impérieux, mystérieux, sérieux, décisif et salvateur. Les enfants entendent dans cet appel une réponse à leur désir de reconnaissance et de construction d’un soi. Les adultes retrouvent avec délice, et comme pris au dépourvu, leur âme d’enfant.

Texte intégral

Le sens de la Fête

Par Pascal Aubier

On avait envie de rire et on a ri. LE SENS DE LA FETE ça s’appelle.Il y avait du monde dans la salle de l’UGC Odéon ce dimanche. Une jolie jeune femme noire faisait la gueule en nous vendant les billets. Les jolies filles souvent se croient habilitées à faire la gueule. Elles ont tort, ça ne leur va pas bien.Texte intégral

Cat Sirot

Une explosion d’amour

Peintre et sculpteur, Cat Sirot, à la fois sensible et exigeante, nous convie dans son monde très intime, au fil du rêve, à fleur de peau. Tout a commencé par un baiser Hindou, tantrique et spirituel, qu’elle poursuit indéfiniment, dans le souci d’étirer le temps vers ce cycle, ou passé et futur se rejoignent en harmonie dans la pureté.

Texte intégral

Les chemins de traverse

Théâtre de la Bertoche

S’il est un lieu où le handicap est un atout, c’est l’art.

Septième année que Pascal Laillet et Sylvain Rétif ont transformé un modeste garage, dont le meilleur attrait résidait dans son accessibilité, en un studio confortable, aux murs tendus de noir, où les acteurs, danseurs, saltimbanques, se rejoignent pour y mêler leur mixité dans le plaisir et la rigueur.

Parce - qu’à la Bertoche, c’est fastoche, on progresse, on s’éveille, on se parle avec les mots du cœur, les seuls qui soient compréhensibles de nous tous.

Les intermittents du spectacle font appel à d’autres comédiens, pas tout à fait comme les autres, car ce sont des adultes plus ou moins valides, et ils sont beaux à regarder.

Texte intégral

Entretiens d’Embauche et autres demandes excessives

Un seul en scène qui nous renvoie à nous-mêmes

Tout commence par la présence sur scène de cette petite fille, assise sur une chaise, qui se demande, les yeux plein d’étoiles, ce qu’elle fera plus tard. Aujourd’hui, la petite fille devenue femme confronte ses rêves à la dure réalité du monde du travail. Elle ne veut ni mentir, ni prendre la place de quelqu’un d’autre, seulement avancer dans son existence avec honnêteté.

Texte intégral

Entretien avec Peter Klasen

Portrait d’un artiste incomparable

C’est dans l’ambiance électrique de la galerie Mecanica, 39 rue de Verneuil à Paris, que j’ai eu l’honneur d’être accueillie par le Maitre en personne.  Ponctuel et attentif, il avait pris le soin de me dédicacer son dernier livre ; Lost Landscapes  - les terres perdues - hommage à Tintoretto, El Greco, Schwitters &co.
Peter Klasen, l’infatigable voyageur me raconte comment il est arrivé à la voiture et toutes ses « dérives ».

Texte intégral

Lettre du spectateur au metteur en scène

« Ah, je crie quand la machine m’écrase ! »

par Sergiusz Chądzyński

Chère Monique,

Peut-être le fait que je commence à écrire quelques jours après avoir vu ton spectacle, change mes premiers sentiments si chaleureux, comme tu les a définis, mais à la fois je crois que grâce à ce décalage quelques idées se remettent en place, car il y a plusieurs couches qu’il faut prendre en considération, pour prétendre avoir compris la trame de la pièce. On commence par une réflexion sur la lecture du texte que je considère comme la cheville ouvrière de cette entreprise. La création de la pièce à partir de trois textes de Gombrowicz dont deux romans et une pièce de théâtre inachevée n’est pas un acte extraordinaire en soi-même, mais utiliser les textes de Gombrowicz et ne pas quitter la pistetracée par le Maître me paraît très intéressant. (Ceci mérite une longue analyse, car certains font leur théâtre « selon Gombrowicz » ou « selon Tennessee Williams »).

Texte intégral

A la recherche de Vivian Maier

Par Katy Sroussy

Documentaire mystérieux et étonnant réalisé en 2013 par Charlie Siskel et John Maloof.

John Maloof, jeune agent immobilier féru d'histoire, avait pour projet d'écrire un livre sur le quartier de Portage Park à Chicago et recherchait des photographies pour l'illustrer.

Texte intégral

Ya Ping Fan

Parcours d'humanité

Dès les premières secondes d'observance de cette œuvre, on devine que l'esprit dépasse de très loin le visible. Ya Ping Fan, peint depuis l'âge de trois ans, guidée par son père, un calligraphe réputé dans toutes les provinces de la Chine, avec lequel elle se rend à la rencontre des plus grands maitres.

Texte intégral

Sur le vif

Par Ileana Cornea

Dans l’atelier de Monsieur Liu Yingrui à Jingdezehn (province de Jiangxi, Chine).

Monsieur Liu Yingrui, artiste céramiste, professeur à l’Université de Céramique de Jingdezhen (la capitale mondiale de la porcelaine) et l’artiste Française Sophie Sainrapt se sont rencontrés parce qu’ils partagent la même thématique, la représentation du nu féminin, sous le signe d’Eros. Deux tempéraments, une même expérience.

Texte intégral

Les dix ans de la commission du film

Soirée à la Manufacture des Gobelins

J'ai le bonheur et la fierté d'annoncer que la Commission du Film d’Île-de-France fête ses 10 ans. Bonheur et fierté, car cet établissement public de coopération culturelle (EPCC), ainsi que le conseil d'administration, ont reçu un accueil remarquable de la part des professionnels concernés, en France et dans le monde et a su en tirer parti au mieux pour développer avec succès ses activités.
Grâce à la volonté du Président de l’exécutif régional Jean Paul Huchon le Conseil Régional d’Île de France a voté le 27 mars 2003 la création de la Commission du Film.

Texte intégral

Le Caire Confidential de Tarik Saleh

Par Pascal Aubier

Bon, voilà un film qui va vous faire un peu de bien.Un film noir mais qui, à l’inverse de L.A. Confidential que vous avez peut-être vu et qui tourne à deux cent à l’heure la violence à l’américaine, est un film doux, lent, terrible mais lent comme lorsqu’on marche tranquilement perdu dans ses pensées.Texte intégral