Evenements

Salon DRAWING NOW – 8ème édition

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce nom, qui n’est pas sans rappeler nos amis anglo-saxons, représente bel et bien un salon français : celui du dessin contemporain. Certains se rappelleront le Carrousel du Louvre qui l’a abrité durant quatre ans, d’autres le découvriront pour la première fois. Une constante demeure : la nécessité d’y faire un tour. Prenez note : Drawing Now c’est du mercredi 26 au Dimanche 30 Mars, au Carreau du Temple.

Texte intégral

Le nouveau centre d’art De Marc-Olivier Wahler : La chalet Society

Au cours des quatre jours frénétiques et critiques de l’art contemporain qui agitent Paris, où les arty marathoniens courent les « not to be missed » Fiac, Fiac hors les murs, remises des prix Marcel Duchamps et Ricard, ouverture du nouvel espace de Thaddaeus Ropac etc…, un concept radical et novateur a vu le jour !
Effectivement, La Chalet Society insuffle une réflexion nouvelle sur nos institutions culturelles du IIIème millénaire, marquant le retour tonitruant de l’ancien directeur du Palais de Tokyo : Marc-Olivier Wahler, à l’initiative du projet.

Texte intégral

Kama Sokolnicka

Par Susana Sulic

Troubles du sommeil est le titre de l’exposition de KAMA Sokolnicka à la Progress Gallery à Paris du 24 janvier au 15 mars 2014.

L’artiste propose une réflexion sur la complexité de notre perception et de notre conscience.
La plupart des objets présentés sont marqués par un étonnant mystère. L'artiste plasticienne KAMA Sokolnicka, s'exprime à partir de nuances minimalistes. Sous forme de collages, de dessins et de reproductions - pour la plupart des techniques mixtes, un éventail de mondes intimes s’ouvrent au spectateur dans le bel espace et l’architecture intérieure de la galerie.

Texte intégral

Trophée du stylographe

Il se trouve que Carole fut ma voisine de table, durant toute cette cérémonie, qui réunissait un parterre de journalistes, artistes et écrivains de renom, chaleureusement accueillis par Jean-Claude ARRATA. Je citerai seulement quelques noms : Claude ALLEGRE, Irène FRAIN, Jacqueline MONSIGNY et Edward MEEKS, (les inséparables), Nelson MONFORT, Philippe LORIN, Jean-Jacques BOURDIN...Une performance du plasticien  KARLS, en hommage à Georges MATHIEU, tissait un lien sensible entre les rives de l’écriture et de la peinture.

Texte intégral

Les Romanès

Tous en piste!

C’est toute une famille qui a repris ses quartiers d’hiver dans le chapiteau douillet de la Porte de Champerret à Paris. Désolidarisé de la famille Bouglione, Alexandre Romanès a fondé son propre cirque sur les valeurs de la poésie et de la générosité. Il mène son équipe sur les routes aussi longtemps que le temps le permet. Pour le grand plaisir des parisiens, la famille revient en hiver offrir son florilège de numéros inédits qui unit équilibristes talentueux et animaux pas si bêtes avec une harmonie qui nous enchante. Du plus âgé au dernier né, les Romanès sont les vedettes de cette époustouflante parade mise en scène par Délia la danseuse.

Texte intégral

Pixar

Quand l’art croise la technologie

On ignore – ou on oublie – souvent que faire un film d'animation, ce n'est pas seulement travailler sur support numérique. Les démarches traditionnelles font également partie du processus de création et permettent le développement des projets. C'est cette face cachée des productions de Pixar que l'exposition nous dévoile, mettant à notre disposition des peintures, dessins, collages et sculptures exclusifs, réelles œuvres d'art de recherche. On plonge alors dans l'esprit de ces artistes qui ont donné libre cours à leur imagination pour notre plus grand plaisir.

Texte intégral

Manhattan Transfer

Son imaginaire exalté par une richesse intérieure lui permet de répondre à d’exigeantes commandes de commissaires d’expositions en Europe (Bruxelles, Madrid, Varsovie …).

Texte intégral

Anouk Grinberg

La sensibilité à fleur de peau

Quelque chose d’indéfinissable interpelle le visiteur, qu’il soit éclairé ou non, dans l’œuvre de cette artiste soutenue par l’excellente expertise du galeriste Gilles Naudin. Un regard, une force qui répond à la sensibilité de la plasticienne en un contraste saisissant. Un peu comme si les yeux de l’âme s’accrochaient à notre peau intérieure pour exprimer une quête…

Texte intégral